Cloisons dans une salle de bain

Portrait de Anonyme

Cloisons dans une salle de bain

Bonjour !!

On a commencé à s'attaquer à la salle de bain dans la ferme de mon amie. Nous avons donc en 1er retiré le carrelage qui était sur les murs (environ jusqu'à mi-hauteur).

On ne doit pas être les seuls dans ce cas, mais en enlevant le carrelage, il semblerait qu'on ait aussi enlever un peu + que le carrelage... Le plâtre notamment, puisqu'on voit le carton nid d'abeille de la cloison alévéolaire ! Et puis on a des trous. Du coup, on s'est dit qu'on allait enlever toutes les plaques, mettre le carton à nu, puis remettre de la placo marine. Qu'est ce que vous en pensez ? Est-ce la bonne solution ? sinon qu'est-ce qu'on peut faire ?

Merci à tous pour votre aide !!!

Lilly

Portrait de Nicolas D

Bonjour,

Effectivement si la cloison est très abîmée, il vaut mieux retirer la partie alvéolaire et repartir de zéro en posant des plaques de plâtre Placomarine® : ce sont des plaques dédiées pour les endroits humides. Vous trouverez ici plus d'information sur la pose de cette plaque dans une salle de bain.

cdt.

Eric

Portrait de Anonyme

Bonjour Vincent, 

Je voulais vous poser une question concernant l'histoire des plaques abîmées dans la salle de bain !  Je vous préviens, je suis novice, ma question va peut-être vous sembler étrange mais "j'essaie" de participer à la rénovation d'une maison de campagne familiale et du coup je commence petit à petit à creuser par ci par là ! On va dire que pour le moment, je participe en apprenant (un jour ce sera mon tour !).

Voici ma question... : je lis un peu partout que dans les pièces humides, une plaque de plâtre hydrofuge est obligatoire. Cela est le cas depuis combien de temps ? En fait, ce que je me demande c'est s'il existe une réglementation sur le sujet et le sens du mot obligatoire ! Est-ce qu'on est sûr au final que derrière le carrelage de la salle de bain on a des placomarines ?

Et au final, comment peut on déterminer si une pièce est humide ou non ? La salle de bain, c'est logique peut-être... Mais pour les autres pièces ? Il y a des mesures et des seuils qui permettent de dire : là c'est humide (et se rendre compte que ce n'est pas normal parce que ce n'est pas une salle de bain... !)

Merci !!

Portrait de Nicolas D

Bonjour

Il existe une réglementation claire sur le type de plaque de plâtre qui doit être posé dans une salle de bain. Il faut savoir que la salle de bain est une pièce classée dans les locaux humides à usage privatif (EB+). Dans le document technique unifié DTU 25.41 (ouvrage en plaques de plâtre) il est spécifié que seules les plaques de plâtre hydrofugées type H1 peuvent être utilisées dans des locaux EB+ privatifs.

Si vous souhaitez savoir quel type de plaque a été posé sous votre carrelage... il faut soit enlever quelques carreaux et vérifier la couleur de la plaque de plâtre soit il faut demander à la personne qui a suivi le chantier.
Sont considérées comme pièces humides privatives : la salle de bain, cellier non chauffé et le garage.

Consultez également cette page pour obtenir des informations pour lutter contre l'humidité.
Cordialement.

Portrait de Anonyme

Merci Vincent pour tous ces compléments ! Très bonne journée.

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte