08/08/2016

Comment mesurer le taux d'humidité

Réaliser ses travaux pour contrer l'humidité

Mesurer le taux d'humidité

Vous ressentez de l’humidité dans la maison ? Mesurez le taux d’humidité de votre maison et approchez-vous d’un idéal de 50%.

 

Bon à
savoir


L’aménagement de la salle de bain nécessite des plaques hydrofuges jusqu’à une hauteur d’au moins 1,80 m.

Réglementation en pièces humides

Maison humide : j’en détecte les signes  

Parce que l’humidité dégrade votre habitat et votre santé, maintenez un taux d’humidité idéal dans votre maison, proche de 50%.

Ce taux est largement dépassé si vous constatez chez vous :

  • de la condensation ;
  • une odeur de moisi ;
  • des tâches, des moisissures ou encore des champignons ;
  • des linges et vêtements humides ; 

Adoptez des mesures simples dans les pièces humides

Selon l’ampleur du problème, mesurez vous-même le taux d’humidité de votre maison ou faites appel à un professionnel.

 

Taux d’humidité chez moi : je le mesure moi-même  

Vous trouvez facilement dans le commerce un petit instrument peu couteux qui mesure l’humidité de votre maison. C’est un hygromètre.

Cet appareil affiche le taux d’humidité relative de l’air. C’est le rapport de la quantité de vapeur d'eau contenue dans l'air sur la quantité de vapeur d'eau maximale possible, à la température de la pièce.

Si l’air contient la moitié de l’humidité qu’il peut supporter à une température donnée, alors l’humidité relative est de 50 %. C’est le taux idéal pour votre logement et pour votre santé. Un taux de 100 % indique que l’air est saturé en vapeur d’eau. Si l’humidité augmente encore au-delà, la vapeur d’eau commence à se condenser.

Plus l'air est chaud, plus il peut contenir de vapeur d’eau. L’humidité relative baisse ainsi plus spontanément en été, et augmente quand la température se refroidit.

 

Je confie le diagnostic humidité à un professionnel

L’humidité réapparait fréquemment chez vous ? Les dégâts semblent déjà importants ? Faites appel à un professionnel.


Il dressera un diagnostic exhaustif de l’humidité

  • mesure de l’humidité relative de l’air ; 
  • détermination du point de rosée, température à partir de laquelle de la condensation apparaît ;
  • inventaire visuel des dégâts, le cas échéant : décollement de peinture, moisissures, etc. ;
  • vérification des systèmes de ventilation, des menuiseries, des fondations, des façades et de la toiture ;
  • évaluation de la teneur en eau des murs et des autres éléments.

Vous êtes ainsi fixé sur l’origine de l’humidité chez vous. Vous pouvez retrouver un habitat et un taux d’humidité sains, à long terme, grâce à des traitements adaptés

Bon à
savoir


Dans les pièces humides, aérer est la première des bonnes habitudes pour conserver un habitat sain.

Prévention dans les pièces humides

Aide au choix : Trouvez votre solution Placo®

>

Pour aller plus loin

Traiter l'humidité après un dégât des eaux

Votre plafond ou vos murs ont pris l’eau ? Traitez-les rapidement...

+

Mur humide : que faire?

Quelques règles élémentaires pour traiter l’humidité dans les murs.

+

Comment traiter la moisissure?

Eliminez durablement les moisissures.

+