Questions et réponses : isolation thermique des murs

FAQ Placo®

Comment rénover ma salle de bain ?
Cuisine et salle de bains ont leurs murs exposés aux projections d’eau et dégagements de vapeur. Il est facile et sécurisant de les aménager avec des plaques de plâtre Placomarine® hydrofuges ou des carreaux de plâtre Caroplatre® Hydro spécialement conçus pour résister à ces contraintes.
Comment remettre un mur abimé en état rapidement ?
Dans votre intérêt, simplifiez la rénovation d’un mur abîmé en doublant le mur, sec et sain, à l’aide de plaques Placoplatre® BA 13 collées directement sur le support avec le mortier MAP® Formule+. Ou mieux, vous pouvez coller un complexe Placomur® Essentiel 10 + 20 ( plaque de plâtre + PSE) s’il faut cacher gaines électriques, petites irrégularités ou petits tuyaux ne craignant pas le gel.
Comment faire pour rénover un mur d'une salle de bain qui avait du carrelage?
En rénovation, beaucoup de personnes souhaitent pour une question de goût ou pour des problèmes d'infiltration et/ou de descellement d'un carreau retirer l'ancien carrelage d'un mur ou d'une cloison avant de poser un nouveau carrelage ou peindre. Attention, il y a des précautions à prendre pour ne pas s'exposer à des difficultés encore plus importantes.

Les réponses de la communauté

Portrait de Yoann B

Isolation intérieur laissez le ba13 ?

Bonjour à tous, 

j'ai acheté une maison des années 70. Actuellement l isolation est inexistante. Le BA 13 a été collé directement sur le parpaing. je refais donc l isolation actuellement. 
 

je voulais savoir si je devais obligatoirement détruire le ba13 existant avant de refaire une isolation ? 

Au rez de chaussé sur les murs extérieurs j'ai tout cassé et poser des rails plus laine de verre. 
sur mon seul mur mitoyen j'ai laissé le ba13 existant. 
 

Portrait de Biser S

Merci! 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Alexandre,

Le RT de RT 2012 signifie Réglementation Thermique et je ne vois pas en quoi un enduisage en plein ou pas changera quelque chose à ce niveau.

Il y a peut-être une confusion à ce sujet.

Un enduisage complet de la plaque (appelé également ratissage) donnera un meilleur rendu visuel ultérieur. Ce n’est pas une obligation mais une recommandation.

La réalisation des joints entre les plaques de plâtre est lui une obligation. Les joints participent notamment activement à la solidité de l’ouvrage, à l’étanchéité à l’air, à l’esthétique.

N’hésitez pas à nous solliciter si vous avez d’autres questions.

Cordialement

Denis pour l’équipe Placo®

Portrait de Games S

Bonjour, je réponds à votre test.

Portrait de Christian B 1

BA13 est elle un coupe feu ?

Bonjour à tous 

J ai fait la rénovation étiere de notre maison avec de l'isolation Ba13 

nous avons un souci concernant a l'installation d un poêle à granulé . A l origine nous l avions d'imprévu dessous un conduit de cheminée et donc avions dispose de l emplacement mur et plafond de plaques coupe feu rose pour être tranquil selon notre plaquiste . Cependant nous voilà depuis un an et avons agencé notre sejour d une autre manière ou l emplacement initial de ce Poele ne correspond plus à nos attentes.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Christian,

Deux points pour vous répondre :

  • Il faut vous référer aux indications du fabricant de l’appareil de chauffage concernant l’implantation de ce dernier.
  • Quelle que soit la nature de la plaque de plâtre, la température en surface de cette dernière ne doit pas excéder 45°C sous peine de dégrader ses propriétés physiques (phénomène de déshydratation). Il faut donc respecter la distance minimale pour ne pas dépasser ce seuil de température en surface de la plaque de plâtre.

Un peu de lecture sur la protection incendie.

Cordialement

 

Portrait de julien L 0

Ossature double montant porte entrée et fenêtre

Bonjour,

Je réalise une ossature en montant et rail M48/R48 pour isoler les murs peripheriques de ma maison. 

Pour faire l'encadrement de la porte d'entrée et de la fenêtre je suis sensé utiliser des montants doubles etant donné que mon plafond est à 2m40.

Cependant je ne trouve pas de photo / dessin de montage en double. 

En page 273 du guide technique il est bien indiqué que les montants doivent être doublés pour une hauteur de 2m50.

Cependant en page 277, il n'y a qu'une illustration de montant simple.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Julien,

Le visionnage de cette vidéo (un petit dessin ou des images valent mieux qu’un grand discours) devrait apporter la réponse à votre question : https://particuliers.placo.fr/tutoriels-travaux/creer-une-cloison-acoustique

Bonne écoute et bon courage pour vos travaux, n’hésitez pas à nous solliciter si nécessaire sur la mise en œuvre de nos produits !

Denis pour l’équipe Placo®

Portrait de Denis Placo

Bonjour Sylvain,

Placo® est une marque et pas un nom de produit ;)

Je suppose que vous voulez parlez de pose de doublage collé. Un croquis serait le bienvenu pour bien comprendre votre question.

Si le produit que vous envisagez de poser ne fait pas partie de la gamme de notre marque, en ce qui me concerne, vous comprendrez aisément que je ne pourrai pas m’engager pour un autre fabricant. Je vous invite dans ce cas-là à le contacter pour obtenir les conseils recherchés.

Dans le cas contraire, une photo, un schéma seraient les bienvenus afin de pouvoir vous aider.

Bien cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour avant tout Youssef,

Je vous invite à poser votre question à un bureau d’études thermiques qui, au prix d’une étude thermique et en fonction de la nature des murs, de la présence ou non d’une isolation existante, de la ventilation, du climat de la région dans laquelle vous vous trouvez, de l’altitude et de probablement d’autres paramètres (possibilités techniques = épaisseur disponible, nature du revêtement extérieur existant, contraintes locales réglementaires de parement extérieur, etc…) pourra vous proposer ou pas une solution de complément d’isolation des murs.

Meilleures salutations

Portrait de Denis Placo

Bonjour Claire,

Pour séparer la chambre de la salle de bains, vous pouvez réaliser une cloison de type Placostil® avec rails et montants de 48 et en posant, côté salle de bains, une plaque de plâtre hydrofuge type Placomarine® (qui absorbe 6 fois plus d’eau qu’une plaque de plâtre et la relargue ensuite progressivement) et, côté chambre, si vous voulez limiter la transmission sonore d’une pièce à l’autre, une plaque à isolation acoustique renforcée type Placophonique® (reconnaissable à sa face cartonnée de couleur bleue alors que la plaque marine est verte). Cette plaque de plâtre existe aussi en version Activ’Air() et contribue ainsi à réduire le taux de COV dans la pièce. Il est également possible de doubler le parement côté chambre (en prenant soin alors de décaler les plaques pour décaler les joints pour une meilleure efficacité) afin de renforcer l’isolation acoustique. Une laine minérale type PAR d’Isover est insérée dans la cavité crée entre les deux plaques pour un meilleur affaiblissement acoustique.

Pour limiter les risques d’humidité, il est indispensable d’avoir une VMC adaptée afin de réguler l’hygrométrie et assurer un bon renouvellement de l’air intérieur pour une meilleure qualité de ce dernier. La « modeste » VMC selon vos dires sera peut-être à remplacer pour éviter toute pathologie due à un excès d’humidité (moisissures, champignons, troubles sur la santé, etc…).

Quelques liens pour aller plus loin :

  • SDB
  • Chambre
  • Vidéo sur les cloisons Placostil® et quelques éléments principaux de théorie pour leur montage :

Vous pouvez bien évidemment naviguer à partir de ces liens pour avoir plus d’informations.

Espérant vous avoir aidé et restant à votre service.

Bien cordialement

Portrait de Thierry B

Plaques de placo et laine de verre humides sur construction neuve.

Je fais réaliser une construction neuve, j ai constaté des tâches d'humidité sur les plaques de placo. La laine de verre en dessous est humide.

J ai contacté le constructeur qui minimise et refuse de reprendre, il considère que c'est lié à l'humidité qui passe au travers des parpaings.

Je crains que dans quelques mois le placo se dégrade et qu'il soit difficile de faire des reprises.

De plus, les panneaux de laine de verre ne sont pas scotchés, y a-t-il une incidence pour le test d' étanchéité.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Thierry,

Le DTU 25.41 au point 6.1.1 aborde cette question. 

Cet extrait se retrouve en début de cette loongue, très looooongue  conversation sur le sujet.

Evidemment, ce sont les eaux des pluies battantes qui ont traversé les parpaings pour venir mouiller isolation et plaques de plâtre.

Bien souvent, l’enduit n’est réalisé qu’à la fin du chantier pour un tas de raisons, bonnes ou mauvaises : ne pas recevoir de coups, ne pas être dégradé par d’autres corps de métier, attendre que la maison se stabilise, question de plannings, de météo ou que sais-je encore, les justifications sont multiples.

A minima, si l’enduit de façade ne peut être réalisé pour une raison X ou Y, il faut protéger les façades exposées à la pluie par des bâches ou tout autre moyen de protection.

Si le mouillage est temporaire et que tout peut sécher et recouvrer ses propriétés physiques initiales, pas de souci mais je doute qu’un isolant qui reste enfermé et sans ventilation puisse sécher convenablement. A vous de voir avec le constructeur. C’est peut-être rattrapable, impossible de se prononcer sans être sur place.

Jointoyer par un adhésif les panneaux d’isolation n’est pas une obligation réglementaire. C’est plus une habitude pour la continuité de ce que l’on considérait autrefois comme un pare-vapeur (le revêtement kraft). L’essentiel est que la pose de vos panneaux soit bien jointive (bord à bord ou à touche touche comme on veut) pour limiter les ponts thermiques. Il y a de multiples paramètres qui entrent en compte dans l’étanchéité à l’air pour parvenir à atteindre les objectifs. Actuellement on s’oriente plus vers de solutions type Aéroblue® ou membranes indépendantes pare-vapeur et d’étanchéité à l’air (double casquette) obligatoires en rampants et recommandées en murs.

Cordialement

Portrait de Thierry M

Quelle épaisseur d'isolant ?

Bonjour à tous, je viens d'acquérir une maison et il s'avère que la chambre de mon fils qui a 20 mois et très froide. La pièce sous sa chambre est directement en contact avec le garage qui n'est pas chauffé et le froid remonte. Je souhaitais isoler le plafond de cette pièce, qui est donc le sol de la chambre de mon fils. Cette pièce n'est pas une pièce de vie mais plutôt un débarras. Quelle épaisseur d'isolant choisir ? On me parle de laine de roche en 300... Je pensais créer un faux plafond sachant qu'il y a actuellement des plaques de plâtre. Merci d'avance pour vos avis.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Thierry,

Il ne faut pas raisonner en épaisseur mais en résistance thermique R et viser le niveau de performance R le plus élevé possible.

Vous ne précisez pas l’épaisseur disponible. Comme le R est en rapport avec l’épaisseur du produit et son lambda (R=épaisseur /lambda), mettez en œuvre la laine dans la plus forte épaisseur possible avec le meilleur (et donc le plus petit) lambda possible et donc 35 voire 32). Regardez dans la gamme ISOVER par exemple la famille des Isoconfort 35  qui, outre leur performance, apporteront moins de poids qu’une laine de roche. Il est généralement recommandé un R de 4 pour isoler des sols. Faites au mieux et dépasser cette valeur si possible. Vous avez également la possibilité de passer en lambda 32 pour, à épaisseur égale, avoir une plus forte résistance thermique R qu’avec une laine en lambda 35.

Aidez-vous de ce chapitre de notre guide le Compagnon Placo® sur les plafonds pour avancer dans votre projet et déterminer si vous opter pour un plafond autoportant ou suspendu.

A dispo si besoin d’informations supplémentaires.

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Frantz,

Nous avons déjà longuement échangé sur un autre canal à ce sujet et, pour cela puisse rendre service à d’autres personnes, quelques choses à savoir (dans le désordre) :

  • Les fourrures ont des dimensions légèrement différentes selon les marques (45 ou 47)
  • Les marques peuvent avoir un ou plusieurs fournisseurs pour sécuriser leurs approvisionnements. Le marché de l’acier est bien spécial et très volatile. De petites différences peuvent se produire.
  • Eviter de diversifier ses achats en changeant de points de vente pour un même chantier, garder ses preuves d’achat et se rapprocher au plus vite de ce point de vente en cas de souci en gardant de quoi pouvoir procéder à une expertise. Nos revendeurs peuvent alors se rapprocher de nos commerciaux et indirectement de notre service qualité pour investiguer.
  • Un « système » est bridé par l’emploi des matériaux préconisés. Il a été testé par son détenteur avec certains matériaux. Si on variante, on perd toute garantie constructeur à l’image des pièces de contrefaçon automobile que l’on peut retrouver par exemple en carrosserie et qui ne présentent pas toutes les garanties de sécurité fournies par les pièces d’origine constructeur. On a vu plus d’un chantier pro avec des désordres et plus aucune garantie car le pro a diversifié les approvisionnements et n’a pas suivi les indications du tenant de système (plafonds défectueux par exemple ou pire qui tombent avec la responsabilité de l’entreprise engagée si elle a dérogé aux indications du fabricant). Cela concerne bien évidemment plus les pro mais un particulier qui voudrait employer un système constructeur est concerné au même chef.
  • Des différences infimes et invisibles aux yeux des profanes peuvent apparaître : vieux stocks, référence non adaptée, mauvaise référence livrée ou stockée, pièces contrefaites (si, ça existe aussi), erreurs ou défauts de fabrication (cela peut toujours arriver et passer dans les mailles du filet malgré les contrôles qualité), etc…
  • Faites des tests et essais avec suspentes appuis, éclisses et autres avant de vous lancer dans le montage au besoin au moment de vos achats pour éviter un transport et un retour de marchandise.

En résumé, prudence est mère de sureté, la confiance n’exclut pas le contrôle, contrôles que notre service qualité effectue régulièrement vous vous en doutez bien. En cas de souci avéré, prenez-contact avec le point de vente auprès duquel vous vous êtes approvisionné, c’est le premier réflexe à avoir après avoir vérifié le maximum de points de son côté.

Cordialement

Portrait de Hervé D

Isolant maison Phenix

Bonjour,

Je dispose d'une maison Phenix et je souhaite isoler mes combles, ma problématique  est de savoir comment fixer mes rails sur ma structure metallique,qui doit recevoir le placo et l'isolation.

N'étant pas expert j'ai pensé mettre des pinces à poutrelle de type M6 avec tige filetée diam 6 et des cavalier Still F530  pour attacher les rails. (pièces jointes)

Qu'en pensez-vous ?

Je vous remercie par avance pour votre aide, cordialement.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Hervé,

La solution possible que nous pouvons vous proposer est la suivante :

La portée des suspentes doit être de 1,20 m et l’entraxe des fourrures 0,60 m.

Notre suspente Stil® SM 8 , destinée aux charpentes métalliques, ne semble pas convenir car on ne distingue pas d’ailes sur les pannes (en tous cas sur les photos).

Nous ne connaissons pas la suspente évoquée par vos soins et ne pouvons nous prononcer sur son opportunité. Phénix a peut-être également une solution à vous proposer avec des accessoires spécifiques ?

Cordialement

L’équipe Placo®

Portrait de NICOLAS R 1

Isolation mur pierre

Bonjour,

 

J'ai une maison en pierre adossée à une coline. Résultat: j'ai deux étages d'une façade de 8m de long  sous terre.

Le tout en picardie donc je ous laisse imaginer l'humidité des murs...

Comment je peux isoler ça?

Je pensais faire une isolation en polystyréne et lame d'air de 2/3cm, une prise d'air en bas de rez de chaussée, une autre en haut d'étage (affleurant au terrain.

Le tout en me débrouillant pour que la lame du RDC communique avec celle de l'étage.

Qu'en pensez vous?

Besoin d'une ventilation forcée (VMC)?

Portrait de Denis Placo

Bonjour Nicolas,

Il faut et il suffit de décaler l’isolation lorsqu’un mur est humide sans oublier conjointement de mettre en œuvre une ventilation indispensable (Ventilation Mécanique Contrôlée).

Vous pouvez employer du polystyrène (insensible à l’humidité mais pas bon en acoustique dans sa forme « courante ». Comment allez-vous le mettre en œuvre (technique de pose) ?

Il existe une technique simple pour poser une laine de verre sur un mur humide en réalisant une ossature primaire qui décale cette laine du mur humide en créant une lame d’air. Elle est décrite en page 24 du guide de pose du système Optima murs . Il est possible également d’employer des tasseaux de bois imputrescible disposés en oblique et en quinconce pour créer une circulation d’air mais c’est moins simple à réaliser.

Les préconisations actuelles de performance pour l’isolation des murs sont de viser une résistance thermique de 4 voire plus. Pour info, on atteint R=5 avec 160 mm de laine de verre en lambda 32 type GR 32.

Comme vos murs ont tendance à être humide et que vous aurez certainement besoin d’une forte résistance aux chocs mais aussi d’accrocher des objets lourds, vous pouvez réfléchir à l’emploi d’une plaque de plâtre Habito® en version hydro. Elle contribuera ainsi à réguler l’humidité ambiante en absorbant puis re-larguant cette dernière.

Toute isolation doit être associée à une ventilation appropriée, à plus forte raison quand les murs sont humides.

Voilà quelques idées pour avancer dans votre projet et votre réflexion.

A dispo si vous avez des questions ou besoin de renseignements supplémentaires.

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bom dia João Amorim (desculpe não encontrar o til no meu teclado;)),

Obrigado primeiro por seus pensamentos para nossas vítimas presentes e futuras. Espero que Portugal tenha sido capaz de se proteger e de ser o menos afetado possível.

É com prazer que dedico um tempo para responder e ajudá-lo.

Não é possível se desviar do sistema Optimax Habito® porque ele foi desenvolvido, testado e validado com os materiais que o compõem, a saber: placa de gesso Habito® fixada com parafusos específicos nos suportes Optimax Habito®, Lã de vidro GR 32 conhecida por sua resistência mecânica, acessórios Optimax Habito®, etc.

Dou-lhe, se necessário, alguns links, para conhecer melhor o sistema:

- Documentação do Optimax Habito®
- Tutorial de pose animada 
- Vídeo do fabricante 

Ao seu serviço, se você precisar de mais informações.

E tenho uma lembrança maravilhosa de uma semana passada no ano passado em Lisboa e arredores e tive a oportunidade de trabalhar na França com muitas pessoas de origem portuguesa, algumas das quais se tornaram amigas (Manuel, Miguel, Elvira e assim por diante!)

Até amanhã, se Deus quiser :)

Portrait de amorim J

Habito Optimax

Bonjour.
Je m'appelle João Amorim et j'écris du Portugal.
Si possible, je voudrais vous poser quelques questions concernant le nouveau système Habito Optimax.
Avec ce système, il est possible d'installer 2 plaques de plâtre 12,5 + 12,5? Si oui, quelles vis utiliser?
L'installation de deux plaques de 12,5 mm offre-t-elle des avantages par rapport à l'installation d'une seule plaque de 15 mm? Je pose la question en termes de résistance aux chocs et aux chocs, ainsi que sur les propriétés acoustiques.
Merci pour votre temps.
Portrait de Denis Placo

Bom dia Joao Amorim (désolé pas trouvé le tilde sur mon clavier ;) ),

Merci tout d’abord pour vos pensées pour nos victimes actuelles et celles à venir. J’espère que le Portugal aura su se protéger et se prémunir pour être le moins touché possible.

C’est avec plaisir que je prends un peu de mon temps pour vous répondre et vous aider.

Il n’est pas possible de déroger du système Optimax Habito® car il a été mis au point, testé et validé avec les matériaux qui le composent à savoir : plaque de plâtre Habito® fixée avec les vis spécifiques sur les appuis Optimax Habito®, laine de verre GR 32 réputée pour sa tenue mécanique, raccords Optimax Habito®, etc….

Je vous donne, si nécessaire, quelques liens, pour mieux connaitre le système :

A votre service si vous avez besoin de renseignements complémentaires.

Et, je garde un magnifique souvenir d’une semaine passée l’année dernière à Lisboa et ses environs et ai eu l’occasion de travailler en France avec de nombreuses personnes d’origine portugaise dont certains sont devenus des amis :) (Manuel, Miguel, Elvira et j’en passe !)

A demain si dieu le veut ;)

Portrait de Serge B 1

Placo sur parquet flottant

Bonjour,

je souhaiterais poser un doublage placo+laine de verre pour isoler les murs extérieurs d'un salon, en laissant une lame d'air entre le mur et le doublage.

est-il possible de fixer l'ossature dans le parquet flottant existant ?

le risque de "bloquer" le parquet et de l'empêcher de travailler existe t'il? Les variations hygrométriques dans la pièce sont importantes (résidence secondaire non chauffée l'hiver).

merci de votre réponse.

serge

 

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Serge,

Il n’est pas recommandé de fixer votre doublage sur le parquet flottant existant qui va continuer de travailler au rythme des saisons et des variations de température et d’hygrométrie.

Il est largement souhaitable de venir se fixer sur le sol support en sciant le parquet flottant et en laissant du jeu entre l’ossature (rails ou lisses ou encore cornières selon le système adopté) et le parquet flottant afin que la dilatation de ce dernier puisse se faire.

Une autre solution possible est l’emploi d’équerres pour « suspendre » le doublage ou d’appuis en partie basse (solution à valider avec le fabricant des appuis si appuis employés) afin que le doublage ne soit pas en contact avec le parquet.

Concernant le décalage de l’ossature du mur, voilà deux méthodes possibles :

  • Utiliser des morceaux de tasseaux bois imputrescible disposés en oblique et en quinconce de façon à permettre une circulation d’air et à ce qu’une éventuelle condensation ne stagne pas sur ses tasseaux.
  • Réaliser une double ossature métallique à l’aide connectors Optima et de fourrures. Cette technique est décrite en page 24 du guide de pose Optima murs  

Pour faciliter l’accrochage d’objets lourds dans le salon (ainsi que la résistance aux chocs de la vie courante) , vous pouvez opter pour une plaque de plâtre Habito® (existe aussi en version hydro) dont les bénéfices et avantages sont abordés dans la page en lien.

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Joël,

L’habillage et l’isolation des murs se fait classiquement de deux façons :

  • Avec des rails et des montants (même structure que pour un plafond autoportant), ossature Placostil®
  • Avec des appuis, des fourrures et des cornières (système type Optima murs )
  • Est apparu tout dernièrement un système révolutionnaire, Optimax Habito® qui dispense d’employer une ossature métallique à l’exception des cornières Cr2 hautes et basses. Il requiert l’emploi de la plaque Habito ®, d’une laine de verre GR32 et des appuis et raccords dédiés comme indiqué en lien. Il permet de gagner l’épaisseur des fourrures (2 cm), très rigide, il résiste aux chocs du quotidien et facilite l’accrochage ou la fixation d’objets lourds

Principaux avantages et inconvénients des trois systèmes :

  • Placostil® : classique et très connu. Permet d’isoler entre et à l’arrière des montants si on le souhaite. Occasionne une rupture d’isolation et donc un pont thermique à chaque montant.
  • Optima mur : permet une isolation continue gage de réduction des ponts thermiques ainsi qu’un passage aisé des gaines entre isolant et plaques de plâtre. Les deux systèmes permettent de varianter facilement épaisseur (et donc indirectement la résistance thermique) de l’isolant mis en œuvre tout comme la nature de la plaque de plâtre (Habito®- super résistante aux chocs et facilitant l’accrochage des charges lourdes, Placo®Phonique, Placomarine®, Activ’Air®, Placoflam®, etc...).
  • Le nouveau système est révolutionnaire dans sa conception : gain de temps à la pose, gain de place, etc….

A dispo si besoin de renseignements complémentaires (quantitatifs, conseils de pose, tutos de pose, etc…).

Cordialement

Portrait de Cyril A

Aeroblue + Parevapeur

Bonjour, 

 

Je me permet de vous écrire afin d'obtenir plus d'informations sur quelques point. 

Actuellement nous faisons construire notre maison au niveau gros oeuvre et nous participerons à la phase du second oeuvre.

 

Le sujet concerne l'isolation des murs par l'intérieur (ITI) nous allons opter pour le système optima, la composition de l'isolation, comme je la pense serait :

- Mur > Aeroblue > GR 32 > Pare Vapeur > BA 13 

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Cyril,

Très bonne démarche que de s’adresser aux fabricants pour avoir les renseignements à la source et également de poser les bonnes questions ! Vous n’allez pas manquer de réponses, de liens vers des documentations ou des vidéos de pose et autres tutos d’applications ;)

Il y a deux méthodes pour appliquer l’AEROBLUE® au niveau des fourrures : soit vous traitez les murs avant de poser les fourrures auquel cas la pose des fourrures sera un tout petit peu « bancale » avec l’épaisseur de l’enduit soit vous posez les fourrures avant d’appliquer l’enduit d’étanchéité à l’air. Il faudra alors bien évidemment prendre soin de protéger les fourrures avec un adhésif provisoire et surtout se baisser sur ses jambes pour bien appliquer l’enduit sous la fourrure (erreur classique). Une autre vidéo de pose

Positionner une membrane pare-vapeur et d’étanchéité à l’air dans les règles de l’art (adhésif dédié, recouvrement des lés, joint mastic en partie haute et basse, calfeutrement des divers percements) permettra d’avoir une meilleure étanchéité à l’air et de limiter la migration de vapeur d’eau dans le GR 32 . La membrane Vario®Xtra remplit ces deux fonctions. Elle se pose à l’aide des appuis Optima2 dont la dimension doit être adaptée à celle des tapées de fenêtre et de l’épaisseur de l’isolant. Une résistance thermique R de l’isolant de l’ordre de 4 m².K/W est préconisée à l’heure actuelle. L’emploi de Pastille Optima permettra une étanchéité à l’air encore plus performante. Vous retrouvez toutes les informations, documents et vidéos s’y rapportant sur en en bas de ces fiches produit.

Une ventilation adaptée sera mise en œuvre parallèlement à l’isolation mais je ne doute pas que cela soit déjà prévu à plus forte raison dans une construction neuve. Elle réduire très fortement les risques de condensation et pathologies en découlant.  

La pose des plaques de plâtre se fait ensuite de façon classique sur l’ossature métallique. Savez-vous que, comme pour les fromages, il existe plus d’une plaque de plâtre pour faire plus d’un heureux et surtout pour le cas des plaques de plâtre répondre à plus d’un usage : Quelques indications pour savoir comment choisir sa plaque de plâtre. La bonne plaque au bon endroit, ce n’est pas anodin et le surcout est minime en regard d’une BA 13 basique par rapport aux services rendus. Habito® apporte par exemple toutes ses propriétés de résistance aux chocs et de facilité d’accrochage dans une cuisine, un séjour ou une salle de bain en version hydro et Placo®Phonique  contribuera au confort acoustique dans les chambres.

En cadeau bonus, recevez le guide de pose du système Optima qui vous donne les indications de pose dans la plupart des situations.

Voilà des réponses et même plus à vos interrogations, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions, c’est avec un immense plaisir que nous y répondrons et nous vous souhaitons bon courage dans la continuation de vos travaux de construction.

Cordialement

Portrait de Patrick S 0

isolation mure intérieur maison neuve .

 

Bonjour.

Je fais construire une maison neuve pour isoler les mures par l'intérieur j'ai 2 possibilités.

 Pur laine de 140 avec les tapé de 180 ou les panneaux de mousse de polyuréthane de 94

Avec les tapé de 140. Les 2 ont un R 4.35 quelle vide d’air doit on laisser entre l’isolent et le placo.

Il y a une différance de 800 euros entre la laine et la mousse et un gain sur la surface total abitable pour la mousse .

Merci d’avance  pour vos réponses

Portrait de Denis Placo

Bonjour Patrick,

Les épaisseurs et le gain de surface habitable sont intéressants (à résistance thermique équivalente) mais ne sont pas les seuls critères de choix !

Avez-vous pensé à l’acoustique (bien meilleure avec une laine de verre qui est un des éléments d’un principe de montage en phonique qui est le système masse-ressort-masse) ? La mousse de polyuréthane n’est pas réputée pour ses propriétés acoustiques. Comparez les rapports d’essais acoustiques des fabricants pour le vérifier et en avoir le cœur net.

Autre point à l’avantage des laines, elles permettent le passage aisé des réseaux entre l’isolant et la plaque de plâtre en employant un système avec appuis et fourrures type Optima murs. Le R de 4.35 est celui d’une laine en lambda 32 en épaisseur de 140 mm.  La lame d’air (épaisseur des fourrures) est créée de façon « naturelle » par le système. L’isolant est en contact direct avec le mur support. La perte d’espace est minime et la pose continue de l’isolant (pas d’interruption avec des montants) est un gage de réduction des ponts thermiques.

Vous pouvez aussi choisir le type de plaque de plâtre le plus approprié à chaque pièce. En effet, c’est un peu comme les fromages pour lesquels il y en a plus d’un pour faire plus d’un heureux, et bien, il y a plus qu’une BA 13 standard basique pour s’adapter à tous les usages.

Vous voulez plus de calme dans une chambre, optez pour des plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placo®Phonique

Vous avez besoin d’accrocher des objets lourds (meubles hauts de cuisine, télévision, etc…), c’est Habito® qu'il vous faut.

Dans une salle de bains, c’est une plaque hydro type Placomarine® qui est requise.

Dans un garage non chauffé, une plaque Habito® en version hydro est très pratique pour accrocher outils, vélos et autres étagères de rangement.

Et pour avoir de plus jolis plafonds (visible surtout en lumière rasante), une vraie plaque de plâtre à quatre bords amincis 4Pro® est toute indiquée.

Les surcoûts pour avoir la bonne plaque au bon endroit sont minimes.

Même si 800 € est une somme, construire une maison c’est un projet de toute une vie. Les budgets, on le sait bien ne sont pas élastiques, mais cela vaut le coup de bien réfléchir comme vous le faites pour opter pour la meilleure solution et faire pour le mieux.

Restant à dispo si vous avez des questions et bonne poursuite de votre chantier :)

Portrait de Marc G

Placage et isolation plafond sous rampant et murs d'une buanderie

Je souhaite doubler (placo + isolation)  une buanderie avec plafond sous rampant; la pente est de 27%, les murs sont bruts, la toiture est actuellement légèrement isolée avec laine de verre recouverte de lambris (voir photo) je n'ai pas accès aux chevrons, je ne peux que m'appuyer sur les pannes en partie accessibles (95mm X 180mm). Elles sont espacées de 140 cm l'une de l'autre.
J'ai deux difficultés:
Quelle solution choisir pour avoir une isolation sous-toiture satisfaisante, un faux plafond solide me permettant d'y fixer mes contres cloisons murales?

Portrait de Denis Placo

Bonjour Marc,

Votre question soulève plusieurs questions dont vous ne soupçonnez pas l’existence pour certaines.

Tout d’abord, enfermer le lambris entre deux lits d’isolant, dans une pièce réputée humide, sans ventilation en sous face du lambris, risque d’entraîner une condensation sous ce dernier avec risque de dégradation et désordre potentiel. Il serait très certainement préférable de repartir sur des bases saines en enlevant le lambris, l’isolation actuelle et créer une isolation avec un forte résistance thermique (de l’ordre de R=6 à 7 voire plus). L’épaisseur de l’isolant n’est pas un critère en isolation thermique mais c’est une autre débat.

La distance maximale entre deux points d’appui pour un plafond suspendu est de 1.2 m. Envisager un plafond suspendu n’est donc pas possible dans la configuration actuelle.

Si vos parois verticales sont porteuses, un plafond autoportant est une solution en respectant le dimensionnement des ossatures (vous trouverez un tableau simplifié dans ces pages sur les faux-plafonds) ou en fixant des rails sur les pannes et en dimensionnant rails et montants en fonction de leur portée.

Il existe une autre solution Stil® Prim®Tech possible et employée par des professionnels quand le chantier le requiert.

Compte tenu de la nature de la pièce (buanderie), plaques de plâtre hydro de type Placomarine® et ventilation adaptée sont fortement recommandées voire indispensables.

Pour l’isolation des murs et si c’est d’actualité comme je l’ai compris, vous pouvez regarder du côté des systèmes avec appuis et fourrures type Optima murs et isolant GR32. Du côté des paris verticales, l’ordre de grandeur du R est de 4 pour vous donner une idée de l’objectif à viser. Si vous avez des objets lourds à accrocher et ou besoin de résistances aux chocs, c’est Habito® en version hydro qu’il vous faut comme parement.

Bon courage pour vos travaux ! :)

Portrait de Josette D

Isoler du placostil dans pièce humide

Bonjour

Le constructeur de ma maison m'a posé des placo standard dans les pièces humides, et je n'ai plus de nouvelles de lui,  comment puis-je isoler ces pièces plafond, mur (et sol dans les douches) contre l'humidité, avant la pose d'un carrelage dans les douches et peinture sur les autres murs.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Josette,

Je suis désolé de ne pouvoir vous aider mais les plaques de plâtre posées ne sont pas celles de notre marque (Placo®).

Nous n’avons pas pour habitude de nous prononcer sur les produits de nos confrères. Je vous suggère donc de vous rapprocher de leurs services ou du constructeur de votre maison qui doit avoir certaines obligations envers vous j’imagine.

Je vous souhaite bon courage dans vos démarches.

Cordialement

Portrait de serge B 0

permeabilité à la vapeur d'eau

Bonjour,

J'ai besoin de garder la perméabilité à la vapeur d'eau de la paroi :

- plaque de BA 13 collé avec un mu de 10

- collage au map et là aucune valeur

que devient la perméabilité à la vapeur d'eau d'une plaque de BA13 collé au map ?

Quelle est la valeur mu du map ?

Quelqu'un a t il l'expérience du collage de plaques de BA 13 sur du béton de chanvre ? A t il regardé la perméabilité de la paroi ?

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour,

Vous pouvez vous référer au CPT 3647 (CPT = Cahier des Prescriptions Techniques) au point 4.2 et notamment au tableau en page 4 pour avoir la réponse à votre question avec les éléments que nous avons en notre possession.

Cordialement

Portrait de Tanguy L

Doublage mur pignon hauteur 4m

Bonsoir,

Ayant réalisé une extension de 30 m2 chez moi, je souhaite doubler le mur pignon en crépi de la maison qui est maintenant à l'intérieur de mon habitation. Il accueillera ma futur cuisine et je souhaite passer les câbles dans le doublage et cacher ce crépi.

Quels types de rails et montant dois-je je choisir sachant que la pointe du pignon sera à 4 mètres ?

Des montants en 48 doublés avec renfort accroché sur le crépi, des montants stil en 70 doublés ou des montants high- stil en 70 ou autres techniques?

Je ne mettrai pas d'isolant.

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Tanguy,

Il existe plusieurs méthodes pour réaliser un doublage de mur en grande hauteur.

Vous les retrouverez à travers les tableaux de performances des doublages que ce soit pour les montages Placostil® sur montants, Habito® sur montants, appuis et fourrures Stil® F530 respectivement paragraphes 1, 2, 3 & 4 de ce chapitre de l’Intégrale Placo dédié aux doublages sur ossature.

A vous d’étudier tout cela maintenant en sélectionnant la solution qui vous conviendra le mieux au niveau du montage et des mix des plaques de plâtre. Ces solutions sont valables avec des ossatures et des plaques de plâtre Placo® montées dans les règles de l’art.

Je ne saurai trop vous recommander d’insérer une laine minérale type GR35 en 45 mm par exemple pour limiter les risques de phénomène de résonnance.

Restant à votre service si vous avez des questions complémentaires.

Ben cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Armand,

Il faut tout d’abord évaluer le « cintrage » de votre doublage collé. Si celui-ci excède 5 mm, il est préférable de ne pas utiliser ce panneau.

Si le « bombage » n’est pas excessif, vous pouvez faire un train de scie vertical au milieu du panneau et quatre horizontaux harmonieusement répartis sur la hauteur. Ces entailles feront environ 5 à 6 cm selon l’épaisseur du doublage. Il ne faut pas atteindre la plaque de plâtre.

Le panneau sera ensuite posé en lui faisant un appui au sol en oblique à l’aide d’une planche (par exemple) qui fera office de cale en venant au milieu du panneau.

Bon courage pour la suite :)

Portrait de Denis Placo

Bonjour Joël,

Il est usuel effectivement de fixer les montants une fois l’enduit d’étanchéité à l’air Aéroblue® appliqué. Les fuites d’air occasionnées par les percements sont considérées comme négligeables. Ces percements dont d’ailleurs rebouchés par les vis de fixations des montants.

Bon courage pour la suite de vos travaux :)

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte