Questions et réponses : isolation des plafonds

FAQ Placo®

Comment poser un plafond suspendu sous solives en bois ?
Tout savoir sur les solives et les suspentes à choisir.
Que faire pour restaurer un ouvrage Placoplatre® au plafond détrempé à la suite d’une inondation ?
Si votre ouvrage Placoplatre® a été détrempé à la suite d’une inondation, plusieurs cas se présentent
Comment poser un plafond suspendu sous des suspentes pour hourdis béton ?
Dans un logement neuf, les planchers sont souvent réalisés en suspente pour hourdis béton. Ils sont apparents dans un garage, une cave ou un sous-sol.

Les réponses de la communauté

Portrait de Dominique M 0

Faux plafond 1.4 m2

Bonjour,

Je dois réaliser un faux plafond d'une petite superficie 1.25 cm x 1.10 cm. Je joins une photo pour bien comprendre. Le faux plafond est hachuré en bleu. En violet il s'agit d'un mur porteur et en noir des murs en plaque de placo (hydrofuge coté douche) avec rails espacés de 60 cm. Est il possible de réaliser un faux plafond autoportant en placo hydrofuge avec cette configuration? Comment dois-je procéder svp? Sachant qu'un angle et une arête  du faux plafond ne reposera sur aucun mur.

Merci d'avance pour votre réponse,

Dom

Portrait de Denis Placo

Bonjour,

Compte tenu de la faible surface de la plaque de plâtre, vous pouvez faire une structure rails et montants.

Vous poserez des rails sur les parties violettes, noires (en les faisant déborder sur la partie noire la plus courte pour qu’elle se retrouve en vis-à-vis avec la partie la plus longue. Des montants avec un entraxe de 40 cm feront la jonction entre les rails. Un habillage de l’extrémité (retombée) sera réalisé en se reprenant sur le plafond actuel existant.

Le plafond doit être positionné assez haut pour éviter les projections d’eau. La plaque de plâtre pourra être de type Placomarine®  ou Glasroc® H Océan. La finition (joints) sera réalisée à l’aide Placomix® Hydro et un SPEC (Système de Protection à l’eau sous Carrelage) sera appliqué. Une peinture appropriée sera ensuite appliquée.

Bien évidemment, tout cela ne dispense pas d’avoir une ventilation adaptée.

Tout cela sort du cadre des avis techniques et la rénovation doit s’adapter aux conditions de chantier.

Bon courage pour vos travaux ! J

Portrait de julien L 1

Pose faux plafond autoportant sur cloisons non portantes

Bonjour, dans un projet de rénovation complet d'une maison des années 1900, je dois réaliser plusieurs faux plafonds avec isolation phonique.

Cette maison ne bénéficie d'aucune isolation pour le moment et un professionnel RGE va réaliser d'isolation en ITI avec contre cloison sur ossature métallique. Les solives à isoler sont recouvertes d'un lattis en bon état et ma hauteur sous plafond confortable (271cm).
Les cloisons déjà existantes sont en carreau de plâtre de 7cm.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Julien,

La fixation d’un plafond autoportant doit se faire sur des parois porteuses.

Une cloison en plaque de plâtre ne l’est pas, pas plus qu’une cloison en carreaux de plâtre ne l’est.

Beaucoup de questions dans votre post ! et quelques observations, remarques et conseils.

Vous parlez de contre cloisons sur ossature métallique réalisées par un professionnel. S’il s’agit bien d’isolation périphérique, sachez que les systèmes de pose avec appuis et fourrures type Optima murs permettent une pose continue de l’isolant permettant une réduction des ponts thermiques générés par les montants. L’un ou l’autre des systèmes de pose permettent de choisir la plaque de plâtre adéquate. N’en restez pas à la plaque de plâtre BA 13 basique classique ! Il existe des plaques techniques (Placo®Phonique pour le son, Habito® pour la résistance aux chocs et les facilités d’accrochage pour les plus courantes) apportant des qualités autres. La résistance thermique R préconisée en murs est de l’ordre de 4 (il ne faut pas raisonner en épaisseur car cette dernière n’est pas directement significative).

Vous trouverez dans notre guide le compagnon Placo® au chapitre des plafonds des indications basiques et essentielles sur la réalisation de faux-plafonds.

Ces réalisations sont développées de façon plus approfondie, détaillée et séparée dans l’Intégrale Placo® pour les plafonds autoportants (à titre purement indicatif pour cette fois) et suspendus. Les plafonds suspendus peuvent être réalisés uniquement avec des suspentes acoustiques anti vibratiles  ou phoniques  selon les appellations. En cas de plafond double peau, vous savez sans doute qu’il faut décaler les plaques pour décaler les joints : là où l’air passe, le bruit passe !

Vous trouverez également un tableau dans le chapitre consacré aux cloisons classiques  en fonction de leur hauteur et du nombre et types de plaques de plâtre. Une cloison est considérée souvent comme confortable à partir d’un RA (pour affaiblissement acoustique) de 42 dB. Plus, c’est mieux ! Veillez-y, c’est important ! Après c’est souvent trop tard ou plus difficile à rattraper !

Voilà quelques réponses à vos questions.

Nous restons et je reste à votre service si besoin.

Bien cordialement

Portrait de Jacques D 2

pose double parement au plafond BA13

Bonjour,

la question est simple mais je n'ai pas vraiment trouvé sur le web la réponse correspondante:

-Voilà, suite à l'achat d'une maison, le plafond du salon était recouvert d'une toile en fibre pour cacher les défauts (???).

- Après avoir décoller cette fibre le plafond est apparu bien fatigué !!! ( pas de fissure...)

- Je me suis dit qu'une couche (même plusieurs) de peinture n'y suffirait pas

Portrait de Denis Placo

Bonjour Jacques,

Je ne suis pas certain de bien comprendre vos explications toutefois la fixation par collage en horizontal d’une plaque sur l’autre n’est pas admise (que risque-t-il de se passer si le collage lâche ? je vous laisse deviner en espérant que personne ne se trouve dessous au moment où çà lâche).

La fixation des deux peaux doit se faire par vissage dans l’ossature (avec des vis TTPC adaptées et de longueur totale supérieure de 1 cm à l’épaisseur totale des plaques de plâtre). Il faut bien évidemment s’assurer que la structure puisse supporter la charge supplémentaire apportée.

Cordialement

Denis pour l’équipe Placo®

Portrait de Anonyme

Joint plafond-mur

Bonjour,

J'ai rénové une maison dont une buanderie qui un an après la fin des travaux a subi un dégât des eaux au plafond - dû aux manquements du couvreur.... La buanderie est réalisée en placo +isolation. Le plafond est classiquement suspendu à des fourrures fixées sur des suspentes vissées aux poutres en bois. L'assurance me paie un artisan pour refaire la bande de 3,50m sur 0,60m le long du mur extérieur - qui correspond en fait à la gouttière qui s'est déversée à l'intérieur.

Portrait de Nicolas D

Bonjour Michel

La liaison en partie haute de votre cloison/mur avec le plafond peut se faire effectivement à l’aide d’un joint silicone (translucide, blanc, qu’il est possible de peindre ou non, selon votre choix).

Il sera possible si vous le souhaitez, de recouvrir le joint silicone d’une baguette d’angle du profil et de la matière qu’il vous plaira ou d’une corniche en plâtre que vous collerez au MAP® à la jonction entre votre cloison/mur et le plafond existant.
Cela permet ainsi de faire un joint classique avec une bande à joint+ enduit, joint qu’il serait nécessaire de poncer puis peindre avec l’obligation de repeindre plafond et cloison/mur comme l'a précisé votre entreprise.

Eric

Portrait de Valentin M

Plafond autoporté - Choix des montants

Bonjour à tous, 

Je souhaite réaliser un plafond autoportant de dimension 300 x 415 avec isolant laine de verre à environ 3kg/m2.

Je pense le réaliser avec entraxe de 60cm pour facilité la mise en œuvre lors de la coupe de la laine de verre (largeur des rouleaux de 1,20m)

J'ai deux questions :

- Je n'ai qu'un mur porteur, à l'opposé il s'agit d'un mur en brique creuse d'épaisseur d'environ 10cm. Est-ce problématique ? 

- La portance étant de 300, est ce qu'il faut privilégier : montants en M70 accolés ou du M90 simple ?

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Valentin,

Vous trouverez des éléments basiques de dimensionnement et de montage de plafonds autoportants dans le chapitre consacré aux plafonds de notre guide, le Compagnon Placo® et un tableau plus complet dans l’Intégrale Placo au chapitre des plafonds  autoportants Placostil® sur montants Stil®  .

Pour des raisons de commodité de pose (pas besoin d’entretoises), j’opterai plutôt pour des montants de 70 doublés et solidarisés dos à dos avec des vis TRPF au pas de 30. La solution montants simples en 90 fonctionne aussi mais oblige à la pose d’entretoises. C’est une question de choix mais aussi de dispo des différentes dimensions de rails et de montants.

Veillez à vous assurer que la paroi en brique creuse puisse supporter la charge du plafond (ossature et laine) et, dans le cas positif, à employer des fixations adaptées à la nature du support pour fixer les rails.

Bon montage !

Portrait de Denis Placo

Bonjour Bernard,

La longueur utile de la tige filetée entre le cavalier et le plancher de l’isolant doit être de 80 mm minimum et ceci afin de ne pas comprimer l’isolant lors de sa pose et de profiter ainsi pleinement de ses propriétés isolantes.

Bonne pose !

Denis pour l’équipe Placo®

Portrait de Francois M

plafond autoportant incliné

Bonjour,

Comment puis je monter un plafond autoportant encliné?

Je souhaite créer une pente de 30 degrés, et je ne veux as venir m'appuyer sur le plafond existant. Existe t'il des sortes de cales à venir glisser entre le rail et le mur pour créer la pente?

Je pensais a faire deligner des chevrons par un menusier, mais si des solutions plus adaptées existent, je suis preneur.

La pièce fait 3m par 4.5m.

Je pensais installer des fourrure M100 pour supporter le poids des plaques de placo phonique et 20cm de ouate de cellulose.

Cordialement.

Portrait de Denis Placo

Bonjour François,

Je vous ai répondu dans une question précédente sur l’ossature métallique.

Concernant l’isolation, je ne saurais trop vous recommander de poser une laine de verre type Isoconfort 35 (ou mieux encore Isoconfort 32 à la résistance thermique R plus élevée à épaisseur équivalente avec le 35) d’ISOVER adaptée à aller en rampants. La pose de ces laines doit être assortie de la mise en œuvre d’une membrane de gestion de la vapeur d’eau et d’étanchéité à l’air type Vario® Xtra (fonctionne dans toutes les configurations).

Je ne vois pas l’intérêt de mettre de la ouate de cellulose (en vrac ?) qui va se tasser par la gravité. Vous allez peut-être éclairer ma lanterne ? Peut-avez-vous crû aux chants des sirènes du déphasage et du confort d’été ? 

Cordialement

Portrait de Francois M

Plafond autoportant avec pente

Bonjour,

Je souhaites refaire l'isolation de mon plafond par l'interieur. Je ne fais pas confiance au plafond existant, et souhaite donc m'orienter vers un plafond autoportant. Le plafond suit la toiture et j'ai donc presque 5m de hauteur au plus haut et 2.5m au plus bas. Il y a des poutres tous les 3m contre lesquelles je souhaites venir poser les rails du plafond autoportant, mais ces poutres ne sont pas parallèles au mur. Comment puis-je placer deux rails parallèles si leur supports ne le sont pas?

Portrait de Denis Placo

Bonjour François,

Vous pouvez passer par une de nos solutions appelée Stil Prim® Tech  destinée à réaliser des plafonds longue portée.

Cette solution  est plutôt à l’usage des professionnels. Elle consiste à recréer des fermes (poutres) à la forme et pente que vous souhaitez.

Il faut faire un gabarit des trois angles qui permettront d’avoir toujours le même alignement. Le vissage est réalisé au sol avant la mise en place. On pose la première puis la dernière avec alignements des autres avec un cordeau.

Cordialement

Portrait de Clément P

Faux plafond autoportant et BA25 Duo-Tech

Bonjour à tous !

Je viens vers vous pour vous poser une question sur une faisabilité technique.

J'ai pour projet de rénover une pièce de mon sous-sol pour la transformer en studio d'enregistrement musique.
Je suis en pleine réalisation des plan et chiffrage des travaux et j'aborde actuellement la question du faux-plafond.

Actuellement, le plafond est en poutrelle+hourdis. J'ai déjà posé un faux plafond suspendu sur ce type de plafond et je dois avouer que la mise en oeuvre est un peu longue (bien que très efficace et solide).

Portrait de Denis Placo

Bonjour Clément,

Il est tout à fait possible de poser une Duo’Tech® en plafond (ce n’est pas plus lourd qu’une double peau en Placo® Phonique ;). Il faudra juste prévoir un lève-plaque pour la pose ;)

Vous trouverez dans le chapitre de l’Intégrale Placo® dédié aux plafonds autoportants un tableau détaillé des ossatures en fonction de la portée de mur porteur à mur porteur (veillez au caractère porteur de ces parois).

Mettre de la laine de roche ou de bois n’apporte rien de plus en acoustique par rapport à une épaisseur de laine de verre en épaisseur équivalente (étude ACOUBOIS) et vous gagnerez en poids et en prix à passer une laine de verre. Un IBR ou un Isoconfort feront très bien le job.

Restant à votre écoute si vous avez des questions.

Bon courage pour votre chantier ! J

Portrait de Denis Placo

Bonjour Hervé,

Il faut prévoir un dispositif de capotage étanche à l’air et protégeant à la fois le spot et l’isolant

Vous ne donnez pas beaucoup de détails.

Il faut laisser assez de mou à la membrane (dont les lés doivent être jointoyés avec l’adhésif préconisé par le fabricant avec un recouvrement d’une dizaine de cm en général) pour que les spots puissent passer aisément dessous.

Il faut se tourner vers des capots de ce type destinés à l’isolation du plancher de combles perdus ou encore par exemple

Le montage variera aussi selon le type de suspentes employées : suspente « plate » métallique avec pose de la membrane sur les fourrures à l’aide de scotch double face ou encore suspentes type Intégra 2.

Espérant avoir répondu à votre question et vous avoir aidé.

Cordialement

Portrait de Frédéric G 0

Portée maximale autoportant

Bonjour,

Pourriez vous s'il vous plait m indiquer la portée maximale pour une plafond autoportant avec montant Still M 100 dans le cas d'un double parement Placo Phonique, et un isolant type laine de roche 100mm (3kg/m2 max)? J'imagine que l'entraxe a une influence : je serais donc intéressé à avoir ces valeurs pour un entraxe de 60 et 40cm.

Merci!

Frédéric

Portrait de Denis Placo

Bonjour Frédéric,

Rien de plus facile ou presque ;) Vous aviez même la solution sur notre site encore fallait-il savoir où aller la dénicher ;)

La réponse détaillée et approfondie se trouve donc dans le chapitre de l’Intégrale Placo® consacré aux plafonds autoportants (ou encore plafonds Placostil® sur rails et montants Stil®). Le tableau des performances mécaniques et des suspentes que l’on y trouve donne les réponses que vous vous posez mais avec des ossatures de la marque Placo®. La portée maximale avec des rails et montants Stil® M100 doublés et adossés avec un entraxe entre montants de 0.40 m est de 4.35 m. Vous pourrez découvrir toutes les variantes possibles (montants simples avec entretoise, doubles, entraxe entre montants, poids admissible, etc…).

La laine de roche apportant plus de poids qu’une laine de verre pour des performances d’isolation acoustique comparables et souvent inférieures en thermique (selon les références retenues), vous pouvez vous tourner vers des laines de verre type IBR 40 (moins chères également probablement). La masse de l’BR en 100 mm est légèrement inférieure à 1.2 kg/m².

Les rails doivent fixés à l’aide fixation adaptées à la nature du support sur des parois qui doivent avoir un caractère porteur.

Vous trouverez également dans notre guide le Compagnon Placo  dans le chapitre des plafonds des informations basiques et essentielles sur le type de plafond que vous souhaitez réaliser.

Si la portée de mur porteur à mur porteur est supérieure à celle possible, il existe des solutions avec des plafonds Stil Prim® Tech plutôt réservées à des professionnels.

Un tuto de pose des plafonds autoportants  pour compléter les infos.

Vous voilà armé je crois et j’espère.

N’hésitez pas si vous avez besoin de renseignements complémentaires.

Cordialement

Portrait de jean marc G

Piton de renovation et solivette

Bonjour,

Je souhaiterais réaliser un faux plafond afin de recouvrir un ancien plafond platre sur bacculat (construction des années 1970) ou a été collé des dalles "décoratifs" en polystyrene.

Au-dessus, se trouve des combles non aménageables isolés avec de la ouate de cellulose soufflée?

Par conséquent la fixation de suspentes est compliqué.

Serait-il possible fixer les rails pour réaliser un faux plafond par l'intermédiaire de pitons de rénovation dans des solives de 32 mm d'épaisseur.

En vous remerciant par avance pour vos conseils.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Jean-Marc,

Si la fixation des pitons rénovation sur les solives est admise, il faut s’assurer que la charpente supporte à la fois le poids de la ouate de cellulose (isolant lourd) mais aussi celui de l’ossature métallique et des plaques de plâtre et cette vérification ne peut se faire à distance.

Je prendrais aussi la précaution d’enlever les dalles polystyrènes qui, si elles sont posées de façon à être bien jointives, représentent une barrière à la vapeur d’eau entrainée par l’air chaud qui monte. Le calcul d’un bureau d’étude thermique pourrait confirmer ou infirmer ce risque.

Cordialement

Portrait de PHILIPPE S 0

Plafond acoustique

Bonjour,

Je souhaite créer une chambre au rez-de-chaussée sous mon salon.

Aujourd'hui, j'entends clairement la télévision du salon dans la future chambre.

Le plafond est une dalle béton sur hourdis de parpaings et poutrelles béton (+ carrelage dans le salon).

Les murs sont  :

- 2 murs extérieurs : parpaing de 22 + laine de verre de 7 et brique plâtrière de 5.

- 1 mur de refends : parpaing de 22

- 1 cloison : brique de 5.

 

Quelle isolation prévoir pour assurer le confort phonique de la chambre ?

Merci.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Philippe,

Les indications que je pourrais vous donner ne remplaceront en aucune façon des mesures et une étude réalisée par un acousticien.

Je ne peux, au moins dans un premier temps de réponse, que vous donner des indications compte tenu également des éléments transmis.

Je vais aborder paroi par paroi.

Le plafond tout d’abord.

Carrelage au-dessus. Pas le meilleur revêtement à moins qu’une isolation acoustique type webersys impact ou webersys  acoustic n’ait été interposée lors de sa mise en œuvre. Peut-être pourrez-vous placer des tapis pour atténuer les bruits de chocs (pas).

Pour ce qui est des bruits dits aériens (voix, TV, musique), il faut envisager de réaliser un faux-plafond  (autoportant ou suspendu) en y insérant une laine minérale type IBR ou Isoconfort pour créer ce que l’on appelle un système « masse-ressort-masse » associé à une plaque de plâtre (de préférence à isolation acoustique renforcée type Placo®Phonique https://particuliers.placo.fr/les-produits/catalogue-produits/placo-phonique-ba-13  car sa masse est plus importante que celle d’une BA 13 standard.

Vous trouverez dans la chapitre dédié aux murs du guide acoustique du bâtiment (en page 11) des mesures faites avec un montage qui doit ressembler à ceux de vos murs extérieurs. A vous de voir si vous voulez allez vers des solutions plus performantes. Il faut regarder le R A : plus ce chiffre qui indique l’affaiblissement acoustique est élevé, meilleure est l’isolation acoustique (également appelée isolation phonique) entre deux pièces ou locaux différents. Pour info, la correction acoustique traite de réverbération au sein d’un même local. A vous de voir si vous souhaiter améliorer cette partie ou vous contenter de l’existant.

Le mur de refend : il sépare quoi ? La cloison ?  Il est certainement intéressant de les traiter avec un système Optima murs et une laine GR 32 (75 mm minimum d’épaisseur si possible. Là encore parement en Placo®Phonique. Choisir des fixations des appuis adaptés à la nature du support. Possibilité également de réaliser une ossature ½ Stil® Placo®Phonique BA13 avec laines minérales entre montants PAR 45 avec ossature 48 (rails et montants).

Quelques conseils de mise en œuvre :

  • Une double peau (deux épaisseurs de plaques de plâtre) améliore sensiblement le niveau d’isolation acoustique sans grande emprise au sol ou en hauteur.
  • Combler avec un joint mastic acrylique le cm « réglementaire » laissé au montage en pied de plaque (là où l’air passe, le bruit passe L )
  • Si double peau, décaler les plaques pour décaler les joints : pas de joints de plaques en vis-à-vis. Pour être plus clair, on commence la première peau par une plaque entière par exemple et la deuxième par une plaque en 600 (ou demi plaque).
  • Placez une bande résiliente sous le rail, lisse ou cornière basse (selon le système de pose choisi).
  • Evitez d’avoir des boitiers électriques en vis-à-vis de part et d’autre de la cloison. Décalez-les de 30 à 40 c minimum
  • Pas besoin de faire les bandes finies de la première peau mais il faut enduire la liaison entre plaques.

Restant à voter écoute si vous avez des questions.

Bien cordialement

P.S. : vous trouverez des vidés sur la Chaine Placo®TV et ISOVER pour vous aider à avancer dans votre réflexion et votre projet.

Portrait de Rémi R

Solutions possibles pour un faux plafond de faible épaisseur ?

Bonjour,

Je souhaite créer un fond plafond dans une pièce en sous-sol. Le plafond actuel est une dalle de béton, la hauteur sous plafond est de 2,20m donc je souhaiterais ne pas rabaisser trop le plafond. Je cherche donc une solution technique pour créer un faux plafond de faible épaisseur, mais qui permette tout de même de passer des gaines électriques, voire poser des spots leds (il semble que certains modèles nécessitent seulement 3cm de plenum).

La pièce fait 3,85m  x 4,20m.

Portrait de Denis Placo

Bonjour Rémi,

Il existe deux types de faux-plafonds : suspendus ou autoportants.

Leur conception est décrite de façon basique et essentielle dans le chapitre dédié de notre guide le compagnon Placo® au chapitres des plafonds et plus détaillée dans l’Intégrale Placo® avec un paragraphe pour les plafonds autoportants sur rails et montants ou les plafonds suspendus  avec des suspentes (d’où leur nom) et des fourrures. Il existe différents types de suspentes selon la nature du plafond et le montage souhaité. Vous les retrouvez en tête de ce chapitre complet sur les plafonds.

La pose d’un plafond autoportant nécessite de se rapporter sur des parois porteuses. Plusieurs solutions possibles pour une portée de 3.85 m :

  • Rails et montants de 90 doublés et adossées avec des vis TRPF au pas de 0.30 m et un entraxe de 0.50 m entre les montants.
  • Rails et montants de 100, doublés et adossés, solidarisés avec les vis TRPF espacées de 30 cm maximum, et un entraxe entre montants de 0.40 m

Si la pose se fait avec la portée de 4.20 m, la seule solution possible est d’employer des montants de 100, doublés, adossés, solidarisés, avec un entraxe de 0.40 m entre montants.

Ces valeurs sont données avec des ossatures Stil® et donc de la marque Placo®

Un plafond suspendu permettra, compte tenu de la distance de mur à mur et du dimensionnement important nécessité des ossatures si plafond autoportant, de conserver une hauteur sous plafond plus importante.

Si plafond suspendu, les fixations des suspentes doivent adaptées à la nature du support. Rappel, il est interdit de percer les poutrelles d’un plafond poutrelles-hourdis.

Il est souhaitable de placer une laine minérale type IBR ou encore ISONCONFORT (plus rigide, plus facile à poser car plus (+) de tenue mécanique et avec une résistance thermique plus élevée à iso épaisseur avec l’IBR) que ce soit pour l’isolation thermique ou phonique. Si vous posez des spots, ceux-ci devront être protégés par des dispositifs de capotage agrées pour protéger à la fois l’isolant et le spot qui s’échauffera moins et verra ainsi sa durée de vie prolongée (ou non raccourcie ;) ).

L’emploi de plaques de plâtre à quatre véritables bords amincis comme la 4Pro® permet d’avoir un meilleur rendu visuel  qui se constate surtout en lumière rasante.

J’espère que mes lumières ont brillé autant que vos futurs spots ;)

Cordialement

Portrait de Vincent R

Isolation sous panneau trilatte

Bonjour,

Je voudrais créer un faux plafond sous un toit composé de panneaux trilattes avec poutres apparentes ( plafond rampant )

Sachant que le trilatte est déjà un isolant, suis je obligé d'isoler mon faux plafond ? ( plénum important car ancien plafond rampant à 3m60 au plus haut et faux plafond auto portant à 2m60 ).

Thermiquement il fait bon dans l'appartement alors je ne voudrais pas rajouter un isolant avec les risques de condensation qui en découlent mais juste plaquer et ainsi laisser respirer le plénum.

 

Vos avis m'intéressent

Merci

Portrait de Denis Placo

Bonjour Vincent,

Si vous isolez sous vos panneaux trilatte, il faut créer une ventilation circulante pour limiter les risques de condensation en sous face de ces panneaux qui doivent être étanches à la vapeur d’eau.

Vous dites qu’ils isolent, certes mais s’il fait bon c’est peut-être tout simplement parce que vous poussez le thermostat. Les cathédrales n’ont jamais été faciles à chauffer (je connais pour avoir habité dans une maison avec une immense mezzanine) Quelle est leur résistance thermique ? un R de 8 est recommandé en toiture.

Si vous ne placez pas de laine sur votre plafond en plaques de plâtre, vous risquez également d’avoir des phénomènes de résonnance.

Une étude thermique pourrait vous indiquer quelles dispositions prendre (isolation, ventilation). N’oubliez pas l’acoustique non plus !

Cordialement

Portrait de STÉPHANE L

plafond autoporté

bonjour, je souhaite monter un plafond en Ba13 autoporté, mais les murs sur lesquels vont se fixer les rails du pourtour de la pièce sont aussi en placo (Ba13 sur 2côtés intérieur et Ba 13+90iso sur 2 murs extérieurs). Si la fixation de la structure est faisable, chevilles molly par exemple, quel type

 de rails employer ? longueur max de la pièce 3m.

merci pour votre aide

Portrait de Denis Placo

Bonjour Stéphane,

Les plafonds autoportants nécessitent une structure porteuse pour la pose des rails qui supporteront le poids de l’ossature, des plaques de plâtre et de l’isolant.

Les cloisons ne sont pas réputées porteuses.

Pour les parois avec le doublage collé, vous devez aller rechercher le mur support avec des fixations appropriées à la nature de ce dernier.

Pour une portée maximale de 3 m (je me répète, de paroi porteuse à paroi porteuse), plusieurs solutions sont possibles. Elles sont reprises dans le chapitre dédié aux plafonds  du guide le compagnon Placo® ou dans le paragraphe spécial plafonds autoportants  de l’intégrale (plus complet). Les valeurs données le sont pour des ossatures Stil® et donc de la marque Placo®. Par exemple, avec des rails et par conséquent des montants de 70 doublés et adossés au pas de 30, espacés de 60 cm entre montants, la portée est de 3.20 m. Il existe donc de nombreuses autres combinaisons possibles (surtout dans les portées courtes) en fonction de la dimension des ossatures, de l’entraxe entre les montants, de la pose d’entretoises, du doublement ou non des montants.

Les fixations des rails doivent être adaptées à la nature du support. Se rapprocher des fabricants de fixation pour cette partie.

Pour un plafond du plus bel effet, je vous recommande d’employer de plaques de plâtre à quatre bords amincis ;)

Bons travaux ! :)

Portrait de laurent V 0

Hammam

Bonjour

Est ce que le placo Hydro Marine peut s'utiliser pour le plafond courbe d'un hammam avant la pose de mosaique.? Ou quel  placo pourrait il etre utilisé sachant que l'umidité est importante et constante ?

merci pour vos reponses

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Laurent,

Nous n’avons pas dans notre gamme des plaques de plâtre ni des ossatures capables de supporter les conditions élevées et continues de température et d’hygrométrie.

Il va falloir vous tourner vers d’autres solutions.

Bonnes recherches

Cordialement

Denis pour l’équipe Placo®   

Portrait de Benjamin D

Pont thermique

Bonjour,

J'ai un problème révélé suite aux températures basses de ces derniers jours. J'ai depuis quelques jours des tâches brunatres qui apparaissent aux endroits des vis placo de mon plafond.

À noter que ma maison à 5 ans. Est rt2012. Il s'agit dune maison de constructeur.

Il s'agit dune maison de plain pied de 107m2 (zone chauffée À 20degres) avec garage de 50m2 attenant.( zone non chauffée ou jai relève jusque 0 degrés au plus bas).

Portrait de Denis Placo

Bonjour Benjamin,

Ce souci vient en effet probablement d’un pont thermique généré par les fourrures non protégées du froid.

Nous manquons de photos, de croquis et d’infos pour se prononcer à distance. Nous sommes donc réduits à émettre des hypothèses

Il faudrait savoir si les vis qui apparaissent sont celles qui sont à proximité du garage qui est froid ou si le phénomène est plus étendu. La qualité des vis n’est certainement pas en cause mais c’est une piste qui ne peut être écartée en l’état actuel des infos.

Isoler au moins la partie haute du garage qui est proche des fourrures permettrait sans doute de faire disparaître ce pont thermique. 

Cordialement

Denis pour l’équipe Placo®

Portrait de Denis Placo

Bonjour John,

Il va falloir non seulement employer un produit Placo® du genre plaque de plâtre mais aussi un produit ISOVER (par exemple) comme une laine minérale type IBR ou ISOCONFORT  (pour une meilleure isolation thermique, cela ne change pas grand-chose en acoustique entre les deux laines) afin de créer un montage que l’on appelle masse-ressort-masse https://particuliers.placo.fr/confort-bien-etre/isolation-phonique/isolation-phonique-les-grands-principes/correction-accoustique .

Il va falloir réaliser un plafond suspendu ou autoportant  (vous n’avez pas donné assez de précisions pour que je puisse vous guider dans votre choix). La décision entre les deux peut se faire selon la distance de paroi porteuse à paroi porteuse (pour un plafond autoportant) ou la possibilité de fixer des suspentes sur le plafond existant.

Idéalement, il faudrait que la laine de verre soit posée entre et sous les IPN afin de ne pas avoir ni de pont phonique ni de pont thermique.

Le parement pourra être une plaque de plâtre BA 13 standard et mieux encore une Placo®Phonique  à la meilleure efficacité en isolation acoustique.

Pour en savoir un peu plus sur l’acoustique, vous pouvez naviguer dans ces pages.

Bonne isolation acoustique, n’hésitez pas à nous solliciter si vous avez besoin de renseignements complémentaires J

Portrait de Martin B

Joint Acrylique ou bande entre placo et plâtre ?

Bonjour,

Quelle est la technique pour jointer un placo avec un support plâtre ?

J'ai des vieilles cloisons faites d'une sorte de "parpaing" fin, sur laquels sont appliqués un platre, je pensais au début qu'il sagissait de carreaux de plâte vu l'epaisseur.

J'ai réalisé mes joints avec des bandes papier classiques pour les murs et plafonds, après avoir vu un tuto d'un jointoyeur pro assez suivit sur youtube réalisant cette technique avec du placo et du plâtre.

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Martin,

Je ne suis pas certain de bien comprendre votre question et ne peut que vous renvoyer vers nos vidéos à ce sujet ou nos contenus dédiés aux finitions dans notre Intégrale Placo®

Les joints mastic sont évoqués la plupart du temps en pied de plaque pour des cloisons ou des doublages afin de combler l’interstice laissé au montage et ceci afin d’améliorer l’isolation acoustique (là où l’air passe, le bruit passe).

Juste une remarque néanmoins, Placo® est une marque comme l’indique son petit ® de marque déposée. Il faut parler de plaques de plâtre et non de plaques de « placo » en terme générique.

Vos joints étant faits dorénavant, il ne reste plus qu’à surveiller s’ils ont été bien réalisés.

Cordialement

Portrait de Frédéric C 0

 Quels type de rails dois-je utiliser pour éviter la pose de suspentes sur la largeur de 4 m ?

Merci

Portrait de Bernard T 0

placo suspendu

Bonjour je vais faire ma pose de placo suspendu entre solives , faute de place et souhaiterai savoir quel fournitures , quel type de rails et fourrures il me faudrait si besoin  , en sachant que mes solives sont espacées tous les 75 cm , et comment dois je faire pour installer tout ça ?? merci pour vos conseils 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Bernard,

Vous n’allez pas suspendre de « placo » puisque Placo® est une marque ;)

Peut-être allez-vous suspendre des plaques de plâtre  et mieux encore de la marque Placo® et avec quatre bords amincis comme les 4Pro®  afin de faciliter le jointoiement et d’avoir un meilleur rendu visuel visible surtout en lumière rasante J

Pour répondre à vos questions, vous trouverez toutes les indications essentielles pour faire un faux-plafond suspendu (car accroché à la structure existante (qui doit être porteuse) avec des suspentes dans lesquelles on viendra clipser des fourrures dans lesquelles on viendra visser les plaques de plâtre) dans le chapitre consacré aux plafonds  de notre guide le Compagnon Placo®. Vous y trouverez un quantitatif permettant de calculer les besoins pour votre chantier.

Nous avons également des vidéos dont celle-ci dédiée à la pose d’un plafond suspendu.

Il y a aussi dans notre Intégrale Placo® un paragraphe complet sur les plafonds Placostil® sur fourrures Stil®F530.

Après avoir étudié tous ces documents, vous serez armés pour monter ce plafond suspendu.

Nous restons à votre écoute si vous avez des questions et vous souhaitons bon courage pour vos travaux.

Cordialement

Denis pour l’équipe Placo®

Portrait de OLIVIER B

Complément d'isolation en combles aménagés

Bonjour,

Je souhaite renforcer l'isolation d'une chambre en combles aménagés (maison des années 80).

Les rempants sont isolés classiquement avec laine de verre et plaques de platre sur suspentes.

Est-il possible de compléter l'isolation entre les pannes visibles, par un doublage collé et/ou vissé dans les plaques de platre actuelles?

Ci joint une photo surement plus parlante.

 

Merci de votre retour,

Cdlt

Portrait de OLIVIER B

Ci joint une photo de meilleure qualité.

Portrait de norbert S

Machefer

Bonjour à tous,
J'ai une cave dont les dalles supérieures sont constituées de béton mâchefer.
Je souhaiterais, d'une part isoler ces plafonds et d'autres part avoir un aspect plafond fini, du genre placo ou autre.
Sachant que la hauteur actuelle sous plafond est de 2m10, et que pour ma part, je mesure 2m, il ne faudrait pas que l'isolant + la couche de finition soit trop épais.
Mes questions portent par conséquent sur :
- Quel isolant utiliser et comment le metttre en oeuvre ?
- plafond placo ou autre matériaux ?

Portrait de Denis Placo

Bonjour Norbert,

Un plafond a besoin d’une structure porteuse pour son accrochage et la pérennité de cette dernière.

Vous n’avez pas précisé si cette cave était humide. Elle aura de toute façon besoin d’une ventilation. Si elle est saine, une laine minérale convient. Si elle est humide, il est souhaitable d’employer des panneaux de mousse rigide (polystyrène extrudé par exemple) qui sont insensibles à l’humidité. Il est préférable d’éviter que ces panneaux aient des bords droits (par rapport à la continuité de l’isolation) et il vaut mieux opter pour des feuillures alternées ou à rainures et languette. Une laine de verre semi-rigide à l’avantage par rapport à ces panneaux de proposer un calfeutrement plus aisé (entre les panneaux ou les rouleaux selon le conditionnement choisi) ainsi qu’en périphérie.

Pour avoir un effet appréciable, il faut que la résistance thermique R soit le plus forte possible. En sol, on recommande un R de l’ordre de 4. Après, c’est une question de compromis. Posez un isolant de la plus forte épaisseur possible en fonction de vos contraintes de hauteur sous plafond et de taille et choisissez-le avec le plus petit lambda possible, la combinaison du lambda et de l’épaisseur donnant le R. R=épaisseur/lambda.

Il existe deux types principaux de faux-plafond. Si vous ne pouvez pas accrocher de suspentes dans la structure existante (et donc rendre la solution du plafond suspendu impossible), vous allez devoir passer par la solution du plafond autoportant (avec des montants et des rails fixés sur les murs qui doivent être porteurs). Ces deux techniques et les principes de base sont décrits dans le chapitre qui leur est dédié de notre guide de mise en œuvre le Compagnon Placo®.

Le parement le plus fréquent et celui qui habillera peut-être le mieux est une plaque de plâtre. Un BA Placomarine® en local non chauffé peut être envisagé avec attention. Il pourra aisément être peint pour rendre le local plus lumineux et plus « propre ».

Voilà quelques éléments pour avancer dans la réflexion de votre projet, n’hésitez pas si vous avez des questions. Nous services techniques se tiennent également à votre service au 09 72 72 00 53 pour vous aider.

Bien cordialement

Portrait de Jerome L 0

Plafond autoportant

Bonjour

Je m'apprête à créer un plafond autoportant dans le but d'isoler phoniquement mon appartement. Mon plafond est un plafond bacula fixer sur les solives du plancher du voisin sans aucun isolant entre 2 autant dire que j'entend tout. 

J'ai une distance de 3,48m d'un mur porteur à un autre je suis donc parti sur des rails M90 double de 3,59m

Portrait de Denis Placo

Bonjour Jérôme,

Le poids de la plaque de plâtre n’est communément pas pris en compte dans le dimensionnement des ossatures de nos plafonds autoportants (à contrario de celui de l’isolant) avec ossatures rails et montants Stil® (donc de la marque Placo®) et comme indiqué dans les pages dédiées à cet ouvrage dans le Compagnon Placo® ou encore, et de façon plus approfondie dans l’Intégrale Placo®.

Comme on le retrouve dans les tableaux des performances mécaniques et choix des suspentes, le dimensionnement des rails et montants Stil® n’est pas le seul paramètre entrant en ligne de compte. L’entraxe entre montants est un élément important du montage.

Pour apporter moins de poids, vous pouvez tout à fait substituer la laine de roche par de laine de verre (type IBR  – plus souple ou Isoconfort (à la meilleure tenue mécanique pour vous faciliter la mise en œuvre). Les performances acoustiques sont similaires contrairement aux idées reçues et colportées. Ce n’est en effet pas la masse qui est recherchée et efficace mais l’effet masse-ressort-masse (d’où l’intérêt de remplacer une Ba 13 standard par une plaque de plâtre Placo®Phonique qui apporte plus de masse. La laine minérale est le ressort charger d’amortir et d’absorber les vibrations que sont les ondes sonores. Au contraire, une laine de roche, à la structure plus rigide, peut même devenir une source de transmissions si elle vient à être en contact avec les parements et être alors une source de dégradation de la performance d’isolation phonique recherchée.

Vous avez tout intérêt à profiter de l’épaisseur des montants pour rajouter une épaisseur supplémentaire d’isolant qui ne fera qu’améliorer la performance acoustique de l’ensemble. Vous trouverez plus aisément des laines en 100 mm d’épaisseur qu’en 90. Elles pourront être comprimées au niveau des montants lors de la pose. Il est plus facile lors de la mise en œuvre de poser une laine en lambda 35 qu’une laine en lambda 40 (pour des questions de tenue mécanique). Les performances d’isolation acoustique restent identiques ou presque (il faudrait des mesures très précises pour trouver une différence qui n’existe peut-être pas ou très peu).

La bande résiliente a pour but de désolidariser les rails de la paroi. Je ne connais pas de chevilles anti-vibrations, leur fonction étant d’assurer une bonne fixation. Il est essentiel de les choisir adaptées à la nature du support et correctement dimensionnées. Les fabricants de fixation devraient pouvoir vous aider dans ce sens.

Si vous doublez le parement, veillez à décaler les plaques de plâtre pour décaler les joints. Cela afin de freiner la transmission des bruits qui obéit à une autre loi de l’acoustique, celle de l’étanchéité à savoir que là où l’air passe, le bruit passe.

Il faut bien sûr éviter les percements dans ces plaques de plâtre et préférer des éclairages en applique sur les murs que des suspensions fixées au plafond et occasionnant des percements (fixation, passage des gaines).

Ce « faux-plafond » agira principalement sur les bruits aériens. Les bruits de chocs devant principalement être traités du côté où ils sont émis. Cela ne supprimera pas non plus les transmissions parasites latérales (murs, cloisons) et également les bruits passant par les canalisations, percements, équipements, etc… et seul un diagnostic acoustique est à même de vous faire les justes préconisations (même si les grandes règles se retrouvent très souvent).

Restant à votre écoute si vous avez des questions.

Cordialement

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte