Dimensionnement plafond autoportant

Portrait de Patrick O

Dimensionnement plafond autoportant

Bonjour

Je souhaite effectuer un plafond autoportant dans une piece de dimensions 3,62 m X 4.50m car le plafond actuel est difficilement récupérable. L'isolation n'est pas l'objectif premier des travaux.

Au vu des informations que j'ai pu récupérer il faudrait utiliser des rails et montants doublés dos à dos de 90 mm sur la dimension la plus faible soit 3,62m

Afin de minimiser la hauteur sous plafond perdu, j'aurais souhaité utiliser des profilés de 75 et augmenter la résistance en diminuant l'espace entre chaque profilé; passer à  40 voire à 30.

SI nécessaire, afin de de ne pas alourdir la structure, nous ne mettrons pas d'isolant (phonique).

Pourriez vous m'indiquer si cela est réalisable et si oui quelles seraient les adaptations à appliquer, entraxes, quels seraient les profilés les plus adaptés, etc?

 

Merci beaucoup par avance pour votre aide.

 

Portrait de Patrick O

Re-bonjour

Je viens de me rendre compte qu'un des murs supportant le rail n'est pas porteur. Seule les extrémités le sont (genre d'arche avec placage) aussi je pense utiliser des suspentes ou autre type d'équerres métalliques (avec peu de porte à faux) que je fixerai au plafond tous les 60 cm et contre le placage sur lesquelles viendra se fixer le rail (Note: Le plafond est en dur, maison ancienne). Dites moi si mon idée est bonne et si vous des propositions autres elles sont les bienvenues.

D'autre part, pour revenir à mon message préédent, peut-être pourrais-je rajouter au milieu de la pièce des supports fixés au plafond qui pouraient soulager les montants.

Merci encore pour vos conseils

Portrait de Denis Placo

Bonjour Patrick et j’en profite pour vous adresser mes meilleurs vœux pour 2019 :)

Il n’est pas possible de vous faire un diagnostic et des préconisations certaines à distance. Mon aide va se limiter à des conseils et recommandations.

La réalisation d’un plafond autoportant nécessite effectivement d’avoir des parois porteuses pour la fixation des rails. La pose d’une (ou plusieurs) suspentes intermédiaires est une solution pour pallier à une trop grande distance de paroi porteuse à paroi porteuse.

Utiliser la technique des plafonds suspendus permet de s’affranchir de certaines contraintes inhérentes aux plafonds auto portant (portée, parois non porteuses notamment). Il existe des suspentes pour tous les types de support qui permettent de réaliser des structures métalliques adaptées et éprouvées en utilisant des fixations appropriées au support : inutile et pas souhaitable à mon humble avis de se lancer avec des solutions de « bricolage ».

Si vous ne les avez pas déjà consultées, vous trouverez dans ces pages sur les différents types de faux-plafond  des informations générales grand public sur la réalisation de ces deux types de plafonds ainsi que les avantages de l’une ou l’autre des solutions.  Vous trouverez également des tutoriels sur la réalisation de plafonds suspendus  ou autoportants  et aussi des informations théoriques plus orientées professionnels sur les plafonds Placostil® sur montants Stil® et sur fourrures Stil ®

Pour un meilleur rendu de ce nouveau plafond, vous pouvez opter pour des plaques à quatre bords amincis type 4 Pro

L’emploi d’une laine minérale type IBR est également recommandé ne serait-ce que pour améliorer l’isolation acoustique entre les deux niveaux

Voilà Patrick de quoi creuser le sujet et avoir ainsi tous les éléments nécessaires en vue de la réalisation de ce nouveau plafond.

Bon courage :)

Pour pouvoir poster votre réponse, vous devez respecter la charte de la communauté Placo®.

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : jpg jpeg gif png pdf.

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte