Plaque doublage sous chevrons

Portrait de Jérémy G

Plaque doublage sous chevrons

Bonjour à tous,

Je viens de voir que le précédent propriétaire pour isoler la sous pente de la toiture avait placé de laine de verre entre les chevrons et vissé directement, avec des vis de 130mm, des plaques de doublages 80+10 (polystyrène + BA10) sur les cherons.

Est ce que ca se fait ca ? Il y a un risque pour la charpente ?

La maison a été construite en 1980 et ca semble d'origine. La charpente a l'air de ne pas du tout avoir souffert.

Je m'etonne de ce procédé. Est normal ? Est ce que ca se fait toujours ? Y a t il des risques, ... ?

Merci et bonne journée

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Jérémy,

Le montage est « conforme » (à vérifier sur place sa mise en œuvre) d’un point de vue réglementation (D.T.U.) et la pose de doublage collé en rampants est limitée à une épaisseur de 80 mm. Il n’est pas courant et, actuellement, l’isolation des rampants se fait le plus fréquemment avec un système de suspentes, de laine de verre semi rigide (avec une forte résistance thermique R) entre et sous les chevrons (selon la structure de la charpente, la présence ou non d’un écran de sous-toiture HPV, etc…), la mise en œuvre d’une membrane pare-vapeur et d’étanchéité à l’air côté chauffé entre autres recommandations d’un ordre très général.

La fixation directe sur la charpente présente un risque de fissuration à la jonction des plaques en cas de fort vent ou lorsque les bois de charpente travaillent avec les variations d’hygrométrie. C’est aussi pour cette raison que les plaques de plâtre sont généralement fixées au moyen de suspentes qui absorbent les variations dimensionnelles de la structure et limitent les risques des fissurations des plaques

Si le montage est d’origine et qu’il n’a pas bougé, peu ou pas de risques à craindre. Si vous envisagez une rénovation ou des travaux d’isolation, la méthode que je vous ai décrite succinctement sera à privilégier. Lors de travaux d’isolation en combles aménagés, le R préconisé actuellement est de l’ordre de 8 m².K/W. La nature des plaques de plâtres mises en œuvre peut varier aussi selon les besoins : phoniques pour plus de calme, Activ’air pour contribuer à une meilleure qualité de l’air intérieur, etc…

Cordialement

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte