Plafond autoportant incliné (sous rampants)

Portrait de Julien O

Plafond autoportant incliné (sous rampants)

Bonjour,
 

En combles aménagés, charpente traditionnelle avec 16cm d'isolant en sarking sur volige, environ 60% de pente, je souhaite mettre un complément d'isolation (10cm de laine de verre) entre chevrons ainsi qu'un pare vapeur (Sd>90m) collé directement au chevrons, donc aucune isolation SOUS chevrons.
De plus je souhaite avoir un vide technique d'environ 5cm entre pare vapeur et plaques de plâtre pour passer les différentes gaines techniques et aussi éviter que des locataires ne percent ce pare vapeur en bricolant...

Les suspentes métalliques ne sont pas adaptées à la pose d'un pare vapeur, risque trop important de fuites de vapeur, résulat très incertain, sans parler des ponts thermiques et acoustiques.
Les suspentes en plastique, par exemple Integra², ne sont pas adaptées dans mon cas pour trois raisons:
_ minimum 10cm d'isolant sous chevrons avec les suspentes les plus petites (12-16).

_ les chevrons en vieux chêne ne sont pas rectangulaires donc difficultés de pose et de réglage.

_ vide technique de 2cm seulement entre pare vapeur et plaque de plâtre, les rallonges de 10 ou 15cm sont trop grandes (perte d'espace trop importante).

Ayant prévu des faux plafonds autoportants horizontaux pour le reste de l'immeuble, je me demande s'il est possible d'appliquer cette technique aux rampants, entre pannes:

_ laine de verre entre chevrons

_ pare vapeur collé sous chevrons

_ rails fixés parallèlement aux pannes

_ montants M48 entre pannes (donc parallèles aux chevrons) => vide technique de 5cm environ

Pour les montants M48, ils seraient doublés avec entraxe de 40cm pour obtenir une portée max de 2m75 (d'après les tableaux de la documentation Placo).

L'entraxe des pannes est d'environ 2m80, plus que la portée max des montants M48 mais possibilité de rajouter des fixations intermédiares (vis) pour diminuer la portée de moitié.

Ou alors passer en montants M70 doublés avec entraxe de 60 (3m20 de portée), plus cher et perte d'espace un peu plus importante, mais plus simple et certainement plus fiable. Vide technique d'environ 7cm.

Avec ce système, à mi chemin entre cloison et plafond, il y a plusieurs avantages, le pare vapeur ne sera pas perforé, sauf peut être par quelques vis en cas de fixations intermédiares des montants, le fait de pouvoir gérer la profondeur du vide technique et surtout d'éviter la fastidieuse étape de fixer et régler des suspentes sur de vieux chevrons ni rectilignes, ni rectangulaires.

Reste à savoir si cette technique de plafond autoportant et les valeurs associées (portées, entraxes etc) peuvent s'appliquer à un plafond incliné/rampant ?

Merci d'avance

JOF

Portrait de Denis Placo

Bonjour Julien,

Les calculs de résistance faits pour le dimensionnement d’un plafond autoportant ne peuvent s’appliquer pour un autre type de  réalisation et cela ne peut être validé. Même si le montage peut fonctionner, cela reste des solutions alternatives aux risques et périls de l’utilisateur sauf à faire réaliser (si cela est faisable) un calcul de résistance et de faisabilité

L’utilisation de systèmes mis au point, testés et éprouvés, même si leur mise en œuvre peut rebuter (réglage du niveau des suspentes ;) ) permet des poses conformes avec les indications des fabricants.

Je ne saurai trop vous recommander également de vou srenseigner sur la possibilité d’apporter un complément d’isolation sous le sarking et les règles à respecter dans ce domaine. La règle des 2/3 1/3 s’applique-t-elle dans votre cas ?

Cordialement

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte