Rénovation

Portrait de Rene B

Rénovation

Bonjour,
j'ai 3 questions
1- quelle précaution prendre afin de fixer sans risque des meubles de cuisine haut dans les plaques de placo (une précédente experience à vu mes locataires arracher le meuble haut fixé avec des chevilles molly
2- afin de réhausser un sol dans un salle d'eau j'envisage d'utiliser du Styrodur de 100 avec au dessus des plaques d'OSB et  ensuite du parquet stratifié. Est ce une bonne solution Perènne ?
3- pour un plafond en placo quelle peut etre la portée maximale si j'utilise des rails (j'ai une longueur de 4.5 mètre) est ce envisageable ? je n'ai pas grand chose pour fixer au milieu .
merci de votre retour
Cordialement

rené BUKUDJIAN

NB et pour info le lien ci-dessous sur la charte de la communauté n'est pas fonctionnel !

Portrait de Denis Placo

Bonjour René,

  1. Vous pouvez employer des plaques Habito® qui ont les particularités d’être très résistantes aux chocs mais aussi à l’accrochage de charges lourdes. En effet et avec des points de fixation distants de 40 cm minium, on peut y accrocher jusque 20 kg par point de fixation avec une cheville à bois de diamètre 5 et jusque 60 kg avec une cheville métallique à expansion. Ces plaques de plâtre se fixent sur une ossature classique avec juste la particularité d’employer des vis spécifiques Habito®. Cela peut aussi être intéressant pour la résistance aux chocs avec des locataires ou des occupants pas toujours précautionneux. En neuf ou rénovation, le problème est ainsi facilement résolu. Avec des plaques de plâtre basiques, vous pouvez vous référer au chapitre dédié de notre guide récent le Compagnon Placo® . Les cuisinistes et autres bricoleurs avertis vont parfoi rrechercher le mur support également ou disposent des équerres sous les meubles pour répartir la charge
  2.  Désolé mais cette question n’est pas de notre ressort car elle ne met pas en œuvre nos produits. Juste à titre informatif, il faut positionner entre un isolant en polystyrène extrudé et une plancher de répartition, un isolant type Domisol ou Isosol pour évier le poinçonnement et ne pas avoir de phénomène de rebond ni de résonnance. Par ailleurs, le plancher en SDB n’est pas le plus indiqué. Que risque-t-il de se passer en cas de débordement ?.... Gonflement et déformation ?
  3.  La portée d’un plafond autoportant réalisé donc avec des rails et des montants dépend de la dimension de ces derniers. La portée maximale sans point de reprise intermédiaire est de 4.29 m avec des rails Stil® et des montants Stil® de 100 avec un entraxe de 40 cm. Vous trouverez des valeurs de dimensionnement simplifiées et les indications basiques et essentielles dans le Compagnon Placo® en page 40 pour les plafonds autoportants ou encore dans l’Intégrale Placo® avec un tableau plus complet. Les rails nécessitent d’être fixés sur des parois porteuses pour la pérennité de l’ouvrage. Les combinaisons sont multiples en fonction de la dimension des ossatures, leur adossement ou non, leur entraxe.

Je reste à votre service si vous avez des questions.

Bien cordialement

P.S. : merci pour l’info sur le lien dysfonctionnel, je fais remonter.

Portrait de Rene B

Merci pour la précision des infos
cdt

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte