Questions et réponses : isolation thermique des murs

FAQ Placo®

Comment rénover ma salle de bain ?
Cuisine et salle de bains ont leurs murs exposés aux projections d’eau et dégagements de vapeur. Il est facile et sécurisant de les aménager avec des plaques de plâtre Placomarine® hydrofuges ou des carreaux de plâtre Caroplatre® Hydro spécialement conçus pour résister à ces contraintes.
Comment remettre un mur abimé en état rapidement ?
Dans votre intérêt, simplifiez la rénovation d’un mur abîmé en doublant le mur, sec et sain, à l’aide de plaques Placoplatre® BA 13 collées directement sur le support avec le mortier MAP® Formule+. Ou mieux, vous pouvez coller un complexe Placomur® Essentiel 10 + 20 ( plaque de plâtre + PSE) s’il faut cacher gaines électriques, petites irrégularités ou petits tuyaux ne craignant pas le gel.
Comment faire pour rénover un mur d'une salle de bain qui avait du carrelage?
En rénovation, beaucoup de personnes souhaitent pour une question de goût ou pour des problèmes d'infiltration et/ou de descellement d'un carreau retirer l'ancien carrelage d'un mur ou d'une cloison avant de poser un nouveau carrelage ou peindre. Attention, il y a des précautions à prendre pour ne pas s'exposer à des difficultés encore plus importantes.

Les réponses de la communauté

Portrait de Albert A

Comment se debarrasser des souris dans la cloison Placo ?

Bonsoir,

On a besoin d'aide concernant des bruits bizarres dans un des murs de notre chambre à coucher.
En fait, on pense avoir un problème de rongeurs dans une des cloisons de notre chambre. Depuis pas mal de temps maintenant, on entend des bruits, comme une sorte de grattage dans la plaque de plâtre. C'est sur le mur en pente juste au-dessous de la tête de lit. Après en avoir parlé avec nos voisins, ils nous ont dit que cela pouvait être des souris, rat ou alors un loir (apparemment assez fréquent quand on habite à la campagne).

Portrait de Denis Placo

Bonjour,

Il y a peu de risque que le plafond vous tombe sur la tête (tout comme le ciel au temps de gaulois) par contre, la présence de rongeurs dans l’isolation peut être préjudiciable à partir du moment où ces derniers creusent des galeries pour se mettre au chaud et circuler. Cela cause une circulation parasite d’air qui nuit à la performance de l’isolation.

Il faut à la fois chercher à se débarrasser des petits animaux de tout poil soit par du piégeage mécanique ou des moyens chimiques et également les empêcher de pénétrer en recherchant les passages qui peuvent être minuscules. Ne dit-on pas « passer par un trou de souris » et là, l’expression prend tout son sens. Il sera bon de vérifier le bon état de l’isolation et de procéder à son remplacement si elle est dégradée (galeries, déjections et souillures animales).

Cordialement

Portrait de Karine B 0

Isolation des murs intérieurs d'un cellier

Bonjour,

Après avoir refait à neuf mon appartement il y a deux ans, les petits soucis d'isolation se font sentir !
Je suis entre 2 appartements au 1er étage mais le cellier donne sur l'extérieur de la façade et sur la cage d'escalier.

Je souhaiterais avoir votre avis (n'ayant pas de connaissances dans ce domaine) pour isoler mon petit cellier de 1,33 m².

Portrait de Denis Placo

Bonjour Karine,

Si je vous ai bien compris, vous disposez d’une très faible épaisseur pour isoler ces deux pans de mur et je n’ai hélas pas d’isolant miracle connu de ma personne à vous proposer. Tout ce que je sais, c’est que l’on n’isole pas avec une feuille de papier à cigarette.

Le critère déterminant pour l’isolation thermique est la résistance thermique R. Plus elle est élevée, meilleure est l’isolation thermique. Un parement (plaque de plâtre BA13,  BR13) n’a qu’une très faible résistance thermique.

Il existe effectivement des parements qui, ne contiennent pas de la laine de verre, mais sont associés par collage en usine à un isolant (laine de verre, polystyrène expansé, autre). On parle alors de doublages collés ou de complexes de doublages collés. Dans les plus faibles épaisseurs, on trouve du 10+40, 10 étant l’épaisseur de la plaque de plâtre et 40 celle de l’isolant. Un exemple avec le Doublissimo® Essentiel 1.30 13+40 dont la résistance thermique R est de 1.30 m².K/W, valeur faible au regard des recommandations actuelles d’isolation thermique des murs périphériques qui est de l’ordre de 4 (je vous épargne les unités). Cela apportera une amélioration sans être non plus l’idéal à atteindre. L’épaisseur totale est donc de 60 mm environ si l’on compte les plots de MAP® (colle) pour poser ces panneaux qui sont adaptés pour des murs plans et sans « obstacle). Voilà une idée de la mise en œuvre de doublage collé.

Il existe d’autres systèmes de mise en œuvre d’isolant (laine de verre semi rigide le plus souvent) à l’aide d’une ossature métallique type Placostil® avec rails et montants ou avec appuis et fourrures (type Optima murs®). Pour le premier, les rails de plus faible épaisseur font 36 mm auquel il fait adjoindre un parement (BA13 hydro type Placomarine® pour un local non chauffé). Il sera difficile (voire impossible ?) de trouver un isolant avec une résistance thermique intéressante avec une si faible épaisseur.

Dans l’immédiat, il ne me vient pas à l’idée d’autre solution. Dans vos autres recherches éventuelles, le R reste le critère déterminant du pouvoir isolant, les chiffres sont de bons indicateurs pour mesurer l’efficacité (je n’en vois pas d’autre).

Restant à votre service si vous avez des questions.

Bien cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Hélène,

Plusieurs aspects à votre question.

Voulez-vous parler de la plaque qui se trouve posée verticalement derrière le poêle, de celle qui est horizontale au-dessus ?

Tout d’abord, quelle que soit la nature de la plaque de plâtre, la température limite d’utilisation continue de cette dernière ne doit pas excéder 45°C. Au-delà de cette température, le phénomène de déshydratation entraîne la dégradation des propriétés des plaques. Par conséquent, dans le cas d’installation d’un poêle à bois au voisinage de parois en plaques de plâtre, il y a lieu de respecter impérativement les préconisations du fabricant de l’appareil (en particulier les distances minimales vis-à-vis des parois sensibles à l’action de la chaleur, figurant dans la fiche technique de l’appareil).

Je ne sais dans votre question si vous parlez de la plaque appuyée sur la paroi à l’arrière du poêle ou celle fixée au-dessus qui semble avoir des traces de noircissement (première photo) ce qui tendrait à montrer que l’écart entre l’appareil de chauffage et cette dernière n’est pas suffisant.

Par ailleurs, les traces noires sur les briques proviennent-elles de l’ancienne cheminée ou d’un souci de combustion actuelle ?

Vous pouvez consulter la notice technique de l’appareil pour connaître les recommandations de son fabricant pour la bonne installation, un spécialiste du montage de ce type d’appareils ou les DTU fumisterie concernés (Documents Techniques Unifiés propriétés de l’Afnor).

Cordialement

Portrait de NICOLAS P 1

Combler ou non espace sous cloison

Bonjour, 

je refais actuellement une chambre située à l'étage de mon domicile.

Il s'agit d'une pièce sous rampant, concernant le sol il s'agit d'un parquet posé sur plancher aglo.

En enlevant les plinthes, j'ai constaté un espace variant de quelques mm à plus d'un centimètre au bas de 

la cloison, au niveau du plancher.

J'ai l'impression de sentir l'air passer en dessous.

Ma question, est-il normal que cet espace existe? 

Dans le cas contraire, quelles sont les solutions pour combler ce jeu.

Merci.

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Nicolas,

Si je vous ai bien compris, il peut s’agit de l’espace réglementaire qui doit être laissé en pied de plaque lors du montage afin d’éviter les mouillages accidentels et la dégradation de plaque de plâtre. Cet espace doit être de 1 cm (cf. DTU 25.41 et lire le point 5 de ce chapitre sur les cloisons de distribution simple et double parement Placostil®). Il peut être comblé par un joint mastic silicone (généralement suggéré quand on veut améliorer l’acoustique). Il faut aussi se poser la question de ce courant d’air… Si vous avez trouvé une sortie, il doit y avoir une entrée : tête de cloison non fermée, autre. Il faut investiguer de ce côté pour supprimer ce courant d‘air parasite qui peut nuire à l’isolation.

Cordialement

Portrait de Patrick J

Protection contre la chaleur

Bonjour,

J'ai une cuisinière à bois disposée conrtree un mur en parpaings enduit de plâtre. La chaleur de la cuisinière - qui se trouve à une trentaine de centiimètre du mur - dégrade le plâtre qui s'effrite.

La plaque PLACOFLAM peut-elle être utilisée dans ce cas en la fixant directement sur le mur ?

Une fois posée quel type de peinture peut-on utiliser pour garder les qualités de Placoflam ?

Merci de votre aide.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Patrick,

La température au voisinage des appareils de chauffage de type poêle à bois avoisine ou dépasse les 200°C.

La température limite d’utilisation en continu des plaques de plâtre, et ceci quelle que soit leur nature (standard ou spéciale) et leur épaisseur, est de 45°C. Au-delà, on rencontre des phénomènes de déshydratation qui entrainent la dégradation des plaques de plâtre.

Par conséquent, si l’appareil de chauffage est installé à proximité d’une plaque de plâtre, il faut respecter une distance minimale vis-à-vis de la source de chaleur pour ne pas dégrader la paroi. Les fabricants des appareils indiquant généralement dans leur notice cette distance.

Une fois l’appareil de chauffage mis à bonne distance et, concernant la peinture, ce sont les fabricants de cette dernière qui pourront vous donner les renseignements à ce sujet ;)

Cordialement

Portrait de Mickael J

Plaque de plâtre anti-humidité

Hello la Communauté des Bricoleurs, 

J'ai besoin d'aide concernant des travaux prévus dans ma salle de bain.

La réglementation dit que pour un établissement classé EB+, il fallait une plaque de plâtre anti-humidité (placo hydrofuge).

J'en ai parlé à mon constructeur qui m'a dit avoir mis des plaques de plâtre Placo standard dans les salles d'eau (salle de bain et toilette) et dans mon garage.

Portrait de Denis Placo

Bonjour,

Le D.T.U. 25.41 (DTU pour Document Technique Unifié à savoir les règles de l’art), propriété de l’AFNOR,  et qui traite des ouvrages en plaques de plâtre et plaques à face cartonnée, indique au point 6.3.4.2.2 le caractère obligatoire des parements hydrofugés de type H1 en locaux EB+ privatifs (salle de bain privative). Son usage est également requis dans les garages et locaux non chauffés (cellier par exemple comme indiqué sur cette page.

Une plaque hydrofugée type Placomarine® est traitée à cœur contre l’humidité. Elle est capable d’absorber six fois plus d’eau qu’une plaque standard, eau qu’elle relargue ensuite progressivement.  

Pour limiter les risques de condensation puis d’apparition de moisissures et autres champignons, une ventilation adaptée doit être installée. Une bouche d’aération simple peut ne pas suffire car on est moins enclin à s’en servir pendant les périodes froides. Une isolation lutte également contre ce risque en déplaçant le point de rosée.  

Cordialement

Portrait de Louis Y

Quelle isolation pour maison en pierre ?

Bonjour à tous,

J'aurais besoin d'informations concernant l'isolation thermique de ma maison. 

On a réalisé notre rêve il y a un an en achetant une veille maison de campagne en pierre du XVII-XVIIIème siècle. Cette maison en pierre est à rénover en grande partie mais on se doit de conserver au maximum les murs anciens sur l'extérieur car ces murs sont en pierres de taille d'origine. 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Louis,

Ce n’est pas parce que vos murs sont épais qu’ils isolent contrairement à ce que beaucoup de gens pensent. Il suffit de lire cet article pour voir que la pierre isole très peu par rapport à un isolant performant. Il faut viser une résistance thermique R pour les murs de l’ordre de 4 m².K/W soit par exemple 140 mm d’un isolant en lambda 32 pour obtenir R=4.35 m².K/W.

Les murs en pierre de votre maison étant probablement irréguliers, la pose d’un complexe de doublage collé n’est pas forcément préconisée et il est alors préférable de doubler votre mur avec un système d’appuis et de fourrures genre Optima murs. Les réseaux peuvent ainsi passer entre isolant et plaque de plâtre. Cette dernière, selon les pièces et les besoins, pourra différer : Placophonique® dans les pièces ayant besoin de calme (chambre, chambre/séjour), Habito® dans le séjour ou la cuisine pour pouvoir accrocher aisément des éléments lourds et résister aux chocs de la vie quotidienne.

Une ventilation adaptée devra aller de pair avec cette isolation pour limiter les risques de pathologie due à l’humidité (formation de moisissures, champignons) et également renouveler de façon systématique l’air intérieur pour une meilleure qualité de ce dernier.

Vous pourrez, en navigant  à partir du lien précédent, obtenir plus d’informations. Je reste à votre disposition si besoin.

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Claire,

Pour séparer la chambre de la salle de bains, vous pouvez réaliser une cloison de type Placostil® avec rails et montants de 48 et en posant, côté salle de bains, une plaque de plâtre hydrofuge type Placomarine® (qui absorbe 6 fois plus d’eau qu’une plaque de plâtre et la relargue ensuite progressivement) et, côté chambre, si vous voulez limiter la transmission sonore d’une pièce à l’autre, une plaque à isolation acoustique renforcée type Placophonique® (reconnaissable à sa face cartonnée de couleur bleue alors que la plaque marine est verte). Cette plaque de plâtre existe aussi en version Activ’Air() et contribue ainsi à réduire le taux de COV dans la pièce. Il est également possible de doubler le parement côté chambre (en prenant soin alors de décaler les plaques pour décaler les joints pour une meilleure efficacité) afin de renforcer l’isolation acoustique. Une laine minérale type PAR d’Isover est insérée dans la cavité crée entre les deux plaques pour un meilleur affaiblissement acoustique.

Pour limiter les risques d’humidité, il est indispensable d’avoir une VMC adaptée afin de réguler l’hygrométrie et assurer un bon renouvellement de l’air intérieur pour une meilleure qualité de ce dernier. La « modeste » VMC selon vos dires sera peut-être à remplacer pour éviter toute pathologie due à un excès d’humidité (moisissures, champignons, troubles sur la santé, etc…).

Quelques liens pour aller plus loin :

  • SDB
  • Chambre
  • Vidéo sur les cloisons Placostil® et quelques éléments principaux de théorie pour leur montage :

Vous pouvez bien évidemment naviguer à partir de ces liens pour avoir plus d’informations.

Espérant vous avoir aidé et restant à votre service.

Bien cordialement

Portrait de Brigitte C 0

Quelle isolation choisir pour une maison neuve ?

Bonjour,

Avec mon mari, nous avons le projet de faire construire une maison. Pour garantir le confort dans notre future maison, nous aimerions savoir quel type d'isolant nous devons utiliser pour les murs notamment. On se pose également la question pour les plafonds et les sols mais la priorité, ce sont les murs entre la chambre à coucher et la salle de bain à l'étage d'une part et la chambre à coucher et le salon d'autre part pour le rez-de-chaussée.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Vivien,

Si bien réalisés, les jonctions entre panneaux avec enduits et bandes permettent d’avoir la continuité suffisante du pare-vapeur.

C’est un autre débat mais les jonctions entre lés d’une membrane pare vapeur doivent se faire avec l’adhésif recommandé par le fabricant de cette membrane. Pas de membrane pare-vapeur avec du doublage collé, les plots de Map® tiendraient moins bien ;)

Quelques informations théoriques sur les doublages collés Placomur® https://www.placo.fr/content/download/158195/1991300/version/1/file/Complexes-de-doublage-thermique-placomur.pdf et pratiques sur la pose https://particuliers.placo.fr/tutoriels-travaux/doublage-colle

Cordialement

Portrait de Jérémy G

Doublissimo 13+180 et Placomur Performance 13+120

Bonjour,

Je suis à la recherche de revendeur de plaques de doublage Doublissimo 13+180. R = 6,05. En version "marine" et version "normale".

Et également des places de Placomur Performance Marine 13+120 mm. R = 4,10. En 2 taille 2,5x1,2 et 2,8x1,2.

 

Impossible de trouver des revendeurs ... Toujours la même réponse : pas disponible dans notre magasin, et on ne peut pas les commander.

 

J'habite à coté de Rouen (76000).

Connaitriez vous des revendeurs ?

 

Merci et bonne journée à tous.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Jérémy,

Une solution possible pour répondre à votre demande : Taper le nom du produit dans le moteur de recherche sur le site (en haut à droite) pour accéder à se fiche produit dans laquelle, on vous propose en bas de page, un bouton « où trouver nos produits » qui vous permet de rechercher dans une zone plus ou moins large, le produit que vous désirez. Apparaitront ainsi les distributeurs (négoces et grandes surfaces de bricolage) susceptibles de répondre à votre demande. Il se pourrait, mais ce sont les distributeurs qui seront le plus à même de vous répondre que, pour des produits bien spécifiques, une commande à la palette complète soit demandée et que dans certains circuits, si le produit n’est pas référencé, une commande soit plus difficile voire impossible mais, avec de la persévérance, vous devriez arriver à vos fins.

J’ai fait un test avec la première référence citée et plusieurs résultats sont ressortis : Voilà le lien direct en question : https://particuliers.placo.fr/les-produits/catalogue-produits/trouvez-un-point-de-vente

Bonnes recherches !

P.S. : Tenez nous au courant de la suite si vous le voulez bien ;)

Portrait de Denis Placo

Bonjour Arnaud,

Le passage des câbles et réseaux doit se faire dorénavant réglementairement du côté chauffé. On creuse l’isolant (selon sa nature) avec une bille chaude ou un thermo furet par exemple pour les gaines verticales. Il est également possible d’encastrer les gaines dans la paroi à condition de ne pas  endommager la structure. Idem pour les canalisations qui doivent être passées côté chauffé notamment pour éviter les risques potentiels de gel et la détérioration de l’isolant côté froid. Le passage en apparent est une autre possibilité.  

Dans les cas d’isolant en laine minérale,  ou en polyuréthane et sans autre possibilité une découpe de l’isolant est possible jusqu’à 16 mm.

Lire ici https://www.placo.fr/content/download/158195/1991300/version/1/file/Complexes-de-doublage-thermique-placomur.pdf  au point 3.

Pour les évacuations, la gravité étant ce qu’elle est, les canalisations traverseront plutôt la dalle que les doublages collés posés en mur. Il faut se référer eu DTU 25.42 qui donne les règles de l’art pour la mise en œuvre des doublages collés.

Il faut veiller avec tous ces percements à ne pas dégrader l’isolation thermique, acoustique et l’étanchéité à l’air.

Bon courage pour vos travaux d’isolation

Portrait de Marie-Laure C

Quel type d isolant thermique en reno pour ne pas perdre en surface et sur des murs avec beaucoup de fenetres

Bonjour

 

nous achetons une maison des années 60, celle ci est faite d apres le DPE de parpaing creux et de briques creuses , il n y a pas d isolant. nous souhaitons donc isoler avec un budget assez restreint car nous devons changer fenetres, refaire electricité etc. 

la maison a ete construite de facon a profite du soleil, la majorité des fenetres se trouve au sud/ouest, au nord, seulement 2 et la porte d entrée.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Marie-Laure,

Une règle qui restera valable quel que soit le système d’isolation que vous choisirez (doublage collé ou ossature métallique) : pour perdre le moins de place possible, choisissez un isolant à faible lambda (appelé aussi conductivité thermique) et ceci dans la plus forte épaisseur possible en fonction de vos contraintes (c’est une affaire de compromis) afin d’obtenir la plus forte résistance thermique R possible. Le lambda est « l’indice » de performance de l’isolant : plus il est petit (c’est un coefficient), plus le produit est « performant ». Un exemple simple pour illustrer tout ça : Prenez deux isolants en 100 mm d’épaisseur chacun avec un lambda respectivement de 32 et 40 (0.0.32 W/m.K pour les amateurs d’unité). Leur R respectif sera de 3.15m².K/W et 2.50. Plus le R est fort, plus le matériau est isolant et donc le premier (en lambda 32) est plus « isolant » que le deuxième. C’est, à la finale, le R qui est le juge de paix en isolation thermique et, plus il est élevé, plus le matériau est isolant. Première chose donc, viser le R le plus fort pour votre confort thermique et vos économies (d’énergie).

Ensuite, la solution choisie va dépendre de la structure des murs que je ne suis pas certain de bien comprendre (parpaing plus cloison plâtrière en brique) ou alternance parpaing et brique ? (Je pencherai plutôt pour la première solution) et du niveau de travaux que vous envisagez (faire tomber la contre cloison s’il y en a une) ou partir de l’existant . Si contre-cloison plâtrière, il peut être intéressant de faire tout tomber pour revenir au mur support et gagner ainsi quelques précieux cm pour isoler. Mur support ou parement existant, deux techniques : doublage avec ossature métallique (appuis et fourrures ou placostil) et doublage collé. Les deux sont compatibles avec l’existant, la VMC doit éviter tout désordre du à la condensation.

Le doublage collé est adapté sur des murs bien plans. Tout ce qui est réseau doit être posé coté chauffé de l’isolant en passant une bille chaude pour ménager le passage. Un aperçu de notre gamme à partir d’ici https://particuliers.placo.fr/les-produits/catalogue-produits?field_prod_categorie_tid=116

Comme l’électricité est à refaire, un doublage avec appuis et fourrures permettant une pose continue de l’isolant (meilleur efficacité de ce dernier) et le passage des gaines entre l’isolant et la plaque de plâtre est une solution intéressante à laquelle il faut réfléchir. Dans ce cas l’isolant peut être une laine minérale semi rigide à faible lambda (et donc performant au risque de me répéter) type GR 32 associé à une plaque de plâtre. Il en existe différentes sortes adaptées à tous les usages : hydro en salle de bains, phonique pour plus de calme dans une chambre, Habito® si on veut accrocher des objets lourds (meubles de cuisine par exemple), etc… un aperçu ici https://particuliers.placo.fr/les-produits/catalogue-produits?field_prod_categorie_tid=6

Réfléchissez à votre projet avant de changer vos fenêtres car il peut être intéressant d’adapter la tapée de ces dernières à la solution que vous aurez retenu et notamment l’épaisseur  d’isolant (sans oublier celle du parement).

Vous trouverez des informations complémentaires en naviguant sur le site côté particuliers (pas facile de tout vous dire en quelques mots et je suis resté assez généraliste dans ma réponse) et je reste bien évidemment à votre service et votre écoute si vous avez des questions.

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour André,

Marseille ou pas ;) mettez un isolant dont la résistance thermique R sera la plus forte possible : il gardera la chaleur en hiver et freinera la pénétration de cette dernière en été ! Employez une laine semi rigide à minima en rouleau type GR 32 dans une épaisseur de 120 ou 140 mm si vous pouvez pour avoir un R respectivement de 3.75 ou 4.35 m².K/W. (existe aussi en 160 et en 100 mm).

En plaçant la laine à l’arrière des rails, l’isolation est posée en continue et les montants ne créent ainsi pas de ponts thermiques (0%). En posant à l’arrière et entre les montants, le pont thermique est de 22 % et de 45 % entre les montants… la différence est importante. Nul besoin de lame d’air entre l’isolant et le mur si ce dernier est sain. Dans le cas où le mur est humide, il faut avant tout traiter ce mur pour essayer de l’assainir et dans le cas contraire, il faut effectivement décaler l’isolant du mur en créant une lame d’air. Vous n’êtes pas non plus forcé de laisser un espace tel que sur la vidéo entre l’isolant et l’ossature métallique ;) Veillez à ce que les rouleaux sont posés de façon jointive (bord à bord). Cette autre vidéo https://www.youtube.com/watch?v=j-s9W2sXHfw  donne une version plus proche de ce qu’il me semble être exact. Il ne dit pas que des bétises notre ami, c'est un plaquiste expérimenté et curieux d'apprendre et content de transmettre son savoir.

Bon courage pour la suite :)

P.S. : N’oubliez pas la VMC pour cette future à chambre ;)

Portrait de Denis Placo

Bonjour Christophe,

Il vous faut réaliser une structure auto porteuse fixée au sol uniquement afin de ne pas percer les parois amiantées. Il y a la solution des portiques mégastil® décrite ici https://www.placo.fr/var/placo/storage/original/application/43e2e02d42cf22e84f270eca274f9e58.pdf ainsi que les ossatures Still®Prim 100.

Je vous recommande de prendre contact avec nos services techniques pour le calcul du dimensionnement de ces ossatures. Voir ici https://www.placo.fr/Services/Assistance-technique

Bien cordialement

Portrait de Anonyme

Taches de rouille sur placo

Bonjour

J'ai fait faire une isolation placo sur rails + laine de bois il y a 5 ans et ce primptemps je vois apparaitre de grosses taches de rouille sur les murs à l'endroit où ont été vissées les plaques de platre! Pourtant la maison n'est pas humide et les pièces chauffées. Que faire? Si je repeints, à coup sur les taches vont réapparaitre sous peu; ou alors employer une peinture pour pièces humides?

Merci de votre aide!

Portrait de Nicolas D

Bonjour

Je vous répond d’abord sur l’origine des tâches de rouille : peut-être que les vis utilisées ne sont pas traités contre la rouille ou c'est un problème d'humidité.

Si humidité : l’origine de la rouille peut provenir d’une absence de pare-vapeur. Car la mise en œuvre d’une laine végétale s’accompagne toujours d’un pare-vapeur ayant un résistance de diffusion à la vapeur Sd > 18 m.

La laine de bois est un produit qui emmagasine beaucoup d’humidité, sans pare-vapeur adéquat, elle se dégrade et rejette le surplus d’humidité sur les ossatures et le parement.

L’humidité provient de l’air chaud venant de l’intérieur du local qui se condense en migrant vers la paroi froide.

Afin de limiter cette migration d’air chaud, un pare-vapeur (Sd > 18 m) doit être positionné côté chaud à l’aide d’un adhésif double face sur les ossatures. Par ailleurs, une VMC est obligatoire lorsqu’on met en œuvre un pare-vapeur.

Les vis et ossatures peuvent rouiller si elles ont été exposées pendant plusieurs années à une forte quantité d’humidité.

Mon conseil pour l'existant : Mettre en place ce que j'ai exposé ci-dessus + pouvoir vérifier si les ossatures sont rouillées ou non, et le cas échéant les remplacer. De même pour tous les vis rouillées.
Cordialement,

Eric

Portrait de Denis Placo

Bonjour,

Vous pouvez utiliser des bandes à joints « normales » pour vos travaux.

Veillez à ce que la température de surface de la plaque n’excède par 45°C afin de ne pas dégrader ses propriétés physiques. Cela reste vrai quelle que soit la nature de la plaque.Le fabricant du poêle doit vous donner des indications à ce sujet (écart au feu).

Une vidéo https://particuliers.placo.fr/tutoriels-travaux/traitement-des-joints-placo pour vous aider car faire des joints nécessite un certain tour de main ;)

Bon courage pour vos travaux :)

Portrait de Anonyme

Financer travaux de rénovation en plâtrerie

bonjour à tous!! :)

moi et mon mari avons un problème, dans notre maison notre enfant à fait un énorme trou dans notre placo en faisant tomber une armoire dessus...

le problème c'est que l'on a vraiment un budget très restreint ces temps ci!! surtout avec la rentré qui arrive!!

on aimerait reboucher ce trou au plus vite mais on ne sait pas trop comment sy prendre..

Portrait de Nicolas D

Bonjour 

Je peux vous conseiller de consulter cette page qui vous donne des trucs et astuces, en espérant que je n'interviens pas trop tard.

Bon chantier 

Eric

Portrait de Anonyme

Fixer des rails sur mur + plafond

Bonjour à tous,

Je viens de trouver votre site spécialisé ! Merci à ceux qui l'ont créés et ceux qui offrent des conseils...

Je suis débutant dans le bricolage. Je m'en sort assez bien mais j'ai encore beaucoup de chose à apprendre.

Je m'attaque à ma cuisine. Je veux refaire l'isolation d'un des murs + mettre un plafond autoportant.

Je pense avoir bien pensé la chose.  Je vous ai fait un schéma rapide pour que cela soit plus simple pour moi à expliquer avec mes propres mots.

Je vais créer un plafond autoportant + réisoler deux des murs.

Portrait de Nicolas D

Bonjour Emmanuel Jamin

La réalisation de faux plafonds autoportants est conditionnée par différentes critères, à savoir :

-          que les rails soient fixés sur des murs porteurs
-          les rails doivent être de même dimension que les montants (R48=> M48, R100 => M100)
-          suivre les préconisations de dimensionnement  et de fixation des ossatures que vous trouverez ici   Et aussi une doc sur le dimensionnement avec des ossatures en fonction des dimensions de la pièce.

Enfin voici une vidéo ainsi que des conseils de mise en œuvre, points singuliers, quantitatifs.

Il n'est donc pas conseillé de fixer les montants sur les plaques de plâtre posés au mur.

Pourquoi vous n'envisagez pas un plafonds suspendu ?

Espérant vous avoir aidé, bon début de chantier !

Eric

Portrait de Anonyme

Appuis Intermédiaires pour doublage sur Montants de 2,80m

Bonjour,

Pour mon projet de rénovation maison, je m'apprête à réaliser l'isolation+placo dans le salon.

Laine de verre 140, Rail de 48/35 mm, et Montants de 48/35 mm longueur 3m (récoupés à la hauteur du mur, 2m80)

Ma question porte sur la nécessité ( ou non) de mettre des appuis entre les Montants et le Mur, pour "solidifier" l'ensemble. (Si c'est le cas, comment les réaliser, à quelle hauteur les disposer, comment les fixer..)

Portrait de Nicolas D

Bonjour

Déjà bonne année à vous !

Pour un doublage Placostil® de hauteur 2.80 m et réalisé sur montants Stil® sans reprise intermédiaire et parement constitué d’une seule plaque Placoplatre® BA 13, nous vous conseillons de mettre en œuvre une ossature constituée de montants doubles Stil® M70 disposés au maximum tous les 60 cm dans des rails Stil® R 70.

Dans le cas où des montants Stil® M48 sont utilisés, il faudra impérativement utiliser une reprise intermédiaire (hors fourniture Placo®) disposée à mi-hauteur.

L’isolant en laine de verre semi-rigide d’épaisseur 140 mm sera disposé entre le mur et les montants Placostil®.

Retrouvez dans l’Intégral Placo® le tableau des ossatures à choisir par rapport à votre projet page 225 : http://www.placo.fr/content/download/154301/1940451/file/Isolation-des-murs---L'int%C3%A9grale-Placo%C2%AE-septembre-2016.pdf

Eric

Portrait de Nicolas D

Bonjour djhe,

Il est tout à fait possible de coller une plaque de plâtre sur une autre plaque de plâtre au MAP®.
Ce qu'il faut s'assurer c'est que le complexe de doublage collé (polystyrène) soit bien posé afin d'éviter qu'il se décolle du mur.

Poser une nouvelle plaque c'est juste dans un but esthétique ? pour cacher le doublage actuel ?

Eric
 

Portrait de Anonyme

Plaques BA13 sur equerres duo'tech?

Bonjour, je suis en train de faire l'isolation par l'intérieur de ma maison ( des années 60). Les murs sont en parpaings de 30 et il y a une couche de plâtre d'un voire deux centimètres à l'intérieur. Pour optimiser l'espace nous sommes partis sur une solution "maison" alliant ossature métallique 48mm et plâques de polyuréthane de 82mm. Les plaques sont revêtues de part et d'autre d'un film en alu faisant office de par-vapeur. Les plaques sont plaquées au mur et on les encastre (opération un peu longue) dans le polyuréthane.

Portrait de Nicolas D

Bonjour Jeremyxlt4,

Oui vous pouvez utiliser de la plaque Placoplatre® BA 13 en pensant à bien mettre des équerres tous les 60 cm et utilisez des lisses.
Vous aurez plus d'infos sur le système ici

Bon chantier
Eric

Portrait de Anonyme

Isolation cloison Placo® : Question communauté | Placo®

bonjour

j'ai réalisé une ossature placo   avec des rails et montant M48  classique  pour séparer  une grande  pièce de 70 m2   "ancienne grange " de la manière suivante

afin d'avoir un visuel  d'un mur épais j'ai posé  trois  rails parallèle  au sol et plafond    et  dispose  des double montant  tous les 60 cm ,avec une ouverture de 120 cm pour la double porte que sera  coulissante dans le l' épaisseur du mur .

Portrait de Nicolas D

Bonjour Mi42chel,

Pour réaliser une cloison distributive une solution Placostil® est idéale avec ossature métallique, laine isolante et plaque de plâtre.
Ajouter des plaques de polystyrène nues n'est pas aisé il vous faudra les découper proprement entre les montants et éviter les ponts thermiques.

De plus  si il existe une porte coulissante il faut savoir qu'à l'emplacement où s'insère la porte quand elle est ouverte il n'y aura pas d'isolation.

Est-ce que les 2 pièces vont être des pièces à vivre ou au moins l'une d'entre elle ? Si oui il faut prévoir une plaque de plâtre hydroduge type Plaocomarine® pour se protéger de l'humidité. Si vous souhaitez vous prémunir du bruit une plaque de type Placo® Phonique est à prévoir également.

Tenez nous au courant, en mettant une photo ou schéma pour bien comprendre votre besoin et l'avancée de vos travaux.

Eric

Portrait de Anonyme

peut on visser du doublage polystirene 100 + placo sur ossature mettalique ??

bonjour

tout est dans le titre ....

peut on visser du doublage polystirene 100 + placo sur ossature mettalique ??

j ai trouve les vis de 125 mm

j ai vu sur la fiche produit du placo avec doublage qu il y avait marquer collage et vissage , mais je n ai pas trouver la mise en oeuvre

donc avant de faire une betise je voulais vos avis

merci

Portrait de Nicolas D

Bonjour Bricole94

Le DTU 25.42 précise le point suivant concernant la fixation mécanique d’un complexe de doublage :

  • L’emploi de la fixation mécanique est limité aux complexes d’épaisseur inférieure ou égale à 80 mm.
  • L’isolant ne doit pas être élastifié (Doublissimo®)

Or, vous souhaitez mettre un doublage de 100 mm, soit une épaisseur supérieure à celle imposée par le DTU.

Nous vous conseillons donc de réaliser une contre-cloison sur ossature métallique type Stil® F530 avec laine GR 32 et parement en plaque de plâtre.

Bon chantier
Eric

Portrait de Anonyme

laisser du liege derriere le doublage ?

Bonjour,

Dans le cadre de la rénovation de ma maison, je vais doubler les mur exterieur avec une ITI 13+100.

Ceux-ci ont sous le papier-peint une isolation au liege 0.5mm.

Dois-je déposer completement le liège?

Ou est il possible de laisser le liège en place et juste enlever le papier peint tout en créant des points d'accroche ?

Merci.

Portrait de Nicolas D

Bonjour Dandlo,

Tout d’abord, dans le cadre d’une rénovation d’un mur, la réglementation thermique dans l’existant précise qu’il faut atteindre pour tout travaux d’isolation thermique une résistance thermique ≥ 2,3 m²K/W.
Si je comprends bien vous souhaitez mettre en œuvre un panneau de doublage PSE 13 + 100, soit un Placomur® Performance
2.65 - 13 + 100 ? Si oui, vous attendriez les valeurs seuils de la RT 2005.

Le DTU 25-42 des complexes de doublage collés décrit la nature des murs supports. Le complexe est posé sur un mur plan avec des plots de MAP®.

Extrait du DTU 25-42 :
Les supports compatibles avec une pose collée des doublages sont les suivants :
— paroi béton (NF DTU 23.1) ;
— maçonnerie avec ou sans enduit ciment ou plâtre (NF DTU 20.1) ;
— béton cellulaire (NF DTU 20.1) ;
— plaques de plâtre (NF DTU 25.41) ;
— d’autres supports bénéficiant d’avis technique ou DTA peuvent viser la pose collée de complexes de doublage.
— Ces supports doivent être sains et secs

Par conséquent, nous vous déconseillons la pose sur du liège ne sachant pas si le MAP va adhérer dessus. D’où notre conseil est bien de déposer le liège.

Bon chantier

Eric

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte