10/07/2019

Monter une cloison en plaques de plâtre

Monter une cloison en plaques de plâtre

Monter des cloisons en plaques de plâtre permet de créer une pièce, de délimiter ou de reconfigurer des lieux existants. Découvrez les étapes clés pour mener à bien ce projet.

 

Bon à
savoir


Il existe des aides financières pour mener à bien votre projet. Crédit d’Impôt, Prêt à taux zéro, TVA à taux réduit... Tout savoir sur les aides au financement.

Financer son projet

Comment monter une cloison en plaques de plâtre ?

Les plaques de plâtre peuvent être utilisées pour monter une cloison sur ossature afin de délimiter des lieux, de créer une pièce ou de scinder un espace existant en deux. L’ossature Placostil® permet de monter une cloison facilement, en obtenant d’excellentes performances d’isolation thermique ou acoustique. Retour sur les grandes étapes pour monter facilement une cloison en plaques de plâtre…

1. Choisir la bonne plaque de plâtre pour sa cloison

Pour monter une cloison, il faut d’abord choisir les plaques de plâtre adaptées au projet, celles qui correspondent le mieux en termes de performances recherchées et qui conviennent à l’environnement de destination (résistantes à l'humidité pour la salle de bains, isolantes du bruit pour la chambre ou encore le salon). En effet, l’ossature Placostil® peut accueillir diverses plaques de plâtre comme Placoplatre® BA13 standard, des plaques hydrofuges Placomarine® ou Placo® Phonique pour l’isolation acoustique.

On peut encore opter pour la plaque Habito® si la cloison se destine à accueillir des objets lourds pour l'aménagement intérieur (dans ce cas, les plaques de plâtre se fixent sur l’ossature à l’aide de vis spécifiques). 

Quelles que soient les plaques de plâtre choisies, le montage de la cloison est identique partout, sauf dans le cas de locaux humides, où certaines précautions de mise en œuvre s’imposent (distance entre les montants réduite à 40 cm dans le cas de parements simples (une seule plaque sur chaque face de la cloison) et joint souple en pied de cloison.

Bon à savoir : Pour assurer une meilleure isolation acoustique, on prendra soin d’intégrer un isolant type PAR Phonique dans le vide intérieur entre les plaques. Attention également à soigner l’étanchéité lors du montage de la cloison : il est nécessaire de poser soigneusement les plaques et de prévoir un mastic en jonction avec le gros-œuvre, ainsi qu'en pied de plaque.

2. Le matériel à prévoir pour installer une cloison en plaques de plâtre

Avant de se lancer dans le montage d’une cloison sur ossature, il convient de faire l’inventaire du matériel nécessaire.

Vous aurez besoin des outils suivants :

  • pince à sertir,
  • soulève-plaques,
  • grignoteuse,
  • visseuse,
  • mètre,
  • règle,
  • niveau,
  • cutter,
  • cordeau,
  • spatule,
  • couteau à enduire
  • et papier de verre.

Une fois ces outils réunis, vous pourrez réaliser le montage de votre cloison dans des conditions optimales.

3. Les étapes pour monter une cloison en plaques de plâtre

Voici les étapes clés du montage d’une cloison en plaques de plâtre sur une ossature :

  • Traçage au sol et au plafond de l’implantation de la cloison : prendre en compte l’épaisseur totale (rails de l’ossature + plaques). Pour le plafond, utiliser un cordeau.
  • Fixer les rails au plafond puis au sol avec des vis adaptées au support de 60 cm maximum : les montants verticaux viendront s’y insérer afin d’accueillir les plaques de plâtre. Il est important d’adapter le type de fixation à la nature du sol (chevillage, clouage, pistoscellement, collage…) et du plafond (vissage dans l’ossature ou chevillage dans les plaques)
  • À l’aide de la grignoteuse, découper les montants en prévoyant 1 cm de moins que la hauteur entre le sol et le plafond (en tête).
  • Commencer par visser ou cheviller les montants extérieurs, sur les parois perpendiculaires à la cloison. Puis installer les montants verticaux tous les 60 cm (ou 40 cm dans le cas de pièces humides), en vérifiant leur verticalité à l’aide d’un niveau. Puis les sertir dans les rails haut et bas.
  • Découper les plaques de plâtre : prévoir 1 cm de moins que la hauteur sous plafond. Utiliser un soulève-plaques pour poser les plaques verticalement en butée contre le plafond, de manière à réserver un jeu d’environ 1 cm en pied. Puis visser les plaques sur la structure à au moins 1 cm du bord aminci.
    Prévoir des vis tous les 30 cm – elles doivent mesurer 1 cm de plus que l’épaisseur totale du parement.
  • Pour une cloison avec une isolation acoustique performante, placer de la laine de verre type PAR d’ISOVER entre les montants
  • Poser les plaques de plâtre de l’autre côté en décalant le joint vertical par rapport à celui de l’autre face
  • Poser un joint acrylique en périphérie de l’ouvrage
  • Procéder aux finitions (joints, surfaçage…)

Bon à
savoir


Les solutions Placo® résistent à tous types de charges, à condition d’opter pour la bonne fixation !

Finitions et fixations

Aide au choix : Trouvez votre solution Placo®

>