Comment enlever une cloison en plaque de plâtre Placo® ?

Portrait de John M

Comment enlever une cloison en plaque de plâtre Placo® ?

Bonjour, 

 

Je voulais savoir comment démolir une cloison en plaque de plâtre Placo® facilement ? J’ai un mur en cloison Placo® (le mur est bien entendu non porteur) et je dois le démolir dans le cadre de mon projet de rénovation, j’aurais aimé savoir les différentes étapes afin d’enlever cette cloison. J’aimerais éviter de faire appel à un artisan. 

 

Pour information, la plaque de plâtre utilisée est une plaque de plâtre BA 13 de chez Placo® je ne sais pas si cela fait une différence et si il est possible d’enlever facilement cette cloison.

 

Enfin, j’aurais aimé savoir si il était possible d'enlever les cloisons sans les démolir afin de les récupérer ? 

 

Merci d’avance et belle journée !

Portrait de Denis Placo

Bonjour John

Plusieurs étapes à suivre pour abattre une cloison en plaque de plâtre Placo® 

Tout d’abord, il faut s’assurer comme vous l’avez fait que la cloison n’est pas porteuse : vous pouvez consulter les plans du bâtiment s’ils sont en votre possession, faire des sondages dans la paroi pour voir si elle est creuse, mesurer son épaisseur ou encore faire appel à l’avis d’un professionnel. Cette étape est primordiale pour votre sécurité.

Equipez-vous et préparez votre chantier !

Là encore, sécurité avant tout : portez chaussures de sécurité, casque, lunettes de protection, bouchon d’oreille pour préserver votre ouïe, gants, on n’est jamais trop prudent.

La préparation du chantier : disposer des bâches au sol pour le protéger de la poussière puis disposer des cartons dessus pour protéger le revêtement ; Protégez également, meubles, fenêtres, portes avec ces mêmes bâches. Repérez avec un détecteur à métaux câbles et canalisations. Coupez l’électricité dans ce secteur pour éviter tout risque d’électrocution ou de choc électrique. En cas de doute, fermez l’arrivée d’eau également, on ne sait jamais. Par précaution, vous pouvez aussi étayer cette partie. Une cloison non porteuse peut le devenir en cas d’affaissement du niveau supérieur.

Passons aux choses sérieuses : les outils tout d’abord !

Une masse, une massette, un marteau, un burin, une disqueuse feront l’affaire. Un cutter ou un objet tranchant approprié seront les bienvenus pour couper les liaisons hautes et basse de la cloison qui font la jonction avec les plinthes, le sol, les plafonds, les corniches, etc… L’idée étant de désolidariser la cloison en pied et en tête. Voyez si vous pouvez récupérer une partie des matériaux de démolition en travaillant doucement et de façon méthodique. Commencez par le haut pour ne pas que la cloison risque de s’écrouler sur vous. On ne se prend pas pour Stéphane Plaza ;)

Avant bien sûr, vous aurez démonté prises et boîtiers électriques.

Après avoir cassé les plaques de plâtre (qui se recyclent à l’infini si votre déchetterie est équipée pour trier cette matière), enlever la laine minérale et les ossatures métalliques (qui se recyclent aussi). Il ne vous reste plus qu’à évacuer les déchets de chantier (ce n’est pas le plus amusant) et reboucher le vide probablement laissé selon l’implantation de la cloison (sur le revêtement de sol ou non) ainsi qu’au plafond. Il est hélas impossible de récupérer ses cloisons pour leur réemploi ne serait-ce qu’à cause de leur poids ;)

Bon courage  pour cette démolition !

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte