Isolation contre humidité : quelle plaque de plâtre mettre ?

Portrait de ClaireT

Isolation contre humidité : quelle plaque de plâtre mettre ?

Bonjour à tous,

Je suis l'heureuse propriétaire d'une maison de 70m² en copropriété. Je dispose d'un sous-sol aménageable mais je n'ai qu'une seule et très grande pièce d'environ 17 m².
Nous souhaitons transformer cette belle pièce en une suite parentale. Actuellement, il existe une cloison entre cette pièce vouée à devenir une chambre et notre buanderie.

Au sein de cette future chambre, je souhaiterais séparer la chambre à coucher de la salle de bain. Comment faire ? Avez-vous des conseils sur le choix de la plaque de plâtre à prendre et les étapes à respecter pour isoler contre l’humidité ? Nous craignons les risques d’humidité car mise à part un puit de lumière au centre de la pièce avec possibilité d’aération + une modeste VMC, nous n’avons rien pour aérer la pièce.

Merci par avance pour votre réponse

Portrait de Denis Placo

Bonjour Claire,

Pour séparer la chambre de la salle de bains, vous pouvez réaliser une cloison de type Placostil® avec rails et montants de 48 et en posant, côté salle de bains, une plaque de plâtre hydrofuge type Placomarine® (qui absorbe 6 fois plus d’eau qu’une plaque de plâtre et la relargue ensuite progressivement) et, côté chambre, si vous voulez limiter la transmission sonore d’une pièce à l’autre, une plaque à isolation acoustique renforcée type Placophonique® (reconnaissable à sa face cartonnée de couleur bleue alors que la plaque marine est verte). Cette plaque de plâtre existe aussi en version Activ’Air() et contribue ainsi à réduire le taux de COV dans la pièce. Il est également possible de doubler le parement côté chambre (en prenant soin alors de décaler les plaques pour décaler les joints pour une meilleure efficacité) afin de renforcer l’isolation acoustique. Une laine minérale type PAR d’Isover est insérée dans la cavité crée entre les deux plaques pour un meilleur affaiblissement acoustique.

Pour limiter les risques d’humidité, il est indispensable d’avoir une VMC adaptée afin de réguler l’hygrométrie et assurer un bon renouvellement de l’air intérieur pour une meilleure qualité de ce dernier. La « modeste » VMC selon vos dires sera peut-être à remplacer pour éviter toute pathologie due à un excès d’humidité (moisissures, champignons, troubles sur la santé, etc…).

Quelques liens pour aller plus loin :

  • SDB
  • Chambre
  • Vidéo sur les cloisons Placostil® et quelques éléments principaux de théorie pour leur montage :

Vous pouvez bien évidemment naviguer à partir de ces liens pour avoir plus d’informations.

Espérant vous avoir aidé et restant à votre service.

Bien cordialement

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte