Plafond suspendu Placostil®

Plafond suspendu Placostil®

Plus beau, moins cher… L’installation d’un faux plafond allie esthétique et économies, en réduisant les notes de chauffage de façon significative. Aucune raison d’hésiter !

0% played
1
2
3
4
5
6
7
8
Faux plafond suspendu Placo® 8 Chapitres

Chapitre 1

Présentation du projet

Chapitre 2

Présentation des grandes étapes

Chapitre 3

Pose des suspentes et fourrures

Chapitre 4

Fixation des rails Stil®

Chapitre 5

Mise en place des montants Stil®

Chapitre 6

Pose de l'isolant

Chapitre 7

Pose des plaques de plâtre Placo® Phonique

Chapitre 8

Guide de choix

Description de l'ouvrage

Les applications

Le plafond suspendu Placostil® est recommandé pour améliorer l’esthétique et l’isolation thermo-acoustique d’un plafond vétuste, pour camoufler les câbles tout en s’adaptant à tout type de support : bois, métal, béton.

Variant

Plafond suspendu Placostil® F 530 sous hourdis béton : typique des logements neufs, l’esthétisme des plafonds en hourdis béton peut également être amélioré avec le système Placostil® F530.

Les points forts

  1. Améliorer l’esthétique 

    Corriger des proportions mal définies et réduire le volume d’une pièce d’aspect « cathédrale ».

  2. Obtenir une finition plus rapidement

    Les plaques de plâtre sont prêtes à recevoir des travaux de finition sitôt les joints terminés et secs.

  3. Améliorer le confort thermo-acoustique

    En insérant de la laine minérale entre le plafond d’origine et le plafond suspendu, on atteint un niveau de confort acoustique incomparable. Les déperditions de chaleur sont réduites.

  4. Cacher les tuyaux

    Au-dessus du plafond suspendu, gaines électriques et canalisations peuvent circuler à l’abri des regards.

  5. Réduire les coûts et gagner du temps

    Installer un plafond suspendu demande moins de temps qu’une rénovation intérieure traditionnelle si le support est vétuste ou très abîmé.

Mise en oeuvre 

Outillages et accessoires nécessaires

  • Niveau, mètre, crayon, bleu à tracer, cordeau nylon
  • Grignoteuse, scie égoïne, perceuse / visseuse, adaptateur de vissage magnétique
  • Cutter, gants de protection, rabot spécial plaques de plâtre, couteaux à enduire de 10 et 20 ou 25 cm, auge
  • Pige en bois, élévateur de plaques

Votre projet étape par étape

Traçage pour le report de hauteur de plafond
0/0
Autour du local, tracez un trait horizontal à 1 mètre du sol ou, si le sol est irrégulier, à 1 mètre du point le plus haut. Ce traçage permettra de faire le report de hauteur de plafond.
Vérification de la hauteur des suspentes à l'aide d'une pige
0/0
Fabriquez une pige à l’aide de 2 tasseaux et réglez-la à la hauteur de votre plafond. Elle vous permettra de vérifier la bonne hauteur des suspentes.
Fixation des premières suspentes
0/0
Choisissez les vis autoperceuses Placoplatre® pour fixer une suspente sur la joue de la première solive, à 10 centimètres de distance du mur. A l’autre bout de la même solive, vissez une autre suspente sur le même plan en vous aidant de la pige.
Fixation des suspentes aux quatre coins de la pièce
0/0
Répétez l’opération aux quatre coins de la pièce. Les quatre coins étant équipés de suspentes, joignez-les par le cordeau nylon tendu de l’une à l’autre.
Vissez toutes les autres suspentes de la pièce
0/0
Vissez les autres suspentes en les espaçant de 60 centimètres maximum sur la longueur des solives, et de 120 centimètres maximum entre les solives. Pour les aligner, suivez le niveau du cordeau nylon. Si la solive est abîmée, vissez sur la joue la plus régulière.
Fixation d'une cornière CR2 si les solives sont trop écartées des murs
0/0
Si les solives sont trop écartées des murs (soit à plus de 10 cm), la plaque de plâtre risque de se trouver en porte-à-faux. On évite cet inconvénient en fixant une cornière CR2 sur les murs concernés puis en vissant l’extrémité des plaques dans ces cornières.
Clipser les profilés coupés à dimension au bord des suspentes
0/0
Les profilés coupés à dimension se clipsent directement au bout des suspentes. Si vous devez abouter deux profilés, joignez-les à l’aide d’une éclisse de raccordement Stil® F 530.
Pose des plaques de plâtre plafond suspendu Placostil®
0/0
Pour un plafond isolant, posez la laine minérale sur les profilés ou embrochez-la avec Cliplaine®. Les plaques Placoplatre® BA 13 sont vissées perpendiculairement aux profilés. Une extrémité bute contre le mur, l’autre arrive à mi- largeur d’un profilé. Il doit y avoir obligatoirement un profilé à la jonction de deux...
Soigner les joints des plafonds suspendus Placostil®
0/0
Soignez les joints : ils complètent la solidité de l’ouvrage et assurent la continuité de l’aspect de surface.

Points de détails

En bout de plaque
0/0
Pour recréer le bord aminci, on peut rajouter un deuxième profilé légèrement plus haut que les autres (env. 3 mm). La plaque remontera donc un peu, facilitant le jointoiement.
Quel isolant choisir ?
0/0
Choisissez l’épaisseur de laine minérale en fonction de votre situation (voir tableau ci-dessus), de vos exigences thermiques et acoustiques et de la place disponible. Rajoutez l’information sur les zones.
Sous solives en bois, deux options possibles
0/0
Solives apparentes, utilisez des cornières Stil® CR2 que vous vissez sur les joues des solives. La distance entre les solives ne doit pas dépasser 60 cm.
0/0
Solives dissimulées : les éléments Stil® F 530 s’utilisent pour former l’ossature métallique servant de support aux plaques. Les profilés Stil® F 530 sont disposés perpendiculairement aux solives.
Quelle suspente choisir ?
0/0
Selon la longueur des suspentes Stil® F 530 (Courte, Longue ou Maxi), le plafond se situe entre 2 et 18 cm des solives. Pour choisir, tenez compte de la hauteur sol/plafond désirée.
0/0
Si vous prévoyez deux couches d’isolant, préférez les suspentes Cliplaine® de Placoplatre®. Dotées d’une languette rabattable qui maintient le premier matelas d’isolant, elles facilitent la mise en œuvre du second. Les profilés se clipsent au bout des suspentes.
Sans démolition de l’ancien plafond
0/0
Avec un grand clou, repérez par sondage l’emplacement des solives. Vissez ensuite dans le solivage le cavalier Stil® F 530, à l’aide des vis autoperceuses. Les cavaliers peuvent aussi être fixés directement dans l’ancien plafond si celui-ci présente une résistance mécanique suffisante.
0/0
Clipsez les profilés Stil® F 530 sur les cavaliers, pour rénover sans perdre de hauteur (35 mm). L’ossature métallique désolidarise le nouveau plafond de l’ancien plafond et évite donc les risques de fissurations. Si le plafond n’est pas droit, utilisez les suspentes Stil® SA associées au cavalier Stil® F 530.

La
communauté


Participez au forum. Posez une question, on vous répond !

Découvrir

Aide au choix : Trouvez votre solution Placo®

>

Plus de fiches pratiques

Très légère, la cloison Placopan® est parfaitement adaptée au

La cloison Placostil® est une cloison de distribution qui affiche d’exce