Questions et réponses : finitions et fixations

FAQ Placo®

Quelle cheville pour Placo® ?
Quelle cheville pour Placo® choisir ? Les accrochages et fixations dans les ouvrages Placoplatre® se font aisément en respectant les recommandations suivantes :
Comment faire pour éviter des irrégularités au niveau des joints entre les plaques de plâtre ?
Pour obtenir un mur ou un plafond plat, le jointoiement des plaques de plâtre doit être correctement réalisé.
Comment réparer une plaque très abîmée (sur un ouvrage Placostil® plaques, cloisons, doublages)
Découvrez les conseils de mise en œuvre Placo® pour réparer une plaque très abîmée, sur un ouvrage Placostil® cloisons et doublages.
Comment bien réussir ses raccords de joint entre les plaques de plâtre ?
Raccords de joint entre des plaques : tout ce qu'il faut savoir
Jusqu’à quel poids je peux fixer sur une plaque de plâtre ?
Fixer sur une plaque de plâtre : ce qu'il faut savoir
Comment rénover une plaque de plâtre Placo® existante pour poser un nouveau papier peint ou de la peinture ?
Voici nos conseils pour rénover une plaque de plâtre existante
Comment réparer une cloison ou un doublage suite à une inondation ?
Vous avez été victime d'une inondation ? Voici nos conseils pour réparer vos cloisons
Faut-il traiter les plaques de plâtre avant de les peindre ?
Suivez nos conseils pour peindre vos plaques de plâtre
Quand peut-on jointoyer des surfaces en plaques de plâtre ?
Voici nos conseils pour jointoyer des plaques de plâtre au bon moment

Les réponses de la communauté

Portrait de David C 2

Sertissage rail

Bonjour j'ai une question à vous poser je fais construire par un pavillonneur et celui-ci ne certifie pas les rails il me certifie qu'il n'est pas obligé je ne trouve pas la réponse dans le dtu ou le référentiel ... Pour ma part quand je pose du placo je le certif ça me paraît logique merci de votre réponse

Portrait de Denis Placo

Bonjour David,

Le DTU 25.41 (ouvrages en plaques de plâtre ou à base de plâtre et propriété de l’Afnor) indique que la fixation mécanique des ossatures métalliques doit se faire mécaniquement à l’aide de vis TRPF (Tête Ronde à Pointe Forêt).

Le sertissage n’est nullement une obligation et n’apporte rien au niveau des propriétés mécaniques surtout quand le parement en plaques de plâtre aura été vissé avec des vis TTPC (Tête Trompette Pointe Clou) dans les rails et les montants qui constituent l’ossature métallique.

Cordialement

Denis pour l’équipe Placo®

Portrait de Denis Placo

Bonjour Layachi,

Je vous invite à consulter ces pages sur la fixation et l’accrochage dans les plaques de plâtre .

Cordialement

Portrait de Nadine C

Chaise : bubble chair à suspendre

Bonjour,

Savez vous si tous les plafonds peuvent supporter le poids d une bulle chair (chaise suspendue en plexiglass) plus le poids d une personne du moment où on la fixe avec la fixation adéquate ou si c est réservé à certain type de plafond ? 
je me suis rapprochée il y a quelques temps du fabriquant qui m a dit de voir avec le constructeur de l'immeuble (vu que l immeuble date de la 2eme guerre mondiale !!!!ou un architecte pour la pose  (ce qui ne réponds pas à ma question !).

Merci de votre aide.

cordialement. 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Nadine,

Tout dépend de ce que vous entendez par plafond et de la nature de la structure. Une plaque de plâtre n’est pas porteuse et, s’il y a une ossature métallique, je doute fort qu’elle ait été dimensionnée pour recevoir ce type de charges.

Vous trouverez dans ces pages sur la fixation et l’accrochage dans les plaques de plâtre nos recommandations pour les fixations en mur et en plafond. Il est bien stipulé pour ces derniers qu’au-delà de 15 kg, il faut aller rechercher la structure porteuse en employant des fixations appropriées à la nature de cette dernière et en s’assurant au préalable qu’elle puisse supporter la charge supplémentaire apportée.

Cordialement

Denis pour l’équipe Placo®

Portrait de Joel D

Bande à joint qui se decolle

Bonjour,

 

Ma maison date de 40 ans. Certaines bandes à joint se decollent par endroit. Souvent une fissure apparait à la limite de la bande.

Je ne suis pas pret à refaire les bandes entierement, j'ai donc simplement decoupé au cutter et retiré les parties des bandes qui se decollent. Je vois maintenant le carton dechiré de la plaque apparaitre. Je pense passer un enduit pour egaliser puis repeindre. 

Est il conseillé d'enlever completement la couche de carton de la plaque de platre ou celui ci peut etre laissé ?

Portrait de Denis Placo

Bonjour Joël,

En cas de joint abîmé, fissuré, dégradé, il est recommandé d’enlever et de tout refaire.

Tout autre solution pourrait ne pas être pérenne

Je ne saurais vous donner d’autres recommandations que de refaire vos joints entièrement au risque de vous voir vous engager dans des travaux non durables.

Quelques conseils pour réaliser les joints entre plaques de plâtre et les finitions  et une vidéo d’application.

Cordialement

Denis pour l’équipe Placo®

Portrait de bernard D

Differentes qualités enduit de finition en poudre

Bonjour,

Voici une question bête comme choux mais qui me préocupe néanmoins!

Quelle diférence y a t'il entres ces deux qualités d'enduit de finition ?

Sacs de 25 KG au look mauve violet d'un coté et sac de 25 kg bleu clair de l'autre (voir photo ci jointe)

Y en a t'il un qu'il ne faut pas utilisser ou qui soit obsolète?

Je ne trouve rien à ce sujet de probant à ce sujet.

Portrait de Denis Placo

Bonjour,

Vous avez un sac récent et un qui l’est moins… Il faut regarder les dates de validité sur les emballages et ne pas employer de produits dont la date d’utilisation est dépassée. C’est le même produit mais pas de la même époque.

C’est un produit adapté pour ratisser sur plaque de plâtre ou support plâtre. Voir sa fiche produit

Vous trouverez dans cette vidéo sur le jointoiement des plaques de plâtre https://youtu.be/UIRLNpQvKaQ un passage où l’on mélange un enduit en poudre :

  • Il faut respecter le dosage
  • Il faut verser la poudre sur l’eau
  • Il ne faut pas que les pales du mélangeur touche le fond du seau au risque d’introduire des particules du seau (métal ou plastique à dans l’enduit
  • Laisser reposer quelques instants l’enduit avant emploi et préparer au fur et à mesure de ces besoins.

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Agnès,

Le Placomix® PRO Finition s’applique avant les travaux de peinture.

Bon courage pour la suite de vos travaux ! J

Portrait de Anthony G 0

Quelle fixation pour suspentes articulées Still SA

Bonjour,

 

Je suis en cours de pose d'une ossature de plafond à base de suspentes articulées Stil SA. Je viens de voir que la fixation peut se faire soit avec 8 vis soit avec 2 "tirefonds". C'est sur ce terme que je m'interroge.

 

Préconisez-vous un diamètre et une longueur précise ? Pourquoi un tirefond plutôt qu'une vis ?

J'ai tout fixé avec 2 vis de 4,5 x 60 car cela me paraissait assez costaud surtout qu'il n'y aura pas d'isolant au-dessus du plafond.

Pouvez-vous m'éclairer sur votre préconisation ?

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Anthony,

Les dimensions des vis vont dépendre de la nature du support (bois tendre, dur, autre). C’est auprès des fabricants de fixation qu’il va falloir vous rapprocher.

Néanmoins, notre préconisation reste de 6 vis (et non deux) dans les orifices adaptés ou de deux tirefonds qui présentent l’avantage d’avoir une tête plate pour le maintien de la suspente.

Cordialement

Portrait de sebastien V 2

Plafond autoportant

Bonjour 

Je souhaite réaliser un faux plafond autoportant entre le rdc et l étage de manière à améliorer l accoustique  entre les étages 

Les pièces font respectivement

 

3.33m par 8m.17
3.05m par 3.45m

3.70m par 4.30m

3.70m par 4.40ms

3.05m par 4.20m

Tous les murs sont porteurs

Portrait de Denis Placo

Bonjour Sébastien,

Il est possible d’utiliser un ou des points d’appuis intermédiaires pour réduire le dimensionnement initialement nécessaire des ossatures métalliques si on allait de mur porteur à mur porteur.

Le calcul de l’ossature se fait alors en fonction de la nouvelle portée entre deux points d’appuis.

Vous trouverez dans notre guide le Compagnon Placo® au chapitre des plafonds un tableau simplifié du dimensionnement des ossatures de plafonds autoportants Stil®f et plus détaillé dans l’Intégrale Placo®.

Cordialement

Portrait de Gary C

Pose cusine sur placo

Bonjour, 

J'ai fais installer ma cusine par des professionnels mandatés par Socooc.

Mais durant l'installation des meubles hauts, ils s'y sont repris à plusieurs reprises. Ce qui fait qu'il y a plusieurs trous et chevilles molly expansées à, à peine, 1cm d'ecart.

Je pense que cela est dangereux et que les meubles peuvent tomber à tout moment.

Qu'en pensez vous ?

Ci-joint les photos des supports de meubles et la réponse du poseur à ma réclamation. 

Portrait de Gary C

Ci joint une autre photo d'ensemble

Portrait de Emmanuel L

Plaque HABITO support de WC suspendu ?

 

Au bout de 20 ans les WC suspendus installés avec Supports Placo et UNE Ba13 provoquent des dommages importants. Toutes les parois sont fendues au dessus de la cuvette et la cuvette descend et bouge, voire tombent avec bris.

La pose de carrelege retarde le phénomène mais ne l'arrête pas, pizalé. Actuellement, pour meilleure réponse, nous posons double plaques, ou carreau fin.

La plaque HABITO peut-elle remplacer avantageusement et de façon péreine cette BA13 ou double plaque ?

Merci de votre réponse.

E. Lizée

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Emmanuel,

Tous les WC suspendus sont fixés dans un bâti support intégré dans le doublage ou dans la cloison. Il existe même certains bâtis qui sont autoportants avec juste une fixation au sol.

Souvent les fabricants de bâti recommandent 2 BA13 ou une BA25 en parement. Il faut se reporter aux recommandations du fabricant

On trouve aussi des vidéos sur le net ou la plaque Habito® est employée pour le parement. Un exemple.

Espérant avoir répondu à vos interrogations.

Cordialement

Portrait de Carmen Del R

Pose de placo sur briques

Bonjour, j'ai un cloison en brique dans le sous-sol, je souhaiterais le doubler en placo, juste pour faire joli et propre, pas besoin d'isolation quelconque.

Est-il posible de fixer des plaques de placo directement sur le brique (sans ossature)?

Si la réponse est affirmative, comment fixer donc les plaques sur le brique ?

Merci ! 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Carmen,

Si vous ne tenez pas à réaliser que ce soit une isolation thermique, acoustique, ou thermo-acoustique et que vous voulez juste habiller les murs de votre garage, vous devez employer (comme je suppose qu’il n’est pas chauffé) des plaques de plâtre hydro type Placomarine®  ou Habito® Hydro (plaque de plâtre à très forte résistance aux chocs) ce qui serait peut-être judicieux si elle est exposée aux chocs.

Vous pourrez les poser à l’aide de plots de MAP® Formule plus  (Mortier au plâtre) à raison de 9 plots par m² environ en vous inspirant de la mise en œuvre de doublage collé que vous trouverez dans les pages dédiés de notre guide le compagnon Placo® au chapitre de l’isolation des murs . Suivez les indications de nombre dimension (épaisseur largeur espacement) des plots de MAP®. Veillez également à ménager lors de la pose un espace d’environ 1 cm en pied de plaque (vous pouvez employer des chutes de plaques de plâtre pour faire des cales) afin d’éviter les remontées capillaires. Cet espace pourra être bouché par la suite avec un joint mastic acrylique. Une dernière chose peut-être mais importante, les plots de MAP® doivent être appliqués sur une surface adhérente (rugueuse) : par exemple par sur une peinture lisse ou une surface grasse.

Bon courage pour vos travaux !

Portrait de Denis Placo

Bonjour Christine,

Vous trouverez dans ce tutoriel spécifique nos recommandations pour la fixation et l’accrochage dans les plaques de plâtre.

On retrouve des indications dans les pages dédiées de l’Intégrale Placo® au chapitre des finitions et réceptions des ouvrages  (pages 396 & 397). Il y est clairement indiqué que des chevilles à expansion adaptées peuvent supporter jusque 30 kg par cheville avec des plaques de plâtre standard à condition d’être espacées de 60 cm minimum.

La plaque Habito®  solutionne ce genre de problème puisque l’on peut accrocher jusque 60 kg par point de fixation (distant de 40 cm) avec une cheville métallique à expansion.

Autre éventualité possible, aller chercher le mur support avec des fixations appropriées.

Bon accrochage ! :)

Portrait de Elise C

M100

Bonjour 

Je souhaiterais faire un faux plafond auto-portant.

les murs porteurs de la structure sont en briques et recouvert en torchis.

Quel genre de fixation préconisez vous? 

Le plafond existant est en torchis recouvert d'une couche de plâtre. Je peux le laisser au dessus et recouvrir avec le plafond auto-portant? 
 

merci 
 

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Elise,

Il faut vous rapprocher des fabricants de fixation pour déterminer celle qui sera appropriée à votre chantier en fonction du support et de la masse rapportée.

Vous trouverez dans le chapitre consacré aux plafonds dans le guide le compagnon Placo® des conseils basiques et essentiels de mise en œuvre et des informations plus développées dans l’Intégrale Placo® au paragraphe dédié sur les plafonds Placostil® sur montants Stil® . Des quantitatifs se trouvent dans ces pages pour calculer vos besoins en matériaux.

Pour un meilleur rendu visuel des plafonds, vous pouvez employer des plaques de plâtre à quatre bords amincis 4Pro®.

Profitez de l’espace créé entre ancien et nouveau plafond pour insérer une laine de verre : IBR si préoccupations acoustiques essentiellement ou gamme Isoconfort 35 ou mieux encore 32 si vous avez aussi des préoccupations thermiques (Résistance thermique R supérieure à de l’IBR à épaisseur égale).

Une vidéo   pour vous aider dans la mise en œuvre.

Si le torchis est adhérent, pourquoi ne pas le conserver en l’état ? Cela ferait un volume conséquent de gravats que vous n’aurez pas à évacuer ;)

Bon courage pour vos travaux J

Portrait de Denis Placo

Hello John,

Il est nécessaire d’appliquer une sous-couche ou apprêt ou encore couche d’impression selon les appellations avant d’envisager de peindre.

Cette sous-couche permet de « bloquer le fond » (enduit et revêtement cartonné de la plaque de plâtre). Cela facilite et permet une meilleure application et rendu des couches de finition de la peinture définitive (généralement deux couches).

Au préalable, il faut veiller à la qualité des joints, reboucher avec un enduit de réparation adapté des traces de chocs et de coups, effectuer éventuellement un ponçage très léger des aspérités.

La sous-couche est tout autant indispensable si le revêtement final envisagé est du papier-peint. Cela évite l’arrachement et la dégradation de la plaque de plâtre lorsque l’on décide de changer le papier peint.

Veillez à employer des peintures de qualité, vous ne le regretterez pas ;)

Bon courage pour vos travaux !

Portrait de Denis Placo

Bonjour Steve,

Votre description manque de détails et d’informations et je vais me limiter à vous donner quelques informations d’ordre général.

Il s’agit probablement plutôt d’une cloison distributive que d’une cloison séparative (qui sépare deux appartements par exemple).

Il ne doit pas y avoir de raccordement de tuyauteries au sein de la cloison.

La réponse à votre question va dépendre du poids des éléments et le moment de renversement ne doit pas excéder 30 déca newton. Ce calcul prend en compte le poids et la portée.

La plaque Habito® en version hydro présente une résistance mécanique supérieure à une plaque de plâtre BA13 standard et pourrait vous dispenser de dispositifs de renfort. Elle permet d’accrocher, avec des points de fixation distants de 40 cm minimum, jusque 20 kg avec une vis à bois VBA de diamètre 5 et jusque 60 kg avec une cheville métallique à expansion.

Reste à connaître la masse de vos équipements prévus et leur moment de renversement.

Le fabricant de ces appareils peut peut-être également vous donner des renseignements au sujet de leur mise œuvre. L’application d’un SPEC type webersys protec est nécessaire dans les zones d’emprise de l’eau et de ses projections.

Espérant vous avoir aidé.

Cordialement

Portrait de Ciol E

fixation faux plafond poutre béton

Bonjour

Je souhaite réaliser un faux plafond sous un plafond bacula avec un plancher porteur constitué de poutres bétons de 40cm de large tous les 2m70 avec des solives béton coffrés dans des canices d'environ 12cm de large, tous les 60cm.

Comment puis-je fixer mon faux plafond ?

Pour repérer exactement l'emplacement des solives je dois déposer tout le platre et treillis de canices ce que je ne souhaite pas faire... Par ailleurs en plein milieu de ces solives passe un ferraillage, ce qui laisse à mon sens très peu de marge pour mettre des chevilles laiton.

Portrait de Ciol E

En complément une photo explicative, il y a également une ossature secondaire en bois permettant la tenue des canices et du platre actuel, peut être que je peux mettre des pitons de réhabilitation la dessus ?

 

 

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour Hervé,

Vous ne pouvez pas intégrer une verrière dans une cloison alvéolaire existante.

Vous serez donc contraint de casser toute la zone de l’emplacement, afin de fixer la verrière dans une structure indépendante (ossature métallique, tube creux, structure bois, etc.).

Vous pouvez vous inspirer de ce contenu sur la création d’une verrière pour avancer dans votre projet.

Cordialement

Portrait de Sebastien D 1

Bande joint plafond prêt d'une cloison

Bonjour à tous,

Je commence actuellement à poser mon plafond en placo.

J'ai déterminté mon calepinage en fonction de l'emplacement de ma futur hotte, qui est une hotte plafonnier intégré au plafond. J'ai choisi d'avoir une plaque entière à cet endroit.

Avec cette disposition je me retrouve avec une cloison fini à 1cm du bord aminci.

Je vous joins une photo.

Y a t-il un risque pour une future fissure ?

Dois-je poser la cloison et ensuite traiter les bandes ? Si non, quelles étapes suivrent ?

Merci ;)

Portrait de Denis Placo

Bonjour Sébastien,

Le risque de fissure dépend de la façon dont les bandes vont être réalisées.

Une personne aguerrie à ces techniques a évidemment plus de chance de parvenir au résultat escompté qu’un novice.

Pour ce qui est du traitement du joint et du point singulier que vous rencontrez, il faut poser tout d’abord une bande « à plat » dans le bord aminci puis une bande de façon classique pour réaliser le joint en cueilli.

Une vidéo pour vous aider sur cette partie.

Bon courage pour la suite de vos travaux !

Portrait de Larry P

Comment enlever de la peinture sur un mur en plaque de plâtre Placo® ?

Salut, j’ai un petit soucis : 

 

J’ai voulu enlever la peinture des murs en plaque de plâtre Placo® de ma chambre car cette dernière commence à perdre de sa sublime mais aussi à s'effriter. J’ai assez peur du résultat final car sur les endroits où j’ai trop gratté, je suis allé jusqu’au carton du mur en plaque de plâtre Placo®.

 

Portrait de Denis Placo

Bonjour, 

Avant le début des travaux, prenez soin de protéger par bâchage les meubles et tout ce qui craint la poussière (appareillage électronique) et l’ensemble de la pièce si possible : il est plus facile de ne pas salir que de nettoyer ;) et la poussière risque de s’incruster partout L

Protégez-vous également à l’aide d’un masque pour ingérer le moins de poussière possible, portez des vêtements à manches longues serrés au poignet, des lunettes de protection, un couvre-chef n’est pas superflu.

Pour pouvoir appliquer une nouvelle couche de peinture, il faut commencer par poncer (délicatement) la couche de peinture existante pour éliminer cette dernière et rendre la surface adhérente. Cela peut se faire pour les petites surfaces avec une cale à poncer et du papier de verre à grain moyen puis fin ((80 à 100 puis 180 à 600) afin d’obtenir une surface plane prête à recevoir la nouvelle peinture. Pour les plus grandes surfaces, une ponceuse électroportative (murale, à bande, girafe ou circulaire sera la bienvenue.  Si elle est dotée d’un système d’aspiration, c’est encore mieux ! Une fois le ponçage terminé, pensez à lessiver le mur à l’aide d’une éponge légèrement humide afin d’éliminer la poussière sur le support avant de commencer à peindre.

Si la peinture existante avait été « juste » défraîchie et encore bien adhérente, un lessivage avec une lessive sodée type St Marc aurait pu suffire mais il est difficile de le déterminer à distance. On peut aussi associer lessivage et ponçage léger.

Si vous avez poncé « trop fort » et êtes arrivé au niveau de la plaque de plâtre et de son revêtement carton que vous avez endommagé, il va falloir enduire avec un enduit plâtre de réparation approprié pour recouvrer une surface plane. Il est possible qu’un ratissage (enduisage de toute la surface de la plaque de plâtre) avec un couteau à enduire large soit rendu nécessaire.

Vous allez maintenant devoir prendre votre ponceuse dans une main et le couteau à enduire dans l’autre !

Bon courage pour vos travaux J

Portrait de Pradelle C

Espacement des poutres

Bjr, Les poutres ne sont pas espacées régulièrement et certaines distantes de 1,25 et même de 1,45 m. Or je viens de voir qu'il faut un écartement de 1,20 m max. De plus j'ai prévu de mettre une isolation de ouate en panneau de 30 cm. Peut-on compenser cet écartement en disposant les suspentes et donc l'écartement des fourrures tous les 0,40 par exemple ?

Portrait de Denis Placo

Bonjour,

Il faut adopter la solution du plafond autoportant Placostil® sur montants Stil® décrite dans le chapitre de l’isolation des murs de notre nouveau guide le Compagnon Placo®.

Les 1.20 m maxi d’écartement ont un caractère impératif dans la réalisation d’un plafond suspendu Placostil® sur fourrures Stil® et écartent donc d’emblée cette solution.

La réalisation d’un plafond autoportant nécessite d’avoir des parois porteuses pour venir se rapporter dessus. Vous trouverez dans le lien précédent un tableau simplifié du dimensionnement des ossatures Placostil® (donc de la marque Placo®) pour des plafonds autoportants. Des informations plus détaillées se trouvent dans le chapitré dédié de l’Intégrale Placo®.

Cordialement

Portrait de Denis Placo

Bonjour Larry,

Comme un petit dessin vaut parfois mieux qu’un long discours (et une vidéo ce n’est pas mal non plus ;) ), je vous propose de visionner dans premier temps ce tuto qui permet des faires des angles sortants ultra-résistants.

Plus classique sur cette dernière vidéo dans laquelle tout est détaillé et bien expliqué (que ce soit pour les joints entre plaques de plâtre ou les joints rentrants et sortants).

Il ne vous reste plus qu’à vous doter des outils (couteau à enduire fin, couteau à enduire large, platoir, cisaille, seau pour mélanger, mélangeur) (enduits (MAP® Formule plus  et ou enduit Colle C7 , enduit Placomix®lite , enduit en poudre Placojoint® (GDX , PR2 , PR4   ou encore PR8) et également enduit en pâte prêts à l’emloi (Placomix premium  pour plaques prépeintes et Placomix®Hydro pour pièces humides (SDB par exemple) si on le souhaite et matériel préconisés (bande à joint Placo® , bande armée Placo® et bande No-Coat® , gants, bâche de protection) et à vous entraîner avant de passer à l’action en vrai. Cela parait facile quand ce sont de pros qui ont le tour de main mais, à cœur vaillant, rien d’impossible !

Je vous ai mis le lien de tous les produits afin de faciliter votre choix à la lecture des indications contenues dans les fiches produits.

Bon courage pour la suite !

Portrait de Denis Placo

Bonjour Cédric,

Le bug qui perturbait le fonctionnement normal de la Communauté Placo® semble être résolu, derrière nous et c'est tant mieux !

Vous devriez pouvoir poser ou reposer votre question normalement. 

Avec nos excuses pour les perturbations.

Cordialement

 

Portrait de baptiste.w

Comment fixer une hotte sur une cloison Placo® ?

Bonjour, la rénovation de ma cuisine va bientôt débuter et nous avons choisi une hotte assez lourde à fixer. Mes murs sont en plaque de plâtre Placo® BA13 et je voulais savoir comment fixer cette hotte au sein du mur en plaque de plâtre Placo®. Quelle est la charge maximale supportée par une plaque de plâtre Placo® BA13 ?

J’aimerai que cela tienne, quelle type de cheville me conseillez vous afin de fixer ma hotte sur mon mur de BA13, cheville métallique Molly, cheville plastique MZK ?

Portrait de Denis Placo

Bonjour Baptiste,

Puisque vous en êtes au stade de projet et tant mieux de réfléchir avant d’avoir attaqué les travaux, pourquoi ne pas opter pour une plaque de plâtre Habito® qui vous permettra d’accrocher sans dispositif préalable de renfort la hotte prévue. Habito® est une plaque de plâtre révolutionnaire qui facilite énormément l’accrochage de charges lourdes. Elle se fixe sur une ossature métallique rails et montants classique en prenant bien soin néanmoins d’employer absolument les vis spécifiques dédiées Habito®.

Ensuite, à condition d’avoir des points de fixation espacés de 40 cm minimum, on peut accrocher jusque 20 kg par point avec une vis à bois de diamètre 5 et jusque 60 kg avec une cheville métallique à expansion.

Vous retrouverez dans le lien à suivre les recommandations classiques de la fixation et de l’accrochage dans les plaques de plâtre BA 13 standards basiques mais ça, c’était avant !

Maintenant vous savez qu’il existe Habito® et qu’il n’y a plus besoin de se creuser la tête, de prévoir de renforts, etc…

Je vous souhaite bon courage pour vos travaux de rénovation, avec Habito®, la fixation de la hotte sera un jeu d’enfant !

Bien cordialement

Portrait de baptiste.w

Comment enduire un plafond en plaque de plâtre Placo® ?

Salut, j’ai un petit soucis : J’ai récemment posé un faux plafond avec des plaque de plâtre Placo®, la pose a été nickel mais ça me dérange car on arrive à percevoire la jonction en les plaque de plâtre, je pensais pas avoir ce niveau de finition de plafond et j’aimerais que la surface soit lisse.
Ma question est toute simple mais je voulais savoir comment enduire un faux plafond réalisé avec des plaques de plâtre Placo® ?
Portrait de Denis Placo

Bonjour Baptiste,

Pour atténuer les petites imperfections des joints entre plaques de plâtre, vous allez pouvoir procéder à un ratissage complet (enduit sur toute le plafond).

Il faut déjà commencer par avoir fait des joints dignes de ce nom entre plaques. Si dans la théorie, ce n’est pas compliqué, dans la pratique, ça l’est un peu plus car le tour de main n’est pas si évident que cela à acquérir. Une page dédiée sur les joints des plaques de plâtres et une vidéo.

Ensuite, quand cette étape est franchie, on peut passer au ratissage. Il faut poncer au préalable délicatement les bandes avec un grain fin.

La surface doit être dépoussiérée et essuyée avec un chiffon propre.

Le ratissage sera fait avec un enduit de qualité et un couteau large. Un Placomix®PRO Finition convient tout à fait pour ce type de travaux. Il doit permettre de retrouver une surface uniforme, plane et doit permettre de masquer les petits défauts mais, tout comme les joints entre plaques, le coup de patte n’est pas si facile que ça à avoir et nécessite de pratiquer (cent fois sur le métier, remet ton ouvrage !).

Vous pourrez vérifier la qualité de votre travail en lumière rasante mais attention car la moindre imperfection est visible.

Vous appliquerez ensuite une sous couche de peinture de qualité puis deux (la plupart du temps et au minimum) couches de bonne peinture (généralement du mat au plafond).

Cordialement

P.S. : rien n’interdit de faire appel à un pro pour obtenir le résultat final espéré ;)

Rejoignez la communauté

Posez vos questions, répondez à celles des autres membres et partagez vos expériences entre bricoleurs.

Se connecter Créer un compte