Machefer

Portrait de norbert S

Machefer

Bonjour à tous,
J'ai une cave dont les dalles supérieures sont constituées de béton mâchefer.
Je souhaiterais, d'une part isoler ces plafonds et d'autres part avoir un aspect plafond fini, du genre placo ou autre.
Sachant que la hauteur actuelle sous plafond est de 2m10, et que pour ma part, je mesure 2m, il ne faudrait pas que l'isolant + la couche de finition soit trop épais.
Mes questions portent par conséquent sur :
- Quel isolant utiliser et comment le metttre en oeuvre ?
- plafond placo ou autre matériaux ?
- Comment ancrer le tout dans un plafond constitué de matériaux sommes toutes assez friable.
Merci pour vos conseils avisés.

Cordialement

NS

Portrait de Denis Placo

Bonjour Norbert,

Un plafond a besoin d’une structure porteuse pour son accrochage et la pérennité de cette dernière.

Vous n’avez pas précisé si cette cave était humide. Elle aura de toute façon besoin d’une ventilation. Si elle est saine, une laine minérale convient. Si elle est humide, il est souhaitable d’employer des panneaux de mousse rigide (polystyrène extrudé par exemple) qui sont insensibles à l’humidité. Il est préférable d’éviter que ces panneaux aient des bords droits (par rapport à la continuité de l’isolation) et il vaut mieux opter pour des feuillures alternées ou à rainures et languette. Une laine de verre semi-rigide à l’avantage par rapport à ces panneaux de proposer un calfeutrement plus aisé (entre les panneaux ou les rouleaux selon le conditionnement choisi) ainsi qu’en périphérie.

Pour avoir un effet appréciable, il faut que la résistance thermique R soit le plus forte possible. En sol, on recommande un R de l’ordre de 4. Après, c’est une question de compromis. Posez un isolant de la plus forte épaisseur possible en fonction de vos contraintes de hauteur sous plafond et de taille et choisissez-le avec le plus petit lambda possible, la combinaison du lambda et de l’épaisseur donnant le R. R=épaisseur/lambda.

Il existe deux types principaux de faux-plafond. Si vous ne pouvez pas accrocher de suspentes dans la structure existante (et donc rendre la solution du plafond suspendu impossible), vous allez devoir passer par la solution du plafond autoportant (avec des montants et des rails fixés sur les murs qui doivent être porteurs). Ces deux techniques et les principes de base sont décrits dans le chapitre qui leur est dédié de notre guide de mise en œuvre le Compagnon Placo®.

Le parement le plus fréquent et celui qui habillera peut-être le mieux est une plaque de plâtre. Un BA Placomarine® en local non chauffé peut être envisagé avec attention. Il pourra aisément être peint pour rendre le local plus lumineux et plus « propre ».

Voilà quelques éléments pour avancer dans la réflexion de votre projet, n’hésitez pas si vous avez des questions. Nous services techniques se tiennent également à votre service au 09 72 72 00 53 pour vous aider.

Bien cordialement

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte