Problèmes pour remplacement cloison alvéolaires

Portrait de Frédéric C 1

Problèmes pour remplacement cloison alvéolaires

Bonjour,

 

Je rénove un appartement de 1993.

 

Dans ce cadre, j'ai abattu la cloison séparative entre deux chambres, afin de la remplacer par une cloison offrant une meilleure isolation phonique et, accessoirement, d'y rajouter quelques prises.

J'envisage une cloison 98/48, avec deux épaisseurs de Placo Phonique BA13 sur chaque face (ou une épaisseur de Duo'Tech 25, à voir) et un isolant Saint Gobain Par Phonic 45 mm (ou Par Phonic Tech 45 mm si Duo'Tech).

 

La cloison d'origine était une cloison alvéolaire 50 mm, montée sur sol brut.

Je me retrouve donc avec une "tranchée" d'environ 50 à 55 m de large entre les chapes des deux chambres. Avec au fond de cette "tranchée" une semelle en bois vissée sur la dalle béton. Et de part et d'autre une mousse de 3 ou 4 mm qui délimite le bord des chapes (chapes flottantes ?).

cf. dessin 1

Premier problème : comment  faire pour le montage au sol de la nouvelle cloison ?

Elargir la tranchée en tronçonnant les chappes ? (Je ne suis pas équipé pour tronçonner si profond...)

Mettre le rail de 48 mm au fond de la tranchée et faire partir les plaques seulement au-dessus des chape ? Mais quid de la fixation en partie basse des plaques, du pont phonique par le dessous en cas ?

Combler la tranchée au mortier ?

Je suis perdu et même dans mon livre du CTSB je ne trouve rien sur ce genre de cas...

 

Par ailleurs, la cloison d'origine n'allait pas jusqu'au mur porteur (qui donne sur lextérieur).

Elle stoppait au niveau du doublage polystirène expansé (isolation par l"intérieur) et plaque de placo simple de chaque chambre. Ce doublage étant interrompu par un petit jeu entre les deux chambres. Et la cloison n'étant solidarisée à ce doublage que via une bande à joint.

Et évidemment, rien n'est perdenculaire, sinon ce ne serait pas drôle !

cf. dessin 2

Deuxième problème : comment faire la jonction entre la nouvelle cloison et ces murs...en évitant la progation latérale du bruit...et sans compromoettre l'isolation thermique non plus (façade orienté Nord Ouest) ?

 

Un grand merci pour votre aide !

 

Fred

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Fred,

Quelques réponses (un peu tardives peut-être et vous voudrez bien nous en excuser) à vos questions pour réaliser cette cloison qui, pour la petite histoire, n’est pas séparative (car elle ne sépara pas deux locaux distincts) mais distributive car elle distribue les pièces.

Il faut enlever la semelle bois existante qui servait au montage de la cloison alvéolaire ainsi que les bandes périphériques et reboucher la « tranchée » avec un mortier de réparation adapté type weberrep rapide . Vous pourrez placer ensuite une bande résiliente sous les rails et procéder au montage classique d’une cloison (réalisation de l’ossature, pose de la plaque de plâtre, réalisation du cordon mastic en pied de plaque). Quelques conseils basiques supplémentaires dans la chapitre des cloisons  de notre guide le Compagnon Placo®  ou en vidéo.

Pour ce qui est de la jonction avec le doublage, vous pouvez poser les rails hauts et bas (avec une bande résiliente sous le rail bas), sertir les montants sur les rails et fixer un des montants sur le doublage existant (le plus proche avec vos soucis de murs pas droits). De l’autre côté, rattraper le jeu avec des cales bois, cales de vitrier. Le bon positionnement du rail est important. Ne pas oublier le joint mastic acrylique en pied de plaque : là où l’air passe, le bruit passe ! L Vous avez choisi une solution d’isolation acoustique avec un bon niveau de performance théorique, posez là avec soin (je n’en doute pas) et voilà quelques astuces pour ce faire :

  • Décaler les plaques de plâtre d’un côté de la cloison et en vis-à-vis.
  • Pas de boitiers électriques en vis-à-vis (décalage de 30 à 40 cm).
  • Ne pas oublier bien sûr le PAR PHONIC entre les deux parements.
  • Ne pas oublier non plus (répétition) le joint mastic souple en pied de plaque.
  • Bande résilient sous les rails bas.
  • Faire les joints de la première peau (sans nécessairement faire les bandes).

Bon courage pour la suite J

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte