08/08/2016

Auto constructeur : maitre d'oeuvre et d'ouvrage

Auto constructeur

La décision de construire soi-même sa maison peut répondre à plusieurs motivations… Avant de vous lancer, sachez que les contraintes sont importantes et cela réclame de solides compétences techniques car être autoconstructeur revient à endosser les rôles de maître d’ouvrage et de maître d’œuvre.

 

Bon à
savoir


L’autoconstruction est une aventure qui se partage. Pour avoir un coup de main et ne pas être seul face aux éventuels problèmes, rapprochez-vous de l’association des Castors de votre région.

ARCIF

Je construis en connaissance de cause

Maçonnerie, charpente, électricité… si vous disposez des compétences techniques requises, vous pouvez envisager de vous lancer dans l’aventure de l’autoconstruction et bâtir la maison de vos rêves. Pour mener à bien une autoconstruction, vous devez être capable d’affronter toutes sortes d’imprévus et d’y répondre de manière efficace, avoir une connaissance approfondie de la réglementation et des normes à respecter. Enfin vous devez savoir que l’autoconstruction entraîne à renoncer aux différentes garanties de construction, à commencer par l’assurance dommages-ouvrage (Celle-ci permet en cas de sinistre de procéder aux remboursements ou à l'exécution de toutes les réparations faisant l'objet de la garantie décennale, sans attendre qu'intervienne une décision de justice entre le maitre d’ouvrage et le maitre d’œuvre)

Les limites de l’auto-construction

L’autoconstruction de sa maison est pour certains la seule façon de se rendre propriétaire d’une habitation individuelle. Elle doit cependant s’entourer de solides précautions : évaluation de ses propres compétences, du temps et des efforts à y consacrer, mais aussi dans la prévision budgétaire du projet. Il ne faut pas perdre de vue, aussi, la moins-value immobilière de la construction à la revente.  

Je délègue une partie de mon projet

Avant même la dépose de votre permis de construire, de nombreuses questions vont apparaître (orientation, style de la maison, disposition des pièces…). Pour éviter les erreurs, il est conseillé de confier la préparation de votre dossier (plans, étude paysagère, attestation de conformité…) à un architecte. Vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir votre permis de construire.

Bon à savoir : si votre budget est limité, contactez un architecte conseil auprès du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) de votre département.

Je réalise uniquement le second œuvre

Si l’ampleur d’une autoconstruction vous semble trop lourde à porter, vous pouvez confier la construction gros œuvre (fondations, murs, couverture) à un constructeur. A vous de réaliser la partie second-œuvre (menuiseries extérieures, planchers, réseaux…). Cette solution peut vous faire faire des économies que vous pouvez réinvestir dans des matériaux de qualité comme choisir des plaques de plâtre en fonction des pièces et de vos besoins.

 

  • Plaques
  • Qualité de l'air
Type d'ouvrage
Plafond
Isolation par l'intérieur
Cloison garage
Placo® Activ'Air® BA 13

Aide au choix : Trouvez votre solution Placo®

>

Pour aller plus loin

Réglementation acoustique dans le neuf

L’isolation phonique et la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA).

+

La réglementation thermique dans le neuf

Les normes à respecter sont énoncées dans la RT 2012

+

Les bons réflexes pour se préserver

La règlementation incendie : l’essentiel à savoir

+