Questions et réponses : isolation phonique

FAQ Placo®

Comment isoler phoniquement une cloison ?
Comprendre le bruit pour mieux isoler phoniquement ses cloisons

Les réponses de la communauté

Portrait de frederic B 1

Plafond phonique

Bonjour

je suis propriétaire d'un logement qui se situe en dessous d'un apprtement dont le plancer bois laisse passer les bruits d'impacts malgré un fx plafond placo sur ossature fixé sans menbranes antivabratiles et c'est là que se situe tout le problème.....

Je souhaite faire des travaux rapidement pour résoudre ce problème et deux solutions techniques s'offrent à moi :

Portrait de Denis Placo

Bonjour Frédéric,

Seul un diagnostic acoustique pourrait vous donner les justes préconisations en fonction de la nature des bruits, de leur volume en « émission » et celui souhaité en « réception », des voies de transmission, de la nature des matériaux constructifs.

En son absence, quelques recommandations usuelles et autres conseils :

  • Les bruits d’impact se traitent préférentiellement du côté om ils sont émis. Il sera probablement néanmoins certainement difficile voire impossible d’intervenir chez votre voisin du dessus. Cela vous obligera peut-être à adopter une solution dite de la boîte dans la boîte car les bruits se transmettent non seulement par le plafond mais aussi par les cloisons, les murs, etc…
  • Il ne s’agit pas de membranes anti-vibratiles mais plus probablement de suspentes anti vibratiles qui limitent les transmissions quand on est dans la cadre d’un plafond dit suspendu (à l’aide de ses mêmes suspentes). Il existe plusieurs types de suspentes anti-vibratiles : voilà la Placo® et l’Isover (suspente Intégra2 Phonic).
  • Compte tenu de la portée de mur à mur, la réalisation d’un plafond autoportant nécessitera d’employer une suspente intermédiaire (Cf. tableau de ce chapitre sur les plafonds sur montants Stil®) ou alors il faut passer par des plafonds longue portée Stil Prim® Tech (cf. pages 116 & 117 de ce document).

En espérant que les travaux que vous entreprendrez résoudront vos problèmes.

Cordialement

Portrait de tony G

Appuis Duo'Tech

Bonjour

J'ai franchi le pas vers l'isolation acoustique de 2 murs cotés rue, j'ai comandé mes plaques de duo'tech 25, mes lisses et mes appuis.

J'ai quand même un doute sur les appuis qui m'ont été conseillés, l'enseigne de bricolage pro a pourtant contacté Placo pour se renseigner (elle ne connaissait pas duo'tech).

Pour une isolation en laine de verre type GR 32 en 140 les appuis commandés sont les 50x80, ce que je trouve limite pour l'empattement, il n'y aura que 1cm par equerre  superposé et j'ai un doute sur la robustesse.

La pose est prévu en logement.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Tony,

Nul besoin de modifier la commande, vous pouvez être rassuré.

La dimension des appuis Duo’Tech® qui vous a été conseillée convient pour une laine de verre type GR 32 en 140mm d’épaisseur.

Les appuis de 80 doivent se chevaucher de 20 mm ce qui laisse 140 mm d’épaisseur utile pour l’isolant. Le chevauchement des appuis se fixe à l’aide de vis auto-foreuses et la fixation de la plaque Duo’Tech® 25 avec des vis THB.

Vous trouverez à suivre des informations technico-commerciales et notamment une vidéo d’animation sur la pose de Duo’Tech® System Mur  et également des informations techniques sur ce doublage sur ossature composite dans les pages 302 à 307 de ce chapitre de l’Intégrale sur l’isolation des murs avec le système Duo’Tech®.

Bon courage pour vos travaux !

Portrait de Isabelle L

Cherche professionnel de la pose pour isolation phonique .

Bonjour

Sur le site, et avec l'onglet de recherche d'un professionnel de la pose , ça m'indique qu'il n'en existe pas vers Bagnolet, et même jusqu'à 100kms a la ronde ! Bref, cela ne fonctionne pas . Par Homly you, je n'ai pas eu plus de pistes . Comment trouver quelqu'un pour isoler phoniquement un mur entre deux appartements . On a bien compris où acheter, mais pour faire faire ? Tout le monde n'est pas forcément bricoleur ou équipé ...

Merci de vos conseils !

Portrait de Denis Placo

Bonjour Isabelle,

Il n’est pas forcément évident de trouver le bon professionnel et votre recherche commence par la connaissance de l’inventaire des solutions possibles et de quelques points de mise en œuvre à surveiller par la suite.

Première chose donc, déterminer la nature de la paroi qui vous sépare et trouver une solution adaptée à cette paroi qui peut être légère (brique creuse par exemple) ou lourde (voile béton). Quelques exemples de solutions d’isolation phonique. Les solutions peuvent s’évaluer selon leur niveau d’affaiblissement acoustique.

Il faut également savoir que ne traiter que le mur mitoyen pourrait ne pas suffire. Les vibrations et donc les sons pouvant passer à la fois par la paroi séparative, mais aussi les plafonds, les sols, les parois latérales, les canalisations, les divers percements, etc… et l’apport d’un diagnostic acoustique trouve ici tout son intérêt : détermination des parois à traiter en priorité, choix de la solution en fonction de la nature des matériaux constructifs, de celle des bruits, de leur intensité, de leur voie de transmission, du résultat final souhaité, éventuelle engagement sur le résultat final.

Quelle que soit la solution adéquate retenue, sa bonne mise en œuvre est indispensable. Quelques exemples de « trucs et astuces » :

  • Positionnement de bandes résilientes hautes et basses sous les ossatures
  • Décalage des plaques de plâtre si pose en double peau
  • Joint mastic silicone en pied de plaque (pour réaliser l’étanchéité acoustique : là où l’air passe, le bruit passe)
  • Pour une cloison, pas de percements en vis en vis (décaler les boitiers électriques)
  • Décaler les joints des plaques de part et d’autre de la cloison
  • Bien évidemment poser une laine de verre adaptée dans la cavité créée, laine de verre qui jouera le rôle de ressort dans un système appelé masse-ressort-masse.

Si les deux premières pistes explorées quant à la recherche du bon artisan ou de la bonne entreprise n’ont rien donné, peut-être pouvez-vous en creuser une troisième en contactant les négoces revendeurs de nos produits sur votre secteur : où trouver un point de vente et en faisant appel à leur connaissance des entreprises pour vous en recommander une. Il doit bien exister un bon plaquiste dans votre secteur capable de répondre à vos attentes. Le réseau est une des pistes possibles pour trouver un professionnel qualifié.

Bonne recherche et surtout bonne isolation acoustique !

Portrait de jean claude M

isolation phonique

bonjour à tous.  Je dois isoler phoniquement dans un immeuble le mur entre ma chambre et celle de ma voisine . Je suis limité par la longueur des plaques étant au 6 °étage donc tout par ascenseur . Je souhaite également un placo , à coller sur un béton banché , peint et  que j aurai mis à nu .que me préconisez vous ??

merci à tous

Portrait de Denis Placo

Bonjour Jean-Claude,

Il existe des plaques en 600 de large et également des plaques pliables (Easyplac®) facilement transportables dans le coffre d’une voiture et dans des endroits difficiles d’accès (combles, ascenseurs étroits, etc…).

Vous trouverez dans ce tutoriel sur cette plaque de plâtre dépliable les informations nécessaires pour sa bonne mise en œuvre. Elle peut se monter en cloison ou en doublage de mur comme vous le souhaitez pour améliorer l’isolation phonique. Il faudra alors la monter avec une laine de verre semi-rigide à minima pour obtenir un effet masse-ressort-masse.

Je ne sais si la deuxième phrase est une autre question. Pour être collée sur un mur, vous vous pouvez employer du MAP® en plein ou par plots (9 au m² environ) et la surface doit être adhérente et donc brute (poncer la peinture au besoin pour la bonne adhérence du MAP® sur la paroi.

Bien cordialement

Portrait de David B

Plafond phonique

Bonjour 

Nous sommes en train de rénové une maison divisé en plusieurs appartement. Nous avons donc des voisins sur notre plafonds. Nous entendons parler et tout les bruits de marche course et machine à laver son très fatiguant. Comment devons nous isolés notre plafond afin d'atténuer au mieux tout ces bruits?

Nous isolons nous car nous renvons entièrement l'appartement alors que les voisins ont leur appartement en bonne état.  

Portrait de David B

Photo non insére dans le premier message...

Portrait de tony G

Isolation phonique des murs en limite de voirie

Bonjour

Je suis en train de realiser une extension qui aura un mur en limite de voirie, cette voirie est une rue de quartier residentiel, il a donc du passage pour les depart/arrivée travail.

Mes murs sont en brique de 20 (BGV 4G), il est prévu une laine minerale de 140 et je pensais partir sur une double peau acoustique.

J'ai fait en sorte d'amenager des pieces tampons, exemple entre la partie chambre et la voirie il y aura un grand dressing.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Tony,

Seul un diagnostic acoustique réalisé par un bureau d’étude spécialisé pourrait répondre avec question avec certitude. Je vais devoir me limiter à vous donner quelques idées générales et recommandations habituelles que l’on sait généralement fonctionner avec l’expérience.

Si la gêne provoquée se produit pendant les heures de départ et retour au travail et avec une circulation résidentielle et avec un bon traitement, il y a peu de risque que ce soit une source de nuisances. Cela dépend aussi de votre niveau d’exigences et bien sûr du niveau sonore d’émission des sources potentielles de bruit et de son traitement.

Vous trouverez dans ce guide de l’isolation acoustique au chapitre des murs en page 7  un tableau des valeurs d’affaiblissement acoustique  sur un mur similaire au vôtre avec plaque de plâtre standard. Ces résultats sont largement améliorés bien évidemment avec l’emploi de plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placo®Phonique  qui plus est en double peau.

Quelques recommandations de mise en œuvre pour améliorer cette isolation acoustique :

  • Privilégier une pose continue de l’isolant pour limiter les ponts phoniques (interruption de l’isolant qui sont autant de ponts thermiques) en utilisant le système de pose Optima murs
  • Mettre des bandes résilientes sous les lisses hautes et basses.
  • Décaler les plaques (double peau) pour décaler les joints. C’est la loi d’étanchéité qui est en jeu ici (là où l’air passe le bruit passe) alors que le montage avec la laine fait appel au principe de masse-ressort-masse.
  • Toujours dans cet esprit, faire les joints (sans nécessairement faire les bandes) de la première peau.
  • Mettre un joint silicone en pied de plaque pour combler le cm réglementaire qui doit être laissé au montage

Enfin, il faut savoir que souvent ce sont les ouvertures qui pilotent le résultat final en acoustique car elles représentent le point faible (là où l’air passe…). Il faut donc soigner la pose et l’étanchéité des fenêtres, des coffres de volets roulants, la nature et le soin de mise en œuvre des portes.

Espérant avoir répondu à votre interrogation et restant à votre écoute.

Bien cordialement  

Portrait de LUCAS Z

Sous-couche accoustique

Bonjour, 

Je souhaite coller un BA13 phonique à plusieurs endroits de mon appartement, principalement en doublage sur béton cellulaire et carreaux de plâtre.

Il s'agit de la sous-couche acoustique Placo en seau de 3l pour un rendement de 9m².

Il faudrait normalement visser le BA13 après sa mise en place, mais visser dans béton cellulaire et carreau de plâtre n'est pas facile.

- Puis-je utiliser des étais à la place ?

- quelle est durée de vie d'un pot après sa date de fabrication svp ?(neuf donc fermé)

D'avance merci. Lucas

Portrait de Denis Placo

Bonjour Lucas,

La sous couche acoustique Placo® Phonique est un bon moyen d’améliorer l’isolation acoustique d’une paroi pour une faible épaisseur mais elle n’est pas efficace sur tous les supports.

Ainsi, sur la paroi en béton cellulaire, il vous faudra employer un autre moyen pour améliorer l’isolement (ou isolation acoustique). Un système de type masse-ressort-masse  réalisé au moyen d’appuis et fourrures (type Optima murs), une laine minérale type GR 32 en 45 mm d’épaisseur associée à une plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée (Placophonique®) est adapté. Son épaisseur totale est légèrement supérieure à 5 cm. Pour poser la fourrure horizontale, il faut utiliser des fixations appropriées au béton cellulaire (voir auprès des fabricants de fixations).

Sur la partie carreau de plâtre, les vis à employer pour fixer la plaque sont des VSCG.

Le séchage de la sous couche acoustique est de 12 heures, durée après laquelle on peut envisager d’enlever les vis. La pose à l’aide d’étais n’est pas envisagée dans notre process et leur calage et appui ponctuels n’est pas sûr.

La sous couche doit être employée dans un délai de 6 à 9 mois maximum après sa date de fabrication dans des conditions normales de conservation (température). Une fois le seau ouvert, le produit doit être mis en œuvre rapidement.

Vous trouverez dans le lien bleu à suivre des indications théoriques sur la sous-couche acoustique Placo®Phonique et des infos sur sa mise en œuvre dans ce tutoriel de pose qui traite de renforcer l’acoustique d’une paroi existante  et son pendant version papier 

Bon courage pour vos travaux :)

Portrait de Denis Placo

Bonjour Bernard,

Merci de votre observation pertinente dont nous allons prendre compte dans les meilleurs délais.

En attendant une évolution prochaine, vous pouvez toujours réaliser le test chez vous pour rendre compte à quoi correspond cette échelle de bruit !

Vous pouvez également télécharger l’appli gratuite dBStation® pour écouter la différence ;)

Restant à votre écoute.

Bien cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Arnaud,

Faire une isolation acoustique du sol de votre chambre réduira principalement les bruits dits de choc ou d’impact que vous faites et cela profitera tout d’abord aux occupants du restaurant situé en dessous  que l’inverse L. D’autre part, les vibrations et donc les bruits peuvent aussi par les murs, les percements, les canalisations, etc… et un diagnostic acoustique est souvent très utile pour faire un état des lieux et proposer ainsi des solutions adaptées.

L’isolation phonique se traite principalement du côté où les bruits sont émis. Les bruits aériens (portés par l’air : voix, musique, etc…) doivent donc principalement être traités du côté où ils sont émis à savoir au plafond du restaurant ce que ne sera sans doute pas simple à faire admettre ni à réaliser. Le principe pour les traiter est de faire un système masse ressort masse

Par ailleurs, vous n’avez pas précisé la nature de la dalle qui vous sépare du restaurant : bois, béton ? cela influe sur les solutions possibles. Sur un plancher bois, la solution Rigidur®sol  est adaptée mais encore une fois elle agira principalement sur les bruits d’impact.

Il y a forcément moyen d’améliorer, même légèrement, l’isolation acoustique entre votre chambre et le restaurant mais cela passe de préférence par une étude acoustique in situ assorti de recommandations (éventuellement avec obligation de résultat) qui seront appliquées par un professionnel reconnu avec une éventuelle spécialisation dans ce domaine. Un site sérieux de mise en relation tel Homly You est un bon moyen d’entrer en relation avec des professionnels éprouvés.

Restant à votre écoute si vous avez des questions.

Bien cordialement

Portrait de Cédric K

Faux-plafond phonique et spots encastrés : pont phonique ?

Bonsoir,

J'ai un professionnel qui vient réaliser un faux-plafond phonique dans ma chambre et le couloir cette semaine. En effet, les bruits aériens du voisin du dessus commencaient sérieusement à m'énerver ... Du coup, j'ai opté pour la création d'un vrai plafond phonique.

J'ai embauché un professionnel RGE qui est spécialisé dans les travaux d'isolation. Il a prévu de me poser un faux-plafond phonique autoporté avec une laine minérale Pure One Epaisseur 100.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Cédric,

« Là où l’air passe, le bruit passe »

Le percement de la plaque de plâtre dégradera forcément les performances du montage. Pour pouvoir les déterminer, il faudrait faire des mesures avant et après percement mais il serait trop tard  dans ce cas. Un logiciel de simulation acoustique pourrait peut-être déterminer les pertes d’isolation et il faut alors s’adresser à un acousticien pour estimer ces dernières. Ce sont les points faibles qui vont piloter le résultat final.

Peut-être pouvez-vous envisager des poser des éclairages en applique murale ?

Il sera préférable que le parement soit réalisé avec une plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placophonique®  reconnaissable à sa face cartonnée de couleur bleue. Doubler le parement (en prenant soin de décaler les plaques dans ce cas) est une source importante de gain pour une faible perte de hauteur. On parle alors aussi de « double peau ».

Veillez à ce que vos spots (même si dorénavant ils chauffent peu) soient protégés par un dispositif de capotage agréé, surtout s’ils sont recouverts d’une laine minérale.

Les grands principes de l’isolation acoustique

Cordialement

Portrait de Frédéric S

Isolation Phonique cloison carreau de platre avec BA13 acoustique + sous couche acoustique

Bonjour,

J'ai réalisé une isolation acoustique d'un mur d'une chambre avec une sous couche acoustique et BA13 acoustique. (octobre 2018) qui semble efficace.

Le mur traité est en careaux de platre de 60mm

les plaques sont fixées selon la préconisation Placoplatre par 8 vis chevillées dans le carreau de platre par des chevilles spéciales grand pas en composite (dia 8mm marque fisher) speciale pour carreau de platre.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Frédéric,

Je vais essayer de vous aider en vous donnant plusieurs pistes de recherche (que vous avez peut-être déjà explorées).

La première sur notre site : Trouvez un point de vente

La deuxième : en ligne, on trouve bien évidemment quelques distributeurs avec un réseau national (liste non exhaustive) : Point P, SFIC, Castorama(déjà cité par vos soins), BigMat, LA PLATEFORME DU BATIMENT (accès réservé aux pros), etc… Il ne faut pas hésiter à consulter les négoces en matériaux de votre région (enseignes nationales ou régionales) dont l’accès n’est pas seulement réservé aux pros.

J’espère vous avoir été utile dans votre démarche et je vous souhaite une bonne poursuite de votre chantier d’isolation phonique.

Restant à votre service.

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Bertrand,

Il ne faut pas confondre remontées capillaires et condensation ou humidité. Les remontées capillaires (en pied de mur) peuvent venir de défauts de drainage, absence (justement) de coupure de capillarité, mauvaise mise en œuvre (plaques de plâtre en contact avec un sol humide ou infiltrations par exemple. La condensation peut apparaître sur des parois froides (mal isolées), exposées au Nord ou suite à un défaut de ventilation par exemple.

Si votre mur est sain (non humide), il est possible d’isoler par l’intérieur en respectant certaines règles et une étude thermique pourrait vous faire les justes recommandations en fonction de différents paramètres (isolation, ventilation, région, altitude, etc…). L’isolant peut dans ce cas être en contact avec le mur. Plusieurs méthodes de poses possibles : avec des rails et des montants comme vous l’envisagez ou avec des appuis et des fourrures type Optima murs  qui permet une pose continue de l’isolant (et donc une réduction des ponts phoniques et thermiques). Une laine minérale en intérieur agira effectivement également sur l’acoustique. Cette laine devra être semi rigide à minima et le GR 32 est un grand classique dans ce domaine. Le parement (plaque de plâtre) doit être choisi selon vos exigences : plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placo®Phonique (reconnaissable à sa face cartonnée de couleur bleue) si c’est votre priorité, plaque Habito® si vous avez des objets lourds à accrocher ou besoin d’une bonne résistance aux chocs (ah, les petits monstres ;) )

La mise en  œuvre côté chauffé d’une membrane pare-vapeur et de gestion de la vapeur d’eau type Vario Xtra  réduit les fuites d’air parasite et limite les risque de pathologie due à l’humidité.

Une ventilation adaptée est également indispensable côté intérieur pour renouveler l’air ambiant et assurer une bonne  qualité de ce dernier et réguler l’hygrométrie intérieure.

Pour résumer, système de pose de votre choix (rails et montants ou appuis et fourrures) laine minérale semi rigide pour une isolation thermo-acoustique, plaque de plâtre selon vos exigences, et ventilation et tout va bien se passer ! :)

Portrait de Denis Placo

Bonjour tout d’abord,

L’affaiblissement acoustique (mesuré en laboratoire) d’une cloison 98/48 (rails et montants de 48) en double parement en BA13 Placo® standard est de 47 dB et 52 dB en Placo® Phonique, mesures réalisées avec une laine minérale type PAR insérée dans la cloison. Si vous avez un objectif donné d’affaiblissement acoustique à atteindre, il faut choisir une solution supérieure d’au moins 5 dB pour tenir compte des transmissions latérales et autres. Quelques indications techniques de montage et mesures complètes dans ce chapitre

Le système Duo’Tech® est conçu pour doubler des murs ou réaliser des cloisons. L’affaiblissement acoustique est fonction de la nature de la paroi existante. Vous trouverez dans le tableau contenu en lien des valeurs calculées selon la nature du mur et l’épaisseur de l’isolant et ici une documentation sur les cloisons.

Les cloisons SAA et SAD  ont des performances d’isolation acoustique élevées. Vous trouverez dans ce chapitre quelques informations techniques sur ces cloisons ainsi qu’un aperçu de leurs performances.

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Jérôme,

Comme la construction de l’appartement qu’occupe votre maman est antérieure à 1970 et que sa destination initiale n’a certainement pas été modifiée, le propriétaire n’est pas tenu de réaliser des travaux d’amélioration de l’isolation acoustique. De plus, les normes actuelles d’isolation acoustique (Nouvelle Réglementation Acoustique ou NRA qui date de 1999) sont hélas bien voire trop faibles et il est trop fréquent d’entendre ou de lire des plaintes à ce sujet.

Avant de se lancer dans des travaux d’isolation acoustique, il faudrait tout d’abord réaliser un diagnostic acoustique permettant de déterminer la nature des travaux à réaliser. Ensuite, étant locataire, c’est plutôt au propriétaire d’effectuer ce genre de travaux à moins d‘avoir un accord écrit de ce dernier et d’assumer leur coût également (ce dernier point est à voir entre les deux parties). Leur coût ne peut pas non plus être estimé sans connaître leur ampleur et l’établissement de plusieurs devis permettrait d’avoir un ordre d’idées. Vous trouverez à partir de ce lien  quelques exemples de travaux d’améliorations d’isolement acoustique.

Restant à votre écoute.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Anaïs,

Pour un appartement dont la construction est antérieure à 1970 et, si la destination du local n’a pas été modifiée par rapport à sa destination d’origine, le propriétaire n’a pas à faire des travaux d’amélioration d’isolation acoustique.

D’autre part, les normes actuelles d’isolation acoustique (NRA 1999) restent bien faibles et il est malheureusement fréquent de rencontrer des nuisances dans des immeubles et maison d’habitation récents voire neufs.

Ce n’est pas, à mon humble avis qui n’engage que moi, à vous de réaliser et prendre en charge d’éventuels travaux d’isolation acoustique (il est rare de ne pas trouver de solutions d’amélioration de l’isolation acoustique et l’intervention d’un acousticien est généralement préconisée pour faire les bonnes préconisations) sauf accord écrit avec votre propriétaire et avec une éventuelle contrepartie financière (réduction de loyer temporaire par exemple) mais ce sera selon son bon vouloir.

Il est à noter que les voisins ne doivent pas engendrer de nuisances sonores, diurnes ou nocturnes, excessives.

Vous pouvez également consulter ce site.

Bien cordialement.

Portrait de Guillalume L

Renomince et parquet stratifié

Bonjour,

 

Je souhaite isoler phoniquement deux chambres dont les parquets stratifiés sont déjà posé. Est-ce qu'il est possible de poser la plaque de placo renomince sur ce parquet en laissant un jeu de 5 mm sur le bas comme préconiser dans la notice ou est-ce qu'il faut que je coupe le parquet à 5 cm du mur ?

 

EN vous remerciant par avance,

 

Guillaume

Portrait de Denis Placo

Bonjour Guillaume,

Comme indiqué dans la notice en votre possession ou sur ces pages, les plaques de plâtre Placo®Phonique Rénomince doivent être posées en laissant un jeu de 5 mm en pied de plaque, jeu qui sera comblé ensuite par un joint de mastic acrylique.

Cordialement

Portrait de Guillaume H

Atténuer réverbération (salon 50m²)

Bonjour, 

J'ai un salon doté de 3 grandes baies vitrées et qui est très peu meublé (par choix), du carrelage au sol, pas de rideau et pas de tapis. Autant dire que pour l'acoustique, il n'y a pas beaucoup pire ... 

Je compte créer 2 faux-plafonds (la hauteur sous plafond actuelle est de 2.50m), un au-dessus du coin salon et un autre au-dessus de la table de salle à manger. Chacun aura une surface d'environ 6m² (230*280). 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Guillaume,

Il faudrait idéalement une étude acoustique pour vous faire les justes préconisations et je dois me contenter de recommandations d’ordre général pour votre projet.

Dans un premier temps, tapis, rideaux, meubles, baffles acoustiques et autres dispositifs sont de bons moyens basiques pour diminuer la réverbération d’une pièce mais leur absence semble être un choix volontaire de votre part.

Concernant la réalisation de faux plafonds, l’emploi des plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placophonique est à privilégier par rapport à une BA 13 standard. L’emploi de dalles de plafonds perforés (sur 20 % minimum de leur surface) associés à une laine minérale (à envisager aussi en cas d’emploi de plaques de plâtre classiques) diminue sensiblement la réverbération. Une laine type IBR convient à cet usage.

Quelques liens pour aller plus loin sur le sujet :

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Denis,

Plusieurs solutions possibles à ce problème (et d’autres encore probablement).

Cordialement

Portrait de denis M

plafond acoustique

Bonjour,

Je souhaite atténuer la résonnance d’une pièce d’environ 100m² en installant un faux plafond de plaques Gyptone Quattro 44.

Je suis à la recherche d'un tutoriel vidéo pour la pose de ces plaques (ou d'autres plaques de la gamme Gyptone Quattro) et leur mise en peinture. En effet, je ne suis pas certain de comprendre la méthode d'application de l'enduit sur cette surface perforée. Pourriez-vous m’indiquer où trouver un tutoriel abordant cette question ?

Merci par avance.

D.

Portrait de Denis Placo

Bonjour denis M,

Voilà tout d’abord un descriptif https://www.placo.fr/Solutions/Guide-plafonds-decoratifs-et-acoustiques/Plafonds-Gyptone-R/Plaques-plafonds-non-demontables-Gyptone-R de  cette famille de produit et une fiche produit https://www.placo.fr/content/download/147647/1854407/version/1/file/Gyptone_Activair_quattro44.pdf  de la référence qui vous intéresse plus particulièrement.

Vous trouverez des principes théoriques de mise en œuvre dans ce document https://www.placo.fr/var/placo/storage/files/documentation/Catalogue_Gyptone-2016.pdf en page 121 et suivantes. La mise en œuvre est équivalente à celle d’un plafond en plaque de plâtre type BA 13.

J’ai trouvé une vidéo de mise en oeuvre https://www.placo.com.br/products/forros-acusticos/gyptone-big-quattro-41 brésilienne. Il faudra trouver un traducteur portugais pour avoir toutes les traductions adéquates ;) mais on arrive à saisir des informations avec une écoute attentive.

Cordialement

Portrait de Bernard B

Efficacité placo Duo Tech 25

 

 

Bonjour,

 

Avec mon épouse, nous sommes propriétaire d'une maison mitoyenne à ossature en béton de 1969. Depuis l'emmegangement dun nouveau voisin nous  sommes très géné par le bruit des voix. Nous avons décidé de procéder à une isolation acoustique du salon mitoyen avec le salon du voisin par pose de plaque Duo Tech 25 sur les 4 murs du salon. Résultat aucune amélioration perceptible. Pire quand on met l'oreille sur le mur mitoyen celui ci vibre ) lorqu'on entend des voix aigues dans la pièce d'a côté.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Bernard,

L’acoustique, surtout en rénovation, c’est une chose compliquée. C’est le choix des bons matériaux, l’application d’un principe adapté au problème à résoudre et c’est aussi une bonne mise en œuvre.

Si je ne doute pas du premier paramètre ni votre volonté de bien faire, pour le deuxième point , avez-vous choisi le montage adéquat pour obtenir l’effet escompté ? Dans votre cas, il est probable (une étude acoustique le confirmerait) qu’il aurait fallu faire un montage dit masse-ressort-masse ou la première masse est votre paroi mitoyenne existante, la deuxième la nouvelle plaque de plâtre et le ressort une laine minérale type PAR chargée d’amortir et d’absorber les vibrations. Ce principe est présenté ici très généralement https://particuliers.placo.fr/confort-bien-etre/isolation-phonique/isolation-phonique-les-grands-principes/correction-accoustique Avez-vous fait un montage de ce type ?

Ensuite, il faut apporter un grand soin au montage et là on fait appel à la loi d’étanchéité : là où l’air passe, le bruit passe ! Il faut ainsi par exemple combler par un joint mastic restant souple le cm « réglementaire » laissé au montage en pied de plaque.

Vous avez tenté de traiter les murs par une méthode que j’ignore. Mais les bruits peuvent aussi passer par les dalles si elles sont communes, les plafonds, les murs, tout percement, canalisation, et autre voie de transmission possible.

Vous trouverez dans ce tableau https://www.placo.fr/content/download/157264/1979503/version/1/file/cloisons-distribution-simple-double-parement-placostil.pdf page 147 des exemples d’affaiblissement acoustique en fonction de différents montages (type, épaisseur et nombre de plaques, présence ou non de laine minérale).

Dans cet autre chapitre https://www.placo.fr/content/download/157270/1979544/version/1/file/cloisons-separatives-placostil-saa-et-sad.pdf vous trouverez des mesures avec des montages intégrant de la Duo’Tech®19.

Pour résumer et conclure, je manque de détails pour vous répondre précisément et je vous invite à lire les différents paragraphes de ce chapitre https://particuliers.placo.fr/confort-bien-etre/isolation-phonique  ou encore ici https://www.toutsurlisolation.com/Isolation-phonique/Ameliorer-son-isolation-phonique-dans-l-existant

Restant à votre écoute

Bien cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour,

Soyez rassuré si besoin, le système est prévu ainsi et la lame d’air ne crée pas de résonnance. Il est particulièrement adapté sur des parois dites rayonnantes (brique, carreau de plâtre, etc…) et moins adapté sur des murs lourds et non poreux (béton).

Pour vous aider à la mise en œuvre, vous trouverez ici https://www.placo.fr/content/download/158199/1991320/version/1/file/Doublages-acoustiques-minces-placo-phonique-renomince.pdf des informations théoriques dont des schémas de montage et là https://particuliers.placo.fr/tutoriels-travaux/doublage-placo-phonique-renomince un tutoriel de pose.

Merci de votre confiance et d’avoir choisi nos solutions d’isolation acoustique.

Bon courage pour vos travaux :)

Portrait de Denis Placo

Bonjour Carlos,

Bonne question !

En cloison, (je n’ai pas trouvé les chiffres en plafond), deux plaques de BA13 standard ont une performance acoustique supérieure à une Placophonique® … mais inférieure à deux Placophoniques® ;) (voir ici https://www.placo.fr/content/download/157264/1979503/version/1/file/cloisons-distribution-simple-double-parement-placostil.pdf  le tableau des performances des cloisons et là https://www.placo.fr/content/download/157127/1977861/version/1/file/03-Plafonds.pdf dans les performances des systèmes. L’ossature doit être dimensionnée pour supporter le parement et l’isolant et le plafond existant doit pouvoir supporter la charge supplémentaire apportée. En cas de double peau, il faut prendre soin de décaler les plaques pour décaler les joints et il faut faire les joints de la première peau : là où l’air passe, les bruits passent !

Si le parement est important, le choix du système de pose  et le soin apporté lors de la mise en œuvre sont importants. Un plafond autoportant est à privilégier, l’emploi de suspentes anti vibratiles avec un plafond suspendu est recommandé. De même, il faut soigner les jonctions plafonds-cloisons (voir point 3 dans le chapitre isolation acoustique du deuxième lien). L’interposition d’une laine minérale type IBR améliore l’isolation acoustique.

Vous trouverez ici https://particuliers.placo.fr/amenagement-deco/je-renove-tout/choisir-le-type-de-faux-plafond-installer quelques informations basiques sur le principe des deux types de faux plafond et le dimensionnement des ossatures.

Bon courage pour vos travaux  et bonne isolation acoustique :)

Portrait de Alain L

Murs et plafonds isophoniques

Bonjour,

Dans le cadre de la réalisation d’un studio de répétition pour mes projets musicaux, je suis sur le point de mettre en oeuvre une boite dans la boite dans un bâtiment attenant à ma maison. Je suis propriétaire.

Cette pièce fera 12 m de long pour une largeur variable de 5,85 à 4,20 sur une hauteur de 3m
Les murs reposeront sur une chape flottante, un plénum de 10 à 12 cm sur toute la périphérie par rapport aux murs existants et plafond bois sur solivage déjà en place.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Alain,

Le calcul de la résistance d’une ossature métallique spécifique (longue portée, charge importante ou autre) nécessite des calculs particuliers. Je vous invite à vous mettre en contact avec nos services techniques pour ce faire au 0 825 023 023 (0.15 €TTC/mn).

D’autre part, je ne saurai trop vous recommander de prendre un contact préalablement avec un acousticien qui pourrait vous donner des conseils sur votre projet et sur la structure des murs, du plafond, nature et épaisseur de l’isolant, etc… pour vous permettre d’avoir un local avec des performances techniques à la hauteur de vos attentes.

Cordialement

Portrait de Pierre A

ISOLER PHONIQUEMENT DES CLOISONS ALVEOLAIRE

Bonjour,

Nous venons d'acheter une maison de 2017 avec des plaques alveolaire de 50mm pour la séparation des pièces. La périphérie de la maison est en placo rail. Nous aimerions isoler l'ensemble des cloisons intérieur (En vert sur le plan). Pourriez-vous m'indiquer plusieurs solutions avec la perte de place et l'aténuation du bruit. Ma question plus concrètement c'est comment isoler phoniquement un mur en placo ?

Merci d'avance

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Pierre, vous cherchez à savoir comment isoler phoniquement un mur en placo ?

Vous trouverez ici au chapitre des solutions pour les parois légères https://particuliers.placo.fr/confort-bien-etre/isolation-phonique/choisir-sa-solution-phonique-pour-ameliorer-son-confort-de-vie les réponses à vos questions que ce soit pour l’encombrement et la performance ou encore comment isoler phoniquement un mur en placo. Celles qui sont annoncées sont des mesures effectuées dans des conditions optimales de montage lors de tests en laboratoires d’essai et il faut compter pour un résultat moindre in situ ce qui peut vous inciter à choisir une solution plus performante ou la plus performante selon les possibilités techniques d’encombrement.

J'espères vous avoir aidé à résoudre comment isoler phoniquement un mur en placo :)

Bonne isolation acoustique :)

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte