10/07/2019

Comment réussir son enduit pour plaques de plâtre ?

Réussir son enduit pour plaque de plâtre

En plein travaux ? Vous souhaitez enduire les plaques de plâtre que vous venez de poser pour améliorer le rendu final ? Découvrez nos conseils pour réussir l’opération !

 

Bon à
savoir


Les solutions Placo® résistent à tous types de charges, à condition d’opter pour la bonne fixation !

Finitions et fixations

Enduire des plaques de plâtre comme un pro

Conseils pour réussir l’enduit d’une plaque de plâtre

Après avoir posé des plaques de plâtre et réalisé les joints, on peut y appliquer un enduit de lissage. Cette opération vise à obtenir une surface bien plane et sans défaut, prête à recevoir la décoration finale (peinture ou papier peint par exemple). Voici quelques conseils pour réussir l’enduit d’une plaque de plâtre.

1. Choisir le bon enduit

Avant de se lancer dans le travail d’enduisage – que l’on appelle aussi « surfaçage pleine plaque » - il faut choisir l’enduit adéquat, à savoir un enduit pelliculaire de lissage. Il existe des enduits en pâte prêts à l’emploi (le Placomix® PRO Finition, par exemple) ou des enduits en poudre (vous pouvez opter pour le Surfenduit® Finition de Placo® ) qui doivent être préparés avec de l’eau. Dans les deux cas, la méthode d’application demeure identique.

Autre solution : l’enduit-colle C7®multifonction de Placo®. Cet enduit en poudre très pratique couvre plusieurs fonctions :

  • Reboucher
  • Coller et recouvrement de la bande
  • Monter les carreaux de plâtre
  • Coller du doublage et de la plaque de plâtre
  • Dégrossir
  • Eduire et lisser
  • Décorer

2. Préparer son enduit

Les enduits prêts à l’emploi doivent seulement être malaxés avant application. Les enduits en poudre, quant à eux, doivent être préparés. Veillez à respecter le taux de gâchage (proportion d’eau et de poudre à mélanger dans l’auge). Respectez soigneusement le dosage de l’eau et ajustez ensuite légèrement selon la consistance obtenue et souhaitée. Le saviez-vous ? Ne pas ajouter trop d’eau permet d'éviter le retrait une fois l’enduit appliqué.

La poudre doit être saupoudrée dans l’eau et non l’inverse, afin d’obtenir un mélange lisse, sans grumeaux. Là encore, il convient de bien malaxer le mélange pour obtenir une pâte onctueuse et homogène. Faites attention de ne pas racler le fond du seau pour ne pas créer de grumeaux de plastique. Avant application, laisser reposer le plâtre 10 minutes.

3. Quelle quantité d’enduit utiliser ?

La quantité d’enduit à utiliser varie en fonction des usages.

  • Sur des plaques de plâtre neuves, une seule couche d’enduit suffit. Elle doit être régulière et ne pas excéder 1 mm.
  • En rénovation (plaques ayant déjà porté un revêtement auparavant), si les plaques de plâtre présentent de fortes irrégularités, avant de réaliser le surfaçage, il convient d’utiliser au préalable un enduit de dégrossissage, voire un enduit de rebouchage si des trous ou des fissures sont visibles. Si plusieurs couches s’avèrent nécessaires (jusqu’à 3 mm au total), laissez bien sécher l’enduit entre deux applications pour éviter les mauvaises surprises.

4. Appliquer de l’enduit sur la plaque de plâtre

L’enduit doit être étalé avec un couteau pour obtenir une surface plane et régulière : on peut vérifier la planéité de la surface à l’aide d’une règle métallique. D’éventuelles petites irrégularités seront éliminées lors du ponçage, qui intervient quand l’enduit est parfaitement sec. Notez que le soin apporté au surfaçage dépend de la décoration finale. Par exemple, si le mur se destine à accueillir une peinture laquée, les finitions doivent être impeccables, car ce type de peinture fait ressortir le moindre défaut.

Bon à
savoir


De l’aménagement intérieur à la décoration ou la finition, le plâtre est un matériau de construction naturel et incontournable. Tout pour vous inspirer !

Aménagement & Déco

Aide au choix : Trouvez votre solution Placo®

>