08/08/2016

Etablir un diagnostique acoustique

Réaliser ses travaux d'isolation acoustique

Le diagnostic acoustique pour définir mon projet d’isolation

Vous ne savez par où commencer pour traiter l’acoustique chez vous ?

 

Bon à
savoir


Découvrez le confort acoustique et limitez le bruit reçu à 20dB dans les chambres.

Confort acoustique

Je fais établir un diagnostic acoustique

Le bruit et sa propagation sont des phénomènes complexes et les bruits auxquels vous êtes exposés sont nombreux. En matière d’acoustique, les faiblesses ne pardonnent pas. Le diagnostic acoustique peut vous indiquer (tout dépendra du niveau de diagnostic demandé et donc du budget alloué par vous. Il va de la simple mesure de la nuisance et détermination du type de bruit jusqu’à la préconisation de travaux (tous les acousticiens ne proposent pas un diagnostic type) vous indique comment vous isoler des bruits.


Qu’est-ce qu’un diagnostic acoustique ?


Réalisé par un acousticien professionnel, qu’il soit indépendant ou en bureau d'étude acoustique, le diagnostic acoustique est une étude complète  (suivant le niveau demandé) des bruits de votre logement.
Il s’intéresse aux spécificités du bâti : nature des parois existantes, étanchéité des points de jonction, qualité des menuiseries (portes et fenêtres), etc.
Il tient compte de la configuration de votre foyer et de son environnement. Le bruit peut être évalué dans plusieurs scénaris : équipements hors ou en fonctionnement, fenêtres et volets ouverts ou fermés, etc.
Le diagnostic est suivi de préconisations sur les travaux acoustiques à engager.


Que contient le diagnostic acoustique ?


Le diagnostic acoustique présente généralement :

  • la source et la nature des bruits : bruits aériens extérieurs (trafic routier ou aérien), bruits aériens intérieurs (conversations, télévision, musique), bruits d’impact (pas, chute d’objets), bruits d’équipements (lave-linge, ascenseur, etc.)
  • l’intensité du bruit perçu (en dB) : les bruits aériens et les bruits d’équipement sont généralement mesurés avec un sonomètre, alors que les bruits d’impacts sont évalués (Ils sont mesurés sur site à l’aide d’une machine à chocs normalisée) ( selon l’état et la nature du sol et du plancher.
  • le niveau de bruit souhaité pour chaque zone du logement : pièces calmes ou pièces à vivre ont chacune leurs exigences en matière de correction acoustique et d'isolation phonique
  • les parois à traiter et leur nature, pour choisir son isolant phonique

Le diagnostic acoustique oriente mon projet global


Le diagnostic acoustique et les préconisations associées vous orienteront soit vers des travaux localisés d’isolation acoustique, soit vers une rénovation globale de l’isolation phonique.

  • Solution localisée : améliorer l’isolation phonique des parois
    Vous avez identifié la ou les parois dont vous voulez améliorer l’isolation phonique. Plafond, cloison, mur mitoyen, ou sol : il vous reste à trouver un isolant acoustique adapté.
  • Solution optimale : améliorer l’isolation acoustique globale avec la « boîte dans la boîte »
    Vous préférez un résultat optimum, notamment si vous habitez une maison mitoyenne à une autre maison ou si vous habitez un appartement avec des cloisons séparatives de faibles épaisseurs. Vous renforcez l’insonorisation de toutes les parois et limitez ainsi les transmissions des bruits aériens et/ou solidiens. Solution complète, la «boîte dans la boîte» assure l’isolation phonique de toutes les parois en même temps.

« Améliorer l’isolation phonique entre deux pièces mitoyennes consiste à maîtriser et réduire toutes les propagations supportées par les différentes parois : le plancher bas, le plancher haut, les parois latérales et la cloison séparative, en commençant par les parois les plus touchées. Il est indispensable de maîtriser tous les supports de transmission pour optimiser efficacement l'isolation acoustique du logement. En d’autres termes, la meilleure isolation sera obtenue en réalisant, ce que nous appelons dans notre jargon professionnel, “une boîte dans la boîte”, soit l’isolation des murs, l'isolation du sol et l’isolation du plafond ! », confirme Maurice Auffret, ingénieur acousticien.

.

Bon à
savoir


Connaissez-vous la solution Placo® de moins de 1,5 cm d’épaisseur qui isole d’au moins 5dB ? Trouvez votre isolant phonique.

Choisir son isolant phonique

Aide au choix : Trouvez votre solution Placo®

>

Pour aller plus loin

Correction acoustique ou isolation phonique

Comment traiter l’acoustique pour être au calme chez soi ? 

+

Identifier les sources de bruit

Bruits de talons dans l’escalier, radio dans la cuisine, scooter qui démarre...

+

Réaliser ses travaux d’isolation acoustique

Vous voulez du confort acoustique ?

+